Ce sont plus de dix sites qui s’avèrent propices à l’exploitation des ressources géothermiques sur le territoire de La Côte. ©Photo : Géothermie Suisse

Sous-sol de La Côte : Des résultats prometteurs qui distinguent le potentiel géothermique de plusieurs nouveaux projets

(CP) La campagne de prospection du sous-sol de La Côte, réalisée en août dernier dans le but de déterminer avec précision le potentiel géothermique de la région, a fourni des résultats prometteurs. Après plusieurs mois d’analyse, EnergeÔ et ses partenaires annoncent l’identification de plusieurs projets potentiels sur tout le territoire de La Côte. Ces projets de géothermie de moyenne et faible profondeur seraient à même de produire de la chaleur naturelle pour plus de 50 % des habitants du district de Nyon. (Text auf Deutsch >>)


Ce sont plus de dix sites qui s’avèrent propices à l’exploitation des ressources géothermiques sur le territoire. Sont concernés les secteurs de Nyon-Prangins, Signy, de Rolle, d’Aubonne-Etoy ainsi que le secteur du plateau de Bière. La Direction d’EnergeÔ a d’ores et déjà initié des rencontres avec une partie des autorités des communes concernées, afin de statuer sur leurs besoins respectifs. Tous ces projets s’inscrivent dans la même lignée qu’EnergeÔ Vinzel, dont la plateforme de forage est actuellement en fin de travaux. Les forages envisagés sont de profondeurs variables, allant de 100 m à environ 2’300 m, soit de faible et moyenne profondeur et atteignent des eaux de 25 °C à 90 °C.

Une étape majeure dans la volonté d’indépendance
« Les résultats de cette campagne de prospection constituent une étape majeure dans notre volonté d’indépendance face aux énergies fossiles pour toute une région, mais également pour les futurs développements de la géothermie en Suisse romande. EnergeÔ et ses partenaires apportent une solution concrète et locale aux stratégies énergétiques vaudoises comme fédérales. Le soutien de la population, ainsi que des autorités est primordial pour les prochains défis qui nous attendent », souligne Daniel Clément, Directeur d’EnergeÔ SA.

Nyon, taillée pour la géothermie
Parmi les projets identifiés à la suite de l’analyse des résultats de la campagne de prospection, celui situé sur le territoire de la commune de Nyon s’avère l’un des plus prometteurs, du fait de sa proximité avec une faille géologique. Cette faille permettrait l’exploitation du Dogger, un aquifère situé à 2’300 m sous terre. Contrairement à certains projets, le forage de Nyon ne nécessite pas d’acquisition sismique 2D ou 3D complémentaire. Un doublet géothermique de deux forages, l’un producteur et l’autre réinjecteur, similaire à celui de Vinzel, doit permettre de produire de l’énergie pour alimenter le futur réseau de chauffage à distance, également situé à proximité immédiate. Les terrains propices à l’accueil de la plateforme accueillant les deux forages, puis la centrale géothermique ont déjà été identifiés en collaboration avec les Services industriels de Nyon. Les prochaines étapes seront marquées par la confirmation de la parcelle retenue, la conception schématique d’un doublet géothermique et l’élaboration d’un budget relatif aux coûts de forage.

Texte : Géothermie Suisse

0 Kommentare

Kommentar hinzufügen

Newsletter abonnieren

Top

Gelesen
|
Kommentiert