Le début des travaux mi-avril a uniquement été possible grâce au déneigement effectué par le service des ponts et chaussées du canton des Grisons sur le côté de la route en direction de l’Engadine. ©Photo : Swissgrid

Montage des pylônes. Ils présentent la même géométrie que les anciens, mais résisteront à l’avenir mieux aux vents violents grâce à des fondations et des structures porteuses renforcées. ©Photo : Swissgrid

Col de l'Albula : Fin de la remise en état et mise en service des lignes 380 kV Pradella-Sils

(CP) Swissgrid a terminé les travaux de remise en état des lignes endommagées au col de l’Albula. Elles ont été remises en service fin juillet, comme prévu. Swissgrid a débuté les travaux de remise en état des lignes 380 kV au col de l’Albula mi-avril. Quatre pylônes et les conducteurs ont du être remplacés. Le coût de la remise en état s’élève à environ 2.8 millions de francs. (Text auf Deutsch >>)


Les lignes sont de nouveau en service depuis le 29 juillet 2019, comme prévu. Ces lignes constituent des éléments importants dans le réseau de transport suisse, notamment sur l’axe Nord-Sud. Les conditions météo, particulièrement au mois de mai avec quelques intenses chutes de neige, ont représenté un défi particulier pour les travaux.

Aucune interruption d’approvisionnement constatée
La remise en état était nécessaire suite au renversement par des vents exceptionnellement forts de la tempête Vaia de quatre pylônes en haut du col dans la nuit du 29 au 30 octobre 2018. Les deux lignes 380 kV concernées, Filisur-Robbia et Pradella-Robbia-Sils, étaient hors service depuis. Swissgrid a renoncé à construire une liaison provisoire avec des pylônes d'urgence pour des raisons de sécurité, le risque d’avalanche étant permanent. La sécurité du réseau de transport a été garantie à tout moment. Malgré ces dégâts, aucune interruption d’approvisionnement n’a été constatée dans le réseau de transport. La capacité de transit mensuelle nette (NTC) en direction de l’Italie était réduite de 900 MW depuis l’incident, mais correspond désormais à nouveau au niveau précédent.

En raison de l’importance de la ligne comme liaison Nord-Sud, la remise en état était particulièrement urgente. C’est pourquoi Swissgrid a commencé les travaux avant l’ouverture officielle de la route du col de l’Albula. Ceci a uniquement été possible grâce au déneigement effectué par le service des ponts et chaussées du canton des Grisons sur le côté de la route en direction de l’Engadine ainsi qu'à la mise en place ad hoc d'un dispositif de sécurité contre les avalanches. Grâce à la très bonne collaboration avec le canton des Grisons, les travaux sur les quatre sites des pylônes ont pu commencer dès le 15 avril.

Des fondations avec une protection contre les avalanches
Une fois la route dégagée, les anciennes fondations ont été supprimées et de nouvelles ont été construites. Les pylônes ont ensuite été érigés et les conducteurs tirés. Les nouveaux pylônes présentent la même géométrie que les anciens, mais résisteront à l’avenir mieux aux vents violents grâce à des fondations et des structures porteuses renforcées. Les fondations de deux pylônes disposent désormais d'une protection contre les avalanches.

La sécurité a la priorité
Chez Swissgrid, la sécurité a la priorité absolue. Des prescriptions de sécurité et de respect de l’environnement strictes étaient donc en vigueur sur le chantier. Le terrain des hautes Alpes et le temps imprévisible pendant l’hiver 2018/2019, qui a apporté beaucoup de neige au col de l’Albula, ont placé les spécialistes devant des défis particuliers. Aux mois d’avril et de mai, les températures étaient très basses, de la neige est tombée, emportée en outre par des vents violents. La commission des avalanches locales établissait chaque jour un bulletin d'avalanche. Les passages du col et les travaux ont été adaptés en fonction de ces bulletins. Les spécialistes sur les chantiers étaient équipés d’appareils de recherche de victimes d’avalanche. Un conteneur aurait offert un refuge pendant 48 heures en cas d’urgence. Les travaux se sont terminés sans accidents.

Un vaste concept environnemental
Swissgrid a établi et mis en oeuvre un vaste concept environnemental afin de protéger le paysage des hautes Alpes. Ainsi, par exemple, les hélicoptères ne devaient voler que dans des corridors définis, directement entre la route et les chantiers de pylônes. Les engins de chantier ont effectué un seul trajet jusqu’aux chantiers et ont ensuite été déplacés le moins possible. Les couches de sol, enlevées et entreposées séparément, ont été remises en place à la fin des travaux sur les fondations et la nature a été ramenée autant que possible dans son état d’origine.

Les lignes d’origine entre La Punt et Filisur ont été mises en service en 1968 par Elektrizitäts-Gesellschaft Laufenburg (EGL).

Texte : Swissgrid

0 Kommentare

Kommentar hinzufügen

Newsletter abonnieren

Top

Gelesen
|
Kommentiert