Le bâtiment d'exposition de la Mathildenhöhe à Darmstadt fait partie du patrimoine mondial de l'UNESCO. Image : Jörg Hempel

La paroisse « Heilig Geist » à Zurich comprend des locaux et des bâtiments utilisés de manière différente. Image : Kämpfen Zinke + Partner

Depuis son achèvement, la « Haus am Lindberg » à Winterthour n'a cessé d'évoluer. Photo : Anne-Kathrin Halt

Ces trois prix, réalisés par l'artiste Peter Kolčák, ont été remis lors de l'Aerogel Architecture Award 2022. Image : Empa

Empa: Aerogel Architecture Award 2022 - des bâtiments historiques mis à jour sur le plan énergétique

(Empa) Début août 2022, l'« Aerogel Architecture Award » a été décerné pour la deuxième fois à l'Empa. Le projet gagnant vient d'Allemagne, la deuxième et la troisième place sont occupées par des bâtiments suisses. Ils montrent tous de manière impressionnante comment des bâtiments historiques peuvent être mis à jour sur le plan énergétique à l'aide de matériaux en aérogel. (Texte en français >>)


La remise des prix a eu lieu au NEST, le bâtiment de recherche et d'innovation de l'Empa et de l'Eawag. C'est un projet impressionnant de Darmstadt qui a remporté le prix. Celui-ci est réalisé par le bureau d'architectes schneider+schumacher. Il s'agit de la rénovation du bâtiment d'exposition unique en son genre de la Mathildenhöhe, qui fait partie du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 2021. « Nous avons été extrêmement impressionnés par la manière dont ce bâtiment historique a été mis à jour sur le plan énergétique, notamment à l'aide d'aérogel. De notre point de vue, c'est la première fois qu'un bâtiment aussi grand est rénové de cette manière », résume le membre du jury Matthias Koebel, ancien directeur du département « Building Energy Materials and Components » à l'Empa et désormais CEO de Siloxene AG.

Continuer à construire sur le patrimoine mondial de l'UNESCO
La raison de la rénovation du bâtiment d'exposition était tout d'abord la vétusté des installations techniques. Mais on s'est vite rendu compte qu'un concept global était nécessaire pour rendre le bâtiment énergétiquement performant. C'est pourquoi un concept énergétique global et durable a été développé en collaboration avec la « Deutsche Bundesstiftung Umwelt ». Outre des vitrages modernes qui permettent une utilisation contrôlée de la lumière du jour, un nouveau type d'enduit isolant minéral performant en granulés d'aérogel est utilisé dans l'enveloppe extérieure. Cela permettra d'améliorer considérablement la qualité énergétique de la façade. À l'avenir, les conditions du site seront également mieux exploitées, par exemple en utilisant le réservoir d'eau historique situé sous la maison d'exposition comme réservoir d'énergie.

Améliorer l'efficacité énergétique étape par étape
La paroisse « Heilig Geist » à Zurich est arrivée en deuxième position. Le centre comprend une église, des salles communes, des bureaux et des appartements et a été ouvert en 1973. La forte consommation énergétique de la paroisse a montré qu'à l'époque, on ne prêtait guère attention à l'isolation des bâtiments. Au fil des années, l'architecte Beat Kämpfen (Kämpfen Zinke + Partner) a donc mis en œuvre différentes mesures pour optimiser l'énergie du bâtiment. Il s'agit notamment de plusieurs installations solaires sur l'ensemble du site, de l'utilisation d'aérogel dans la façade et du remplacement du chauffage au gaz par un système de pompe à chaleur avec sondes géothermiques. Il a toujours été important que l'aspect extérieur de la paroisse reste le plus inchangé possible. Grâce à ces nouveautés, le centre a obtenu le certificat Minergie en 2020. « Ce qui s'est démarqué pour nous, c'est l'approche holistique avec laquelle le centre a été rénové et optimisé sur le plan énergétique », explique Matthias Koebel.

Préserver l'apparence
La troisième place du podium est occupée par un bâtiment de Winterthur. La « Haus am Lindberg » a été construite en 1963 et a été développée de manière ciblée au fil des ans, sans que la structure de base ne soit modifiée. Le maître d'ouvrage a également posé cette exigence à l'équipe de l'architecte Anne-Kathrin Halt lors de la rénovation de l'enveloppe extérieure. Cela signifiait notamment que le volume du bâtiment ne devait pas être modifié et que différents éléments, comme par exemple un relief en céramique sur le mur de la maison, devaient être conservés. C'est pourquoi il a été décidé d'isoler la villa au moyen de panneaux d'aérogel. Pour ce faire, le crépi jeté-truelle existant, y compris l'enduit de base, a d'abord été démoli jusqu'à la maçonnerie. Le volume mis à nu a été comblé avec des panneaux d'aérogel de 20 mm de large, le crépi a été refait et la structure d'origine en béton apparent a été reconstituée. « Nous avons été très impressionnés par l'application de l'aérogel sur cette façade difficile et par l'énorme surface sur laquelle le matériau a été utilisé », a déclaré Michael O'Connor, membre du jury.


LAerogel Architecture Award »
L'« Aerogel Architecture Award » a été créé en 2020 par l'Empa et les partenaires industriels Fixit, Agitec, Haga AG Naturbaustoffe, Hasit et l'association AdvaPor. Pour l'édition 2022, huit bureaux d'Allemagne, de Chine et de Suisse avaient soumis leurs projets. Un jury composé de cinq experts, Matthias Koebel (Suisse), Ralf Kilian (Allemagne), Michael O'Connor (France), Volker Herzog (Allemagne) et Manfred Wehdorn (Autriche), a évalué les projets soumis en fonction de leur valeur patrimoniale, de leur efficacité énergétique et de l'originalité de la solution choisie. De plus amples informations sur tous les projets soumis sont disponibles


Plus d’informations sur les projets primés (en allemand) >>

Text: Empa

0 Kommentare

Kommentar hinzufügen

Partner

  • Agentur Erneuerbare Energien und Energieeffizienz

Ist Ihr Unternehmen im Bereich erneuerbare Energien oder Energieeffizienz tätig? Dann senden sie ein e-Mail an info@ee-news.ch mit Name, Adresse, Tätigkeitsfeld und Mail, dann nehmen wir Sie gerne ins Firmenverzeichnis auf.

Newsletter abonnieren

Top

Gelesen
|
Kommentiert