Concernant une reprise économique durable une fois la pandémie terminée, la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a souligné la volonté de la Suisse de saisir l’opportunité et de rendre l’économie plus en phase avec l’environnement.

Réunion des ministres de l’environnement des pays germanophones : Les changements climatiques et la biodiversité au centre des discussions

(OFEV) Changements climatiques, biodiversité et relance verte après la pandémie : ces trois thèmes ont été au cœur des discussions entre les ministres de l’environnement des pays germanophones à l’occasion de leur réunion annuelle le 4 mai. Lors de cette rencontre virtuelle, la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a souligné la nécessité de parvenir à des décisions ambitieuses lors des conférences des Nations Unies sur le climat et sur la biodiversité, qui se tiendront à l’automne. (Text auf Deutsch >>)


Cette année, la rencontre a été organisée par la ministre fédérale autrichienne du climat, de l’environnement, de l’énergie, de la mobilité, de l’innovation et de la technologie Leonore Gewessler. La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga, la ministre fédérale allemande de l’environnement, de la protection de la nature et de la sécurité nucléaire Svenja Schulze et la ministre luxembourgeoise de l’environnement, du climat et du développement durable Carole Dieschbourg ont participé à la réunion. La ministre liechtensteinoise de l’environnement Sabine Monauni s’est fait représenter par son secrétaire général Markus Biedermann. L’échange a permis aux ministres de l’environnement d’en apprendre davantage sur les objectifs que se sont fixés les autres pays germanophones en matière de protection du climat et de la biodiversité ainsi que les défis associés.

Un engagement commun en faveur de la protection du climat ...
Pour la cheffe du Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication Simonetta Sommaruga, il est impératif que la conférence internationale sur le climat (COP 26), qui aura lieu à Glasgow en novembre, permette de réaliser des progrès en matière de protection du climat. La Suisse s’engagera en faveur de la définition de règles claires pour la prise en considération des réductions d’émissions réalisées à l’étranger. Il faudra par ailleurs que de nombreux États se fixent des objectifs de réduction plus ambitieux.

La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a expliqué que la Suisse entend atteindre, d’ici à 2050, l’objectif du zéro net en ce qui concerne ses émissions de gaz à effet de serre. La loi sur le CO2 révisée, qui sera soumis au vote populaire le 13 juin, en constitue la pierre angulaire. Cette loi permettra à la Suisse d’évoluer sur la bonne voie afin de réduire de 50 % ses émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2030 et jouera un rôle éminent dans l’atteinte de l’objectif du zéro net. De plus, elle sera susceptible de contribuer à la génération de mandats et à la création de postes dans les branches préservant le climat, en mettant en place des incitations et en posant ainsi les jalons d’un avenir sans gaz et sans pétrole.

… et de la biodiversité
Les ministres de l’environnement ont réaffirmé leur intention commune de s’engager en faveur d’un cadre global d’objectifs visant la protection de la diversité des espèces animales et végétales ainsi que des milieux naturels. L’ambition est d’adopter un tel cadre lors de la prochaine conférence internationale sur la biodiversité (COP 15), à Kunming (Chine). En proposant une solution combinée impliquant des parcs nationaux, des zones de protection et diverses autres mesures destinées à la mise en réseau des habitats de la faune sauvage, la Suisse soutient l’objectif qui vise à amener à 30 % le taux de surfaces consacrées à la biodiversité dans le monde d’ici à 2030.

La réunion a également permis d’aborder la question de savoir comment assurer une reprise économique durable (green recovery) une fois la pandémie terminée. La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a souligné la volonté de la Suisse de saisir l’opportunité et de rendre l’économie plus en phase avec l’environnement. La Suisse poursuit de nombreux objectifs de développement durable que l’Union européenne s’est fixés dans le cadre de son pacte vert pour l’Europe.

Texte : Office fédéral de l'environnement OFEV

0 Kommentare

Kommentar hinzufügen

Partner

  • Agentur Erneuerbare Energien und Energieeffizienz

Ist Ihr Unternehmen im Bereich erneuerbare Energien oder Energieeffizienz tätig? Dann senden sie ein e-Mail an info@ee-news.ch mit Name, Adresse, Tätigkeitsfeld und Mail, dann nehmen wir Sie gerne ins Firmenverzeichnis auf.

Newsletter abonnieren

Top

Gelesen
|
Kommentiert