Quatre Bornes: Un comité citoyen pro éolien pour un information plus factuelle

(Suisse Eole) Le comité citoyen « Oui à l'énergie éolienne » a présenté le 20 août au Mont Crosin ses arguments en faveur de la création du parc éolien des Quatre Bornes. Le 27 septembre, les citoyens de Sonvilier décideront s'ils acceptent la réalisation d’un parc éolien sur le territoire communal de Sonvilier et celui de Val-de-Ruz, avec sept machines côté bernois et trois sur territoire neuchâtelois. (Text auf Deutsch >>)


Alors que la campagne entre dans sa dernière ligne droite, le comité de soutien a tenu à mettre les choses au point en contrant les arguments fallacieux de ses adversaires. « Il est temps de corriger certaines affirmations et de distinguer le vrai du faux », a souligné son président Marc Jean-Mairet. Pascal Gilomen, également du comité citoyen, constate que l’opposition venait avant tout de personnes extérieures à Sonvilier : « Sur les 312 signataires de l'opposition collective, seuls 35 viennent du village, dont 14 de la Montagne de l'Envers. Quant à ceux de la pétition (plus de 1300), seuls 67 viennent du village. »

En finir avec les informations trompeuses
Le comité distribuera ces prochains jours un flyer afin de distinguer le vrai du faux. Il y contre 29 arguments des opposants. En voici quelques-uns :

  • Légitimité locale - Soutien des autorités, de la jeunesse et de 75% des votants au crédit d'étude accepté en 2015.

  • Environnement - Mesures compensatoires qui se chiffrent en centaines de milliers de francs pour favoriser la biodiversité, le développement d'espèces animales et végétales et la protection du paysage. Il est notamment possible de stopper les machines en cas de forte densité de chauve-souris ou de rapaces.

  • Fonctionnement - Les machines tournent 75% du temps. C'est notamment très utile en hiver où le besoin en électricité est important.

  • Paysage - Les éoliennes modifient certes le paysage durant leur phase de vie, mais la perception, positive ou négative, est personnelle. De plus, une fois démontées, leur surface au sol est totalement rendue à la nature.

  • Impact financier - Sonvilier touchera annuellement CHF 167 000 et ceci pendant 25 ans, sans compter les recettes fiscales. Et sur le coût total de 74 mios, 25 reviendront à la région (génie civil, enfouissement des lignes, etc.), dont 4,5 mios à de petites PME régionales.

L'éolienne citoyenne
La société d'exploitation, qui sera constituée une fois les autorisations de construire obtenues, a décidé d'ouvrir le capital à la population à hauteur d'un million de francs. Comme l'a expliqué Daniel Beck du comité citoyen, une coopérative sera constituée afin de permettre aux personnes physiques et morales de la région de s'associer à ce projet en prenant des parts de CHF 1000. « Les coopérateurs pourront souscrire 20 parts au maximum », a-t-il précisé. Une manière de renforcer la gouvernance régionale de ce projet.

Autosuffisance électrique
Le parc des Quatre Bornes permettra aux communes de Sonvilier et Val-de-Ruz d’approcher leur autosuffisance électrique : il produira 80% de l’électricité totale consommée par les deux communes, ménages et entreprises confondus. D’ailleurs : il y a 15 ans déjà, des agriculteurs visionnaires exploitant les terres des Quatre Bornes ont lancé l’idée d’un parc éolien. Ils feront également partie de la société exploitante du parc.

Texte: Suisse Eole

0 Kommentare

Kommentar hinzufügen

Newsletter abonnieren

Top

Gelesen
|
Kommentiert