Neues Stelleangebot
Projektleiter Solar 100% (m/w)
29. Jan 2018

La fabrication de batteries bénéficie du regain d’attractivité de la mobilité verte. L’industrie automobile a par exemple annoncé le lancement de son offensive sur le terrain du véhicule électrique en 2018. ©Bild: ees Europe

EES Europe 2018 : Vitrine du futur de la fabrication de batteries

(CP) La demande croissante de batteries dans le secteur des transports et dans l’ensemble des filières des énergies renouvelables dynamise le développement de la fabrication de batteries. De nouvelles techniques de production et la construction d’usines d’assemblage et d’unités de production rendent possible la fabrication de batteries en série et en masse. Ce changement d’échelle ouvre d’immenses perspectives aux constructeurs automobiles et à leurs sous-traitants.


Selon les prévisions du cabinet de conseil Deloitte, le marché des batteries et piles à combustible en Allemagne, en Chine, aux États-Unis, au Canada et au Mexique devrait bondir de 5.5 milliards d'euros aujourd’hui à plus de 81 milliards d'euros en 2025. ees Europe, salon professionnel le plus grand et le plus fréquenté des batteries et systèmes d’accumulation d’énergie en Europe, consacre un espace d’exposition dédié et un riche programme de conférences à cette thématique d’actualité.

Systèmes de stockage électrique incontournables
La fabrication de batteries bénéficie du regain d’attractivité de la mobilité verte. L’industrie automobile a par exemple annoncé le lancement de son offensive sur le terrain du véhicule électrique en 2018. D’ici 2025, Audi, BMW, Mercedes et Volkswagen entendent concurrencer Tesla, le leader actuel du secteur, et convertir 15 à 25 % de leur parc à l’électrique. Dans le domaine de la fourniture d’énergie, la nécessité de stocker l’électricité d’origine renouvelable, comme le photovoltaïque, et d’en flexibiliser la consommation localement et dans le temps se fait de plus en plus sentir. Car pour respecter l’objectif du gouvernement allemand de porter la part de l’électricité verte à 50 % à l’horizon 2030, les systèmes de stockage électrique s’avèrent incontournables.

Conséquence : il faut multiplier les batteries et ce, dans tous les secteurs de l’énergie. Les innovations techniques en matière de fabrication de batteries sont cruciales pour en produire plus et diminuer les coûts. L’Allemagne a récemment réalisé d’immenses progrès dans ce domaine. Le constructeur automobile Daimler, par exemple, continue à consolider sa production de modules dans son unité de production de batteries de Kamenz. De son côté, le fabricant de batteries Akasol a inauguré en 2017 le plus grand site de fabrication de batteries d’Europe à Langen. D’ici cinq ans, 10’000 systèmes de batteries devraient y être produits chaque année.

La fabrication de cellules en plein essor
La fabrication de cellules devrait prendre de l’ampleur en Europe à l’avenir. Jusqu'à présent, ce sont surtout la Chine et la Corée qui font la course en tête dans ce domaine. Or, pour les entreprises européennes, les importations se révèlent couteuses. Par ailleurs, la demande de cellules de batterie est mondiale : les constructeurs automobiles et autres industriels doivent partager les capacités de production de cellules de batterie avec leurs concurrents internationaux. Une situation qui devrait bientôt changer. Car depuis la création de la société TerraE Holding en 2017, la fabrication de cellules se rapproche de l'Allemagne. Ce consortium fédère au total 17 entreprises et organismes de recherche parmi lesquels BMZ Holding GmbH, fabricant de modules de batterie industrielle, Siemens AG et ThyssenKrupp Engineering GmbH. En janvier 2018, TerraE Holding prévoit de se lancer dans la recherche-développement en vue de la production de cellules de batterie lithium-ion à grande échelle. L’objectif de cette nouvelle entité est de développer progressivement ses capacités de production pour atteindre une puissance de stockage consolidée de 34 GWh par an d’ici 2028. Les constructeurs automobiles comme BMW et Volkswagen travaillent également d’arrache-pied à la mise au point de leurs propres cellules de batterie. Si les chiffres continuent de grimper, il deviendra plus intéressant de produire en Europe que d’importer d’Asie. Cette situation pourrait en outre se transformer en un atout concurrentiel décisif sur un marché automobile très disputé.

L'Allemagne est en bonne voie pour bâtir une chaîne de valeur pour batteries de stockage locale et ainsi répondre à ses propres besoins en la matière. À long terme, ce sont principalement les fabricants de machines-outils qui devraient en bénéficier. Car les mutations en cours dans l’industrie automobile concernent aussi ce secteur d’activités traditionnel de l’industrie allemande. Au-delà de la production de cylindres et d’arbres à cames pour les moteurs à combustion, les fabricants de machines-outils peuvent ainsi se diversifier dans d’autres domaines grâce à la fabrication de batteries. Une véritable révolution ! Car pour pérenniser leur activité, ils doivent également trouver de nouveaux relais de croissance prometteurs comme les constructeurs automobiles.

La recherche sur les cellules de batterie bouscule le marché
La recherche allemande est fortement axée sur l’amélioration de la technologie des batteries. L’institut universitaire de technologie d’Aix-la-Chapelle RWTH, également membre actif du consortium Terra E, mène des recherches sur l’ensemble de la chaîne de valeur du stockage d’énergie. Même la Confédération allemande des constructeurs de machines-outils (VDMA) continue de fédérer chercheurs, industriels et usagers pour promouvoir l’innovation à tous les maillons de la chaîne de fabrication des batteries. La promesse du gouvernement allemand de soutenir Terra E à hauteur de 5.5 millions d'euros sur une durée de 18 mois contribue également à accélérer le développement de la production de cellules de batterie en Allemagne. Et ces usines géantes sont éligibles aux aides de l’Union européenne. On parle de 250 millions d'euros par an que l’Europe entend investir dans la construction de nouvelles unités de fabrication en série et en masse.

La recherche se mobilise aussi pour trouver des substituts au lithium et au cobalt, deux matières premières indispensables à la production des batteries. Selon les prévisions de l’Agence allemande pour les matières premières DERA, les besoins mondiaux actuels pour la fabrication de batteries lithium-ion de l’ordre de 33’000 tonnes devraient doubler au minimum d’ici 2025. À l’heure actuelle, les démarches visant à mettre au point des technologies conçues pour remplacer ces matériaux appelés à se raréfier dans le futur, tels le cobalt, se multiplient. Dans ce contexte, le recyclage n’est pas la seule approche à s’imposer. Les constructeurs automobiles et autres industriels attachent aussi de plus en plus d’importance aux normes sociales et environnementales pour pérenniser la chaîne des matières premières destinées à la fabrication de batteries.

Les nouvelles tendances à l’honneur d’ees Europe
Le salon ees Europe et la conférence qui l’accompagne sont entièrement consacrés à cette thématique. Le hall C1 de la Messe München accueillera les acteurs du secteur dans le forum « Fabrication de batteries ». Tous les jours du salon, des experts industriels ainsi que des représentants d’associations et d’organismes de recherche informeront les visiteurs sur les dernières innovations et évolutions. Le forum s’inscrit dans le cadre d’un espace d’exposition réservé aux technologies de production de batteries et couvrant l’ensemble des principales thématiques du secteur : de la construction d’installations aux composants pour batteries en passant par la recherche. L’ees Europe Conference revient sur ce sujet dans plusieurs sessions et met en vedette les innovations en matière de systèmes de batteries et de matériaux, l’automatisation de la production, les programmes de conception et le recyclage.

ees Europe et les manifestations parallèles auront lieu du 20 au 22 juin 2018 à la Messe München sous le pavillon « The smarter E ».

Text: ees Europe

0 Kommentare

Kommentar hinzufügen

Partner

  • Agentur Erneuerbare Energien und Energieeffizienz

Job-Plattform

Suchen Sie einen Mitarbeitenden 
oder eine Stelle? 
Bei uns sind Sie richtig!

Hier geht's weiter >>

Aktuelle Jobs

Projektleiter Solar 100% (m/w)

Für unseren neuen Solarstandort in Winterthur suchen wir per 1. Januar 2019 oder nach Vereinbarung Sie als Projektleiter Solar 100% (m/w). Der Arbeitsort wird voraussichtlich ab Mitte 2019 in die Zentralschwe...

Ist Ihr Unternehmen im Bereich erneuerbare Energien oder Energieeffizienz tätig? Dann senden sie ein e-Mail an info@ee-news.ch mit Name, Adresse, Tätigkeitsfeld und Mail, dann nehmen wir Sie gerne ins Firmenverzeichnis auf.

Newsletter abonnieren

Follow us

In order to provide the best quality for you, our system uses "cookies", which are stored on your device. Cookies are necessary to identify what information (job advertisement, questionnaire, etc) you have already seen. IP address is used for the same purposes as described above.

When creating a profile, applying to the newsletter, job subscriptions and etc, you agree that the data, which you have entered, will be stored and processed in the system in order to provide services, which you have applied for.

We do NOT sell your personal data to any 3rd party services.

You must be 18 or older years old to use our services. If you are underage, you must have a permission to use our services from your parent or guardian. It is necessary in order to store and process your data.

By continuing to use our services, you agree with the these terms. You can withdraw your agreement at any time, by deleting cookies from your device and by sending request for deleting your data to the administrator.

Close