Malgré les fractures potentiellement productives rencontrées, le forage ne produit actuellement pas suffisamment d’eau chaude pour générer de l’électricité, ni pour en faire d’autres usages, comme c’était attendu dans ce graphique. Image : AGEPP SA

AGEPP : Grande déception en Valais - le projet de géothermie à Laveya atteint la profondeur de 2956m, mais l’eau n’était pas au rendez-vous

(CP) La foreuse a terminé son travail à Lavey-les-Bains. Malgré la dureté de la roche cristalline et des instabilités en parois de forage, le puits de près de 3000 mètres de profondeur a été creusé sans incident et sans entraîner de sismicité. Les températures mesurées au fond du forage dépassent nettement les valeurs espérées. Toutefois, contrairement aux attentes, le forage ne produit pas un débit d’eau chaude suffisant pour produire de l’électricité. Le projet de géothermie hydrothermale de Lavey-Morcles est donc temporairement suspendu. (Text auf Deutsch >>)


Le projet AGEPP de géothermie profonde de Lavey-Morcles a pour objectif d’extraire de l’eau à 110°C pour produire à la fois de l’électricité pour environ 900 ménages et de la chaleur destinée à alimenter les Bains de Lavey.

Un défi technique relevé
Le forage a démarré le 26 janvier 2022 et s’est achevé le 17 septembre 2022. Il s’est déroulé en plusieurs étapes consistant à creuser verticalement, puis de manière oblique (c’est ce que l’on nomme un « forage dévié »). Le puits obtenu s’étend sur une longueur totale de 3220 mètres et atteint une profondeur de 2956 mètres. Il s’agissait d’un véritable défi, car la roche, un gneiss riche en quartz très dur mais parfois instable, a fortement limité la vitesse d’avancement du forage. Par ailleurs, le réseau de monitoring de la sismicité, mis en place conjointement par le Service Sismologique Suisse et les sismologues du projet, n’a pas enregistré le moindre microséisme induit par les opérations dans les environs proches du forage.

Températures particulièrement élevées
Sur le plan technique, l’opération est donc un succès. En outre, elle a permis de prouver la faisabilité du creusement d’un puits dévié profond dans une roche cristalline dure, malgré les risques d’instabilité du forage. Les températures particulièrement élevées obtenues pour les profondeurs atteintes confirment la présence d’écoulements hydrothermaux profonds. Les données acquises durant les opérations de forage permettront d’améliorer les connaissances sur la nature du sous-sol en milieu alpin ce qui sera extrêmement précieux pour d’autres projets similaires.

Un débit d’eau trop faible
Malgré les fractures potentiellement productives rencontrées, le forage ne produit actuellement pas suffisamment d’eau chaude pour générer de l’électricité, ni pour en faire d’autres usages. Le forage ne peut donc pas être exploité telquel et la réalisation du projet est actuellement suspendue. La sécurisation du puits est terminée.

AGEPP, en collaboration avec les géologues, va maintenant analyser plus en détail les données récoltées pour comprendre les raisons de la faible productivité et explorer différentes pistes pour valoriser l’énergie géothermique exploitable par le forage.

La plateforme de forage sera rapidement démantelée et transférée sur le prochain site de forage à Vinzel (Vaud). Par ailleurs, comme elle s’y était engagée, AGEPP remettra ultérieurement le site en état.

Texte : AGEPP SA

0 Kommentare

Kommentar hinzufügen

Partner

  • Agentur Erneuerbare Energien und Energieeffizienz

Ist Ihr Unternehmen im Bereich erneuerbare Energien oder Energieeffizienz tätig? Dann senden sie ein e-Mail an info@ee-news.ch mit Name, Adresse, Tätigkeitsfeld und Mail, dann nehmen wir Sie gerne ins Firmenverzeichnis auf.

Newsletter abonnieren

Top

Gelesen
|
Kommentiert