Du point de vue de Swissgrid, la zone de planification de Glaubenberg est la meilleure variante. Image: Swissgrid

Swissgrid : Remplacement et extension de la ligne à très haute tension entre Innertkirchen et Mettlen - zone de planification de Glaubenberg recommandée

(CP) Swissgrid a défini plusieurs zones de planification pour le remplacement et l’extension de la ligne à très haute tension ayant plus de 70 ans entre Innertkirchen et Mettlen et demande à l’Office fédéral de l’énergie (OFEN) d’en arrêter une dans le plan sectoriel des lignes de transport d’électricité (PSE). Trois variantes possibles ont été définies pour la zone de planification. Swissgrid recommande la zone de planification de Glaubenberg. (Text auf Deutsch >>)


La majeure partie de la ligne entre Innertkirchen (BE) et Mettlen (LU), longue de 61 kilomètres, a plus de 70 ans. Dans le cadre de la rénovation, la ligne, qui est actuellement exploitée à une tension de 220 kilovolts (kV), sera entièrement modernisée et passera à la tension de 380 kV. L’augmentation de capacité est nécessaire pour transporter l’électricité produite en quantité croissante par Kraftwerke Oberhasli AG ainsi que par les centrales hydroélectriques du Valais et du Tessin vers le Plateau suisse. La sécurité de l’approvisionnement de toute la Suisse sera ainsi renforcée à long terme.

Évaluation des zones de planification éventuelles
Swissgrid a demandé à l’Office fédéral de l’énergie (OFEN) d’arrêter une zone de planification entre Innertkirchen et Ulrichen dans le plan sectoriel des lignes de transport d’électricité (PSE) mi-2021. Les zones de planification sont des zones géographiques dans lesquelles un corridor de planification et la technologie de transport (ligne câblée souterraine, ligne aérienne ou combinaison de ces deux technologies) seront définis dans la suite du projet. A cette fin, Swissgrid a examiné trois zones de planification qui se chevauchent partiellement :

  • Zone de planification de Glaubenberg : dans cette variante, la zone de planification se situe en grande partie à proximité de la ligne 220 kV actuelle entre Innertkirchen et Malters en passant par Giswil et Glaubenberg, puis se poursuit vers Mettlen. Le flysch « Glaubenberg » représente la principale difficulté de cette variante. Dans ce paysage d’importance nationale, ni une ligne aérienne ni un câblage dans une fouille ouverte ne sont possibles. Swissgrid propose donc de creuser un tunnel pour traverser le Glaubenberg.
  • Zone de planification du Pilate : dans la deuxième variante, une zone de planification qui va de Giswil à Littau et Mettlen en passant par le Sarneraatal, puis à l’ouest ou à l’est du Pilate, a été examinée. Les grands territoires urbanisés (Giswil, Sarnen, Alpnach, Hergiswil et Kriens) et l’habitat dispersé, les aires de limitation d’obstacles des aérodromes de Kägiswil, Alpnach et Buochs ainsi que la région du Pilate, qui est protégée au niveau national, représentent les principales difficultés de cette option.

    Zone de planification d’Entlebuch :une zone de planification qui pourrait aller de Giswil jusqu’à Mettlen vers l’ouest, en passant par Sörenberg et la vallée de l’Entlebuch, constitue la troisième variante. Cette variante, qui traverse la réserve de biosphère de l’UNESCO de l’Entlebuch, est nettement plus longue que les deux autres zones de planification examinées.

Swissgrid recommande la zone de planification de Glaubenberg
Chacune des variantes proposées présente des avantages et des inconvénients en ce qui concerne l’aménagement du territoire, l’environnement, la technique et les aspects économiques. Du point de vue de Swissgrid, la zone de planification de Glaubenberg est la meilleure variante : en premier lieu, elle touche moins de territoires urbanisés et présente moins d’aires de limitation d’obstacles que la variante qui passe par le Sarneraatal et le Pilate. D’autre part, elle est nettement plus courte que la variante par l’Entlebuch. Les conséquences sur le sol, l’espace naturel et le paysage naturel sont donc moindres. La quantité de matériaux de construction nécessaires ainsi que les pertes d’énergie sont inférieures et les coûts sont plus faibles. Le remplacement et l’extension de la ligne à très haute tension Innertkirchen – Mettlen apportent une contribution importante à la sécurité d’approvisionnement de la Suisse centrale. Swissgrid accorde la priorité à la protection des personnes et de la nature. Elle s’efforce donc de trouver les solutions qui affectent le moins possible les territoires urbanisés et les zones protégées.

Le tronçon MettlenHellbühl (Littau) et l’entrée de la ligne à Innertkirchen sont considérés séparément
Le tronçon entre Mettlen et Hellbühl (Littau) est examiné séparément. Il a déjà été modernisé en 1990 en vue d’être exploité sous une tension de 380 kV, mais n’est exploité qu’à 220 kV à l’heure actuelle. Les lignes Innertkirchen – Mettlen et Bickigen – Mettlen se rapprochent de plus en plus à l’ouest de Rothenburg et sont regroupées entre Rothenburg et Mettlen. Il est donc logique de considérer ces deux lignes conjointement sur ce tronçon. Swissgrid va donc examiner le tracé de la ligne dans cette zone dans le cadre de la rénovation prévue de la ligne Bickigen – Mettlen. L’entrée de la ligne dans la sous-station d’Innertkirchen (BE) est considérée séparément dans le cadre de la procédure de plan sectoriel Innertkirchen – Mettlen : sur un tronçon d’un peu moins de deux kilomètres, deux autres lignes de transport sont parallèles à la ligne Innertkirchen – Mettlen. Seule une ligne câblée souterraine dans une galerie souterraine peut être envisagée sur ce tronçon, car les trois lignes traversent le territoire urbanisé.

Étapes suivantes
Lors de la prochaine étape de la procédure de plan sectoriel, un groupe d’accompagnement mis en place par l’OFEN discutera des variantes de la zone de planification qui ont été évaluées par Swissgrid en impliquant les offices fédéraux, les cantons concernés et les associations de protection de l’environnement. Il en évaluera les effets sur le territoire, l’environnement, la technologie et les coûts. La recommandation du groupe d’accompagnement fera ensuite l’objet d’une procédure de consultation publique. Le Conseil fédéral devrait arrêter la zone de planification entre Innertkirchen et Mettlen à l’automne 2023. Swissgrid définira ensuite différents corridors de planification à l’intérieur de cette zone de planification ainsi que la technologie de transport (ligne aérienne, ligne câblée souterraine ou combinaison de ces deux technologies) et les remettra au groupe d’accompagnement de l’OFEN. Le Conseil fédéral arrêtera également le corridor. Dans le meilleur des cas, la rénovation de la ligne à très haute tension Innertkirchen – Mettlen pourra être terminée d’ici à 2035. La ligne actuelle, qui traverse une partie du territoire urbanisé, sera ensuite démantelée.

Plus informations complémentaires concernant la nouvelle ligne à très haute tension www.swissgrid.ch/innertkirchen-mettlen

Texte : Swissgrid

0 Kommentare

Kommentar hinzufügen

Partner

  • Agentur Erneuerbare Energien und Energieeffizienz

Ist Ihr Unternehmen im Bereich erneuerbare Energien oder Energieeffizienz tätig? Dann senden sie ein e-Mail an info@ee-news.ch mit Name, Adresse, Tätigkeitsfeld und Mail, dann nehmen wir Sie gerne ins Firmenverzeichnis auf.

Newsletter abonnieren

Top

Gelesen
|
Kommentiert