Seuls 8 % du volume d’investissement ont une notation climatique verte, ce qui signifie que ces caisses de pension ont orienté leurs investissements vers les objectifs de l’Accord de Paris sur le climat. ©Photo: Alliance climatique suisse

Alliance climatique suisse :Seule une petite partie des caisses de pension investit dans le respect du climat

(CP) En Suisse, 92 % du capital de retraite est investi par des institutions qui ignorent largement les risques climatiques. Seuls 8 % du volume d’investissement proviennent de caisses de pension qui ont aligné leurs objectifs sur l’Accord de Paris sur le climat. L’Alliance climatique a soumis 110 institutions de prévoyance à un rating. (Text auf Deutsch >>)


Le résultat est inquiétant : 57 % du capital de retraite est marqué en rouge parce que les institutions de prévoyance ne tiennent pas du tout compte des risques climatiques dans le processus d’investissement et continuent à investir massivement dans les énergies fossiles. Il s’agit principalement de grands acteurs du secteur : la Suva, le fonds AVS, les caisses de pension de l’UBS et du Credit Suisse. Ne sont pas encore sur la bonne voie les CFF et la Poste avec leurs caisses de pension, bien qu’en tant qu’entreprise, elles s’engagent à protéger le climat. De plus, pour 35 % du capital d’épargne, le feu est orange : les investisseurs ne sont qu’au début du chemin nécessaire à la décarbonisation. Dans la plupart des cas, seules quelques entreprises du charbon ont été exclues.


La Poste et les CFF investissent dans des centrales électriques au charbon
Seuls 8 % du volume d’investissement ont une notation climatique verte, ce qui signifie que ces caisses de pension ont orienté leurs investissements vers les objectifs de l’Accord de Paris sur le climat. Pour cela, il faut limiter le réchauffement climatique à un niveau bien inférieur à 2 degrés. La Suisse a également contribué à l’élaboration et à la ratification de l’accord. Au total, 92 % du capital de retraite est donc investi par des institutions qui ne tiennent pas ou pas suffisamment compte des risques climatiques dans le processus d’investissement. Parmi celles-ci figurent des caisses de pension d’entreprises qui s’engagent à protéger le climat. « Il est vrai que la Poste propose des livraisons climatiquement neutres, et que les CFF souhaitent atteindre la neutralité climatique d’ici 2030. Mais avec leurs caisses de pension, ces deux entreprises investissent dans des centrales électriques au charbon et dans le forage pétrolier – c’est une contradiction », déclare Christian Lüthi, directeur de l’Alliance climatique.

Les investissements respectueux du climat sont possibles
Les investissements fossiles ne constituent pas seulement un risque pour le climat, mais aussi pour les retraites : « Le déclin économique des industries du charbon, du pétrole et du gaz naturel fait également fondre les épargnes », explique Sandro Leuenberger, responsable Place financière de l’Alliance climatique. Les caisses de pension sont donc exposées au risque de violation de leur obligation fiduciaire de diligence. Toutefois, les investissements respectueux du climat sont possibles, comme le montrent par exemple les caisses de pension de la Migros, du canton de Lucerne et de la Bâloise Assurances. Elles utilisent des instruments disponibles depuis longtemps, tels que des indices boursiers respectueux du climat et des fonds durables du marché. Conformément à l’obligation légale de générer des rendements de marché à un maximum de sécurité, ils transfèrent leur capital des entreprises fossiles au profit des moteurs de la transition climatique.

Le rating climatique >>

Les critères de rating >>

Le plan en 7 points pour les caisses de pension >>

Texte: Alliance climatique suisse

0 Kommentare

Kommentar hinzufügen

Partner

  • Agentur Erneuerbare Energien und Energieeffizienz

Ist Ihr Unternehmen im Bereich erneuerbare Energien oder Energieeffizienz tätig? Dann senden sie ein e-Mail an info@ee-news.ch mit Name, Adresse, Tätigkeitsfeld und Mail, dann nehmen wir Sie gerne ins Firmenverzeichnis auf.

Newsletter abonnieren

Top

Gelesen
|
Kommentiert