Neues Stelleangebot
Projektleiter Solar Nordwestschweiz 100% (m/w)
25. Sep 2019

Des ouvriers du bâtiment et des chercheurs de l'Empa posent l'asphalte. Photo : Empa

Meilleur climat de travail dans la construction routière: L'asphalte chaud produit moins d'émissions

(Empa) Chaleur de couvain, fumées chaudes et machines bruyantes – l'asphaltage des routes est un travail difficile. Des chercheurs de l'Empa ont analysé si et dans quelle mesure des émissions nocives sont produites lors de la pose d'enrobés à chaud conventionnels ou d'enrobés dits chauds. Résultat : l'enrobé chaud plus écologique surpasse également la méthode conventionnelle en termes d'émissions. (Text auf Deutsch >>)


L'asphalte est chaud : il est normalement mélangé à 160°C, transporté puis posé par les constructeurs de routes à 150°C environ. Ce n'est pas seulement une charge pour les travailleurs, mais l'empreinte écologique de l'asphalte est également très importante en raison de la forte consommation d'énergie et des émissions de CO2 qui en résultent. Une solution est ce qu'on appelle l'asphalte chaud. Il n'est chauffé qu'à 140°C et posé à des températures encore plus basses. Cela le rend beaucoup plus agréable pour les travailleurs et encore moins énergivore.

Plus la température est basse, moins il y a de polluants rejetés dans l'air
Les chercheurs de l'Empa ont montré dans une étude que les différents types d'enrobés tièdes ne sont pas seulement en avance sur les enrobés chauds normaux en termes d'écologie et d'environnement de travail, mais les émissions nocives sont également nettement plus faibles lors de la pose d'enrobés à chaud conventionels. Selon le liant présent dans l'asphalte, les polluants sont présents en diverses quantités, y compris les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), qui sont naturellement présents en petites concentrations dans le charbon et le pétrole brut. De grandes quantités de HAP sont contenues dans le goudron, qui est utilisé dans la construction de routes depuis de nombreuses années. En recyclant ces chaussées goudronnées, elle est entrée dans le cycle de recyclage sous forme de granulés d'asphalte - et libère des HAP lorsqu'elle est chauffée à nouveau. Le bitume est maintenant utilisé à la place du goudron dans la construction des routes. Cependant, cela entraîne également un risque d'émission : les hydrocarbures organiques volatils (COV) sont produits par l'évaporation de composants bitumineux peu liquides et par la réaction de décomposition du bitume à des températures élevées. Ce qui suit s'applique aux deux polluants : plus la température est basse pendant la production et le traitement, moins il y a de polluants rejetés dans l'air.

Recherche sur la route
Les analyses ont eu lieu directement sur les lieux de la pose d’asphalte. Kerstin Zeyer et Joachim Mohn du laboratoire "Pollution de l'air / Technologie environnementale" d'Empa ont équipé les machines et les ouvriers du bâtiment de systèmes de mesure qui enregistrent les émissions directement à la source. Pour chaque type d'asphalte examiné (un total de quatre types d'asphalte chaud et un asphalte classique), les travailleurs ont posé deux kilomètres de route et recueilli des données. C'était une tâche qui prenait beaucoup de temps, car tout l'équipement devait être remplacé après chaque section posée. En plus de la recherche sur le terrain, l'équipe a également effectué des tests en laboratoire pour vérifier la plausibilité des mesures sur le terrain - et en est venue à la même conclusion. Au total, 90 % moins de particules ont été émises par l'asphalte chaud que par l'asphalte ordinaire, et 50 à 70 % moins d'hydrocarbures organiques volatils ont été mesurés. Cependant, toutes les valeurs d'émission - quel que soit le type d'asphalte - sont bien inférieures au niveau nocif pour les ouvriers.

Avec cet excellent bilan en termes d'écologie et de santé au travail, la question se pose de savoir pourquoi la Suisse n'est pas passée depuis longtemps à l'asphalte chaud. "Ce n'est malheureusement pas si facile", explique Martin Hugener du département Construction routière / Etanchéité de l'Empa. "Parce que toutes les installations de production sont encore conçues pour la production d'asphalte à chaud conventionnel. Concrètement, les brûleurs des centrales d'enrobage devraient être optimisés partout afin de pouvoir produire de l'asphalte chaud à grande échelle.

Recyclage de l'asphalte soumis à des essais pratiques
La construction routière est très gourmande en ressources et entraîne des émissions considérables de CO2. Un projet de recherche international de l'initiative communautaire du Fonds européen de développement régional (Interreg) veut changer cela. Dans le cadre du projet Orrap ("Optimal recycling of recycled asphalt on roads with little traffic"), des méthodes doivent être développées pour un meilleur recyclage de l'asphalte et donc une moindre pollution de l'environnement. Des chercheurs de l'Empa dirigés par Christiane Raab du laboratoire "Construction routière / Imperméabilisation" ont développé un nouveau procédé à cet effet. Seule de l'eau est ajoutée à l'asphalte granulaire et le matériau est ensuite compacté par laminage. Afin de réduire au maximum les émissions, l'asphalte est également posé "à froid". Les chercheurs de Wahlen, dans le canton de Bâle campagne, ont ainsi fait poser une piste d'essai asphaltée dont la couche de base est constituée d'asphalte recyclé à froid pur. Ce tronçon de route sera utilisé normalement jusqu'à l'été prochain. Les chercheurs évalueront ensuite la tenue de l'asphalte nouvellement roulé si aucun agent de rajeunissement ou liant n'est ajouté.

Texte : Empa

0 Kommentare

Kommentar hinzufügen

Partner

  • Agentur Erneuerbare Energien und Energieeffizienz

Job-Plattform

Suchen Sie einen Mitarbeitenden 
oder eine Stelle? 
Bei uns sind Sie richtig!

Hier geht's weiter >>

Aktuelle Jobs

Projektleiter Solar Nordwestschweiz 100% (m/w)

Bauen Sie mit an der EnergiezukunftDie AGROLA AG ist eine Tochtergesellschaft der fenaco Genossenschaft und ein führender Energieanbieter in der Schweiz. Das umfangreiche Angebotsportfo...

Ist Ihr Unternehmen im Bereich erneuerbare Energien oder Energieeffizienz tätig? Dann senden sie ein e-Mail an info@ee-news.ch mit Name, Adresse, Tätigkeitsfeld und Mail, dann nehmen wir Sie gerne ins Firmenverzeichnis auf.

Newsletter abonnieren

Follow us

In order to provide the best quality for you, our system uses "cookies", which are stored on your device. Cookies are necessary to identify what information (job advertisement, questionnaire, etc) you have already seen. IP address is used for the same purposes as described above.

When creating a profile, applying to the newsletter, job subscriptions and etc, you agree that the data, which you have entered, will be stored and processed in the system in order to provide services, which you have applied for.

We do NOT sell your personal data to any 3rd party services.

You must be 18 or older years old to use our services. If you are underage, you must have a permission to use our services from your parent or guardian. It is necessary in order to store and process your data.

By continuing to use our services, you agree with the these terms. You can withdraw your agreement at any time, by deleting cookies from your device and by sending request for deleting your data to the administrator.

Close