Développement de la capacité de chauffage depuis 1990. Image : Géothermie Suisse

Part de technologies permettant utilisées la géothermie. Image : Géothermie Suise

Suisse: La puissance de chauffage géothermique a doublé en l’espace de dix ans

(ee-news.ch) En 2018, la puissance de chauffage géothermique a atteint un total d’environ 2200 MW en Suisse. Cela correspond à une augmentation d’environ 4 pourcent par rapport à l’année précédente. Étant donné que l’hiver dernier a été très doux et que le besoin en chauffage a été faible, l’énergie de chauffage effectivement produite a baissée de 3.8 pourcent pendant la même période, de plus de 3’800’000 MWh à peine 3’700’000 MWh. Durant les dix dernières années, la puissance de chauffage que l’énergie de chauffage produite a pratiquement doublé. (Text auf Deutsch >>)


L’hiver 2018 a été très doux, ce qui se reflète avec 2’891 degrés-jours de chauffage. Le moyen des 20 dernières années est à 3'221 degrès-jours. Par rapport à l'année précédente, l'énergie de chauffage produite en 2018 a donc diminué de 3.8 %, bien que la capacité de chauffage installée de tous les systèmes ait augmenté de 4 % durant la même période. La capacité de chauffage totale de tous les systèmes géothermiques en Suisse en 2018 était de 2'196.8 MW.

En puissance 83.9% de sondes géothermiques
Sur ce total, les systèmes de sondes géothermiques représentaient 1'843.8 MW (83.9 %), les eaux superficielles 291.5 MW (13.3 %), les géostructures 26.3 MW (1.2 %), les aquifères profonds 5.4 MW (0.2 %), l’utilisation d’eau des tunnels 3.9 MW (0.2 %), les bains thermaux 23.3 MW (1.1 %), l'utilisation directe des aquifères profonds 1.5 MW (0.1 %) et l'utilisation directe de l'eau du tunnel (aucune indication). L'énergie thermique totale produite par les systèmes géothermiques était de 3'692.1 GWh en 2018, dont 2'758.2 GWh (74.7 %) d'énergie géothermique et donc renouvelable. L'autre partie de l'énergie thermique produite représente la part de l'électricité des systèmes de pompes à chaleur.

L'énergie géothermique, avec une part de 94.6 % (3'491.1 GWh), provenait principalement des systèmes à pompe à chaleur (PAC). De ce total, les systèmes de sondes géothermiques représentaient 85.4 % (2'981.6 GWh). Les autres usages de la géothermie avec des PAC se répartissaient en eaux superficielles (12.2 %, 425.9 GWh), géostructures (1.6 %, 54.5 GWh), aquifères profonds (0.6 %, 20.1 GWh), eau de tunnel (0.2 %, 6.5 GWh) et sondes géothermiques profondes (0.1 %, 2.5 GWh).

Utilisations géothermiques directes
Les utilisations géothermiques directes sans pompes à chaleur ont fourni un total de 201.0 GWh en 2018, soit 5.4 % de l'énergie thermique totale produite. Ce sont principalement les bains thermaux (193.8 GWh) qui ont bénéficié de l’utilisation directe. En outre, la centrale de Riehen utilise également une partie de l'aquifère profond directement sans pompe à chaleur (5.2 GWh). Dans le tunnel du Lötschberg, une grande partie de la chaleur géothermique est utilisée directement pour la pisciculture sans pompe à chaleur (2.0 GWh).

Production de chaleur en Suisse 2018

Technologie et utilisation

Production de chaleur
(MWh/an)

Part
(%)

Sondes géothermiques verticales, capteurs horizontaux et corbeilles géothermiques

2'981'600

80.8

Eaux souterraines

425'900

11.5

Eau thermale

193'800

5.3

Géostructures (chauffage et rafraîchissement)

54'500

1.5

Aquifères profonds (y.c. utilisation directe)

25'300

0.6

Eaux drainés par les tunnels (y.c. utilisation directe)

8'500

0.3

Sondes géothermiques profondes

2'500

0.1

Total

3'692'100

100

Source: Dr. Katharina Link, Geo-Future GmbH: Statistik der geothermischen Nutzung in der Schweiz, Ausgabe 2018 Weitere Informationen:

©Text: ee-news.ch, Quelle: Suisse Energie et Géothermie Schweiz

0 Kommentare

Kommentar hinzufügen

Newsletter abonnieren

Top

Gelesen
|
Kommentiert