Différentes variantes, avec ligne aérienne ou ligne câblée souterraine, sont réalisables. Image : Swissgrid

Swissgrid : Une liaison sûre entre la vallée du Hasli et la vallée de Conches - 3 variantes de la nouvelle ligne à très haute tension

(CP) Swissgrid a soumis à l’Office fédéral de l’énergie (OFEN) différents corridors de planification pour la construction d’une nouvelle ligne à très haute tension entre Innertkirchen et Ulrichen et ainsi lancé la procédure de plan sectoriel des lignes de transport d’électricité (PSE). Ces variantes comportent des corridors aussi bien pour une ligne aérienne que pour une ligne câblée souterraine. Le tunnel ferroviaire multifonction du Grimsel en fait également partie. (Text auf Deutsch >>)


La majeure partie de la ligne à très haute tension d’environ 27 kilomètres entre Innertkirchen (BE) et Ulrichen (VS), qui passe aujourd’hui par le col du Grimsel, date de plus de 60 ans et doit être modernisée. Dans le cadre de cette rénovation, la tension, qui est de 220 kilovolts (kV) actuellement, sera également augmentée à 380 kV sur l’ensemble du tracé. Cette augmentation de la capacité est nécessaire dans le contexte de la stratégie énergétique de la Confédération pour transporter la production hydroélectrique croissante des cantons de Berne, du Valais et du Tessin vers le Plateau suisse et renforcer la sécurité d’approvisionnement de toute la Suisse à long terme.

Début de la procédure de plan sectoriel
Début juillet 2020, Swissgrid a demandé à l’Office fédéral de l’énergie (OFEN) de déterminer un corridor de planification entre Innertkirchen et Ulrichen dans le plan sectoriel des lignes de transport d’électricité (PSE). À cette fin, Swissgrid a dans un premier temps élaboré différentes variantes de corridors, c’est-à-dire des zones géographiques dans lesquelles il est possible pour la suite du projet de réaliser un tracé avec une technologie de transport donnée, ligne aérienne ou ligne câblée souterraine.

Groupe d’accompagnement
Un groupe d’accompagnement mis en place par l’OFEN va maintenant discuter des corridors de planification proposés et évaluer leur impact sur le territoire, l’environnement, la technique et les coûts. La recommandation du groupe d’accompagnement fera ensuite l’objet d’une procédure de consultation publique. Le Conseil fédéral déterminera probablement le corridor de planification et la technologie de transport entre Innertkirchen et Ulrichen fin 2022.

Différentes variantes, avec ligne aérienne ou ligne câblée souterraine, sont réalisables.

Swissgrid a élaboré trois corridors principaux, dont certains comportent des sous-variantes:

  • Variante «Ligne aérienne»: le corridor de la ligne aérienne passe au fond de la vallée entre Innertkirchen et Handegg. À partir de Handegg et jusqu’à l’est d’Oberwald, il passe en haute montagne. Du côté valaisan du Grimsel, il traverse la vallée de Conches au hameau de St. Niklaus  et va jusqu’à Ulrichen en suivant le versant sud de la vallée.

  • Variante «Câblage partiel»: le corridor va jusqu’à Handegg sous forme de ligne aérienne. Une ligne câblée souterraine est ensuite tirée jusqu’à la vallée de Conches dans des galeries dont la plupart existent déjà. Il existe cinq entrées de galerie possibles entre le hameau de St. Niklaus et Ulrichen, du côté valaisan. Le corridor se poursuit sous forme de ligne aérienne à partir de ce point.

  • Variante «Câblage long»: le corridor est souterrain depuis Innertkirchen jusqu’à la vallée de Conches. La ligne passe soit dans une nouvelle galerie à construire jusqu’à Handegg puis dans des galeries dont la plupart existent déjà, comme dans la variante 2, soit dans le tunnel ferroviaire multifonction du Grimsel, qui va d’Innertkirchen à Oberwald. Entre Oberwald et Ulrichen, le corridor peut se poursuivre sous forme de ligne aérienne ou de ligne câblée souterraine.

Chacune des variantes proposées présente des avantages et des inconvénients en matière d’aménagement du territoire, d’environnement, de technologie et de rentabilité. Les lignes aériennes présentent des avantages en matière d’efficacité et de vitesse de réparation, tandis que les lignes câblées souterraines présentent des avantages en matière d’esthétique, de préservation des paysages et d’acceptation. Par ailleurs, plus le nombre de tronçons souterrains est grand, plus les défis techniques au sein du réseau à très haute tension augmentent. De plus, les coûts d’un tronçon de ligne sont en principe plus élevés si le câblage est souterrain.

La variante avec galeries prévoit d’utiliser pour la ligne câblée souterraine des galeries de centrales électriques existantes et de construire de nouveaux tunnels. Swissgrid est consciente des avantages que procure le regroupement de grandes infrastructures linéaires, notamment en ce qui concerne la protection du paysage, et étudie les synergies possibles pour tous les projets de lignes. La proposition de combiner le tunnel ferroviaire et la ligne câblée souterraine comporte une sous-variante qui tient compte des particularités du Grimsel. Une étude de faisabilité de Grimselbahn AG (2015) et une analyse technique approfondie (2019) ont montré que le projet de tunnel multifonction est faisable sur le plan technique et peut être autorisé.

De la place libérée dans les zones résidentielles
Toutes les variantes de corridors proposées par Swissgrid ont comme point commun de libérer de l’espace dans les zones habitées de la région d’Innertkirchen, Guttannen et Obergesteln. La ligne actuelle passe parfois en plein milieu de ces villages et limite leur développement résidentiel. La nouvelle ligne va au contraire contourner les habitations, quelle que soit la technologie de transport. Deux autres projets de Swissgrid, qui sont étroitement liés au projet Innertkirchen – Ulrichen au niveau technique et de la planification, vont également libérer de l’espace à Innertkirchen.

Swissgrid prévoit d’une part un nouveau raccordement de ligne dans la sous-station d’Innertkirchen. Trois lignes aériennes venant du nord traversent le centre du village à l’heure actuelle. Elles seront à l’avenir regroupées et amenées à la sous-station par une galerie souterraine. Les variantes de corridors associées sont en cours d’examen dans le cadre d’une procédure de plan sectoriel séparée. Swissgrid prévoit de mettre en service le nouveau raccordement de ligne d’ici à fin 2026 et de démanteler les lignes aériennes qui traversent Innertkirchen fin 2027 probablement.

D’autre part, Swissgrid remplacera le poste de couplage en plein air obsolète par un poste de couplage isolé au gaz (GIS) moderne dans la sous-station d’Innertkirchen. Il est réalisé pour toutes les variantes techniques de la nouvelle ligne entre Innertkirchen et Ulrichen (ligne câblée souterraine ou ligne aérienne). Le nouveau poste GIS de 220 kV, le plus grand de Suisse, sera probablement mis en service à l’automne 2020 et il est prévu de démanteler le poste de couplage en plein air actuel d’ici avril 2021.

Dialogue avec la population
Swissgrid attache une grande importance au dialogue avec la population, les communes, les autorités et les associations. Swissgrid et Grimselbahn AG organiseront des réunions d’information sur le projet à Innertkirchen (BE) le jeudi 17 septembre et à Oberwald (VS) le vendredi 18 septembre.

Informations détaillées sur le projet de réseau: www.swissgrid.ch/innertkirchen-ulrichen  

Texte : Swissgrid

0 Kommentare

Kommentar hinzufügen

Partner

  • Agentur Erneuerbare Energien und Energieeffizienz

Ist Ihr Unternehmen im Bereich erneuerbare Energien oder Energieeffizienz tätig? Dann senden sie ein e-Mail an info@ee-news.ch mit Name, Adresse, Tätigkeitsfeld und Mail, dann nehmen wir Sie gerne ins Firmenverzeichnis auf.

Newsletter abonnieren