À partir de la mi-juin 2022, les deux variantes feront l'objet d'une participation publique. Les documents pourront être consultés sur le site Internet de l'OFEN. En outre, les ébauches des documents PSE seront mis à la disposition du public.

OFEN : La ligne du Grimsel doit être en grande partie enterrée

(OFEN) La nouvelle ligne à très haute tension doit être enterrée entre Innertkirchen (BE) et Oberwald (VS). Seule une ligne aérienne est prévue pour le court tronçon entre Oberwald et Ulrichen (VS). C’est ce que recommande le groupe d’accompagnement mis en place par l’Office fédéral de l’énergie (OFEN). La ligne câblée souterraine doit être réalisée soit dans des nouvelles galeries ou des galeries existantes, soit dans le tunnel ferroviaire multifonction du Grimsel. (Text auf Deutsch >>)


La majeure partie de la ligne à très haute tension entre Innertkirchen (BE) et Ulrichen (VS), longue de 27 kilomètres et passant par le col du Grimsel, a plus de 60 ans et doit être remplacée. Dans le cadre de cette rénovation, on se prépare également à passer la tension actuelle de 220 kilovolts (kV) à 380 kV. Afin de transporter vers le Plateau suisse l'électricité produite à partir de la force hydraulique dans les cantons de Berne, du Valais et du Tessin, dont la quantité ne cesse d'augmenter, et de renforcer à long terme la sécurité d'approvisionnement de toute la Suisse, cette augmentation de la capacité est nécessaire au regard de la stratégie énergétique de la Confédération.

39 critères évalués
Les nouvelles lignes à très haute tension doivent être fixées dans le plan sectoriel des lignes de transport d'électricité (PSE) de la Confédération. En 2020, l'Office fédéral de l'énergie (OFEN) a lancé la procédure pour la ligne Innertkirchen - Ulrichen et a mis en place un groupe d'accompagnement correspondant. Celui-ci comprenait entre autres différents services fédéraux, la Fondation pour la protection et l'aménagement du paysage et les cantons du Valais et de Berne. Au total, le groupe d'accompagnement a examiné et évalué six variantes de corridors selon 39 critères relatifs aux thèmes «aménagement du territoire», «environnement», «technique» et «rentabilité». Les corridors marquent les zones géographiques dans lesquelles un tracé sera par la suite réalisé avec une technologie de transport spécifique, qu'il s'agisse d'une ligne aérienne ou d'une ligne câblée souterraine.

Ligne câblée sous le Grimsel
Le groupe d'accompagnement recommande à l'OFEN une ligne câblée souterraine entre Innertkirchen et Oberwald et une ligne aérienne entre Oberwald et Ulrichen. Il existe deux variantes pour la ligne câblée souterraine d'environ 23 kilomètres entre Innertkirchen et Oberwald.

Variante 1
Dans la variante 1, la ligne à très haute tension passe d'Innertkirchen à Handegg dans une nouvelle galerie de câbles à construire. Entre Handegg et la centrale du Grimsel 2, la ligne doit être câblée dans des galeries existantes des centrales électriques d'Oberhasli AG (KWO). Entre la centrale du Grimsel 2 et Oberwald, la ligne passera à nouveau dans une nouvelle galerie à construire.

Variante 2
Dans la variante alternative 2, la ligne à très haute tension est déplacée dans le tunnel ferroviaire multifonction du Grimsel. Ce tunnel ferroviaire dont il est question doit relier Innertkirchen à Oberwald. La ligne à très haute tension est prévue dans une galerie de câbles parallèle au tunnel ferroviaire.

Dans les deux variantes, la ligne traverse le fond de la vallée à Oberwald en passant sous terre. Une station aéro-souterraine est prévue sur le côté sud de la vallée. De là, la ligne à très haute tension est aérienne sur 4.5 kilomètres jusqu'à Ulrichen, où elle rejoint la ligne existante passant par le col du Nufenen. Les deux variantes présentent la même capacité de transport. Quelle que soit la variante, Swissgrid prévoit pour l'ensemble de la ligne entre Innertkirchen et Ulrichen des coûts compris entre 210 et 250 millions de francs.

Respect des personnes et de l'environnement
La ligne câblée souterraine proposée soulage les localités de Guttannen (BE), Obergesteln (VS) et Ulrichen des lignes aériennes. Les zones protégées nationales et internationales sont épargnées. Il s'agit notamment de la région des Hautes Alpes bernoises et d'Aletsch-Bietschhorn, protégée par l'Inventaire fédéral des paysages, sites et monuments naturels d'importance nationale (IFP), du site marécageux du Grimsel, inscrit à l'Inventaire fédéral des sites marécageux, et du site Jungfrau-Aletsch, inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco. De plus, le câblage, spécialement du côté bernois du col du Grimsel, protège la ligne à très haute tension des avalanches et des coulées de boue. Les deux variantes répondent à l'impératif de regrouper autant que possible différentes infrastructures.

La mise en souterrain de la ligne à très haute tension entre Innertkirchen et Oberwald serait la plus longue mise en souterrain de Suisse. Mais plus un câblage est long, plus la gestion globale du système électrique devient complexe. C'est la raison pour laquelle le groupe d'accompagnement recommande de renoncer à un câblage entre Oberwald et Ulrichen.

Une décision attendue fin 2022
À partir de la mi-juin 2022, les deux variantes feront l'objet d'une participation publique qui durera trois mois. Les documents correspondants pourront être consultés sur le site Internet de l'OFEN. En outre, les ébauches des documents PSE seront mis à la disposition du public pendant au moins 20 jours. Toutes les personnes intéressées peuvent participer. Après avoir évalué les contributions, l'OFEN émettra une recommandation finale à l'intention du Conseil fédéral. D'ici fin 2022, le Conseil fédéral devrait déterminer le corridor de planification et la technologie de transport pour la future ligne à très haute tension entre Innertkirchen et Ulrichen.

Galeries ou tunnel ferroviaire multifonction du Grimsel?
Si le Conseil fédéral suit la recommandation du groupe d'accompagnement, il faudra par la suite décider laquelle des variantes avec galeries ou avec tunnel ferroviaire multifonction du Grimsel sera réalisée. Pour que cette dernière puisse être mise en œuvre, différentes conditions sont nécessaires. D'une part, le financement du tunnel ferroviaire doit être décidé par le Parlement national au plus tard en 2027. D'autre part, un permis de construire sera nécessaire au plus tard en 2030. Si ces deux conditions sont remplies - parallèlement aux conditions techniques et d'exploitation - la ligne à très haute tension passera par la galerie parallèle au tunnel ferroviaire du Grimsel. Dans le cas contraire, le tracé se fera par la variante avec galeries. Comme Swissgrid ne peut pas attendre que le Parlement national se soit définitivement prononcé sur le tunnel ferroviaire du Grimsel, elle fait avancer la planification de la variante prévoyant la construction de nouvelles galeries de câbles et l'utilisation des galeries existantes de KWO. Selon l'état actuel de la planification, la ligne à très haute tension devrait entrer en service vers le milieu des années 2030.

Dialoguer avec la population
Afin d'informer directement la population et les communes concernées, Swissgrid et l'OFEN organisent deux réunions d'information. La réunion d'Innertkirchen aura lieu le 1er juin 2022 et celle d'Oberwald le 2 juin 2022. En tant que responsable du projet de tunnel ferroviaire du Grimsel, la société Grimselbahn AG sera également présente

Swissgrid, Société nationale du réseau de transport et propriétaire du réseau, a pour mission de garantir une exploitation efficace, fiable et non discriminatoire du réseau suisse. Elle assure également l'entretien, la rénovation et l'extension du réseau suisse à très haute tension dans un souci d'efficacité et de viabilité environnementale. Sur ses sites d'Aarau, de Prilly, de Castione, de Landquart, de Laufenburg, d'Ostermundigen et d'Uznach, Swissgrid emploie plus de 600 collaborateurs qualifiés de 28 nationalités différentes. La société est membre du Réseau européen des gestionnaires de réseau de transport d'électricité (Entso-E). À ce titre, elle intervient aussi dans la planification du réseau, la gestion du système et la régulation des échanges d'électricité sur le marché européen. La majorité du capital-actions de Swissgrid est la propriété de différentes entreprises d'électricité suisses.

Coordination territoriale : plan sectoriel des lignes de transport d’électricité (PSE) >>

Swissgrid : Projet de réseau InnertkirchenUlrichen >>

Texte : Office fédéral de l'énergie OFEN

0 Kommentare

Kommentar hinzufügen

Partner

  • Agentur Erneuerbare Energien und Energieeffizienz

Ist Ihr Unternehmen im Bereich erneuerbare Energien oder Energieeffizienz tätig? Dann senden sie ein e-Mail an info@ee-news.ch mit Name, Adresse, Tätigkeitsfeld und Mail, dann nehmen wir Sie gerne ins Firmenverzeichnis auf.

Newsletter abonnieren

Top

Gelesen
|
Kommentiert