Depuis l’automne dernier, 16 nouveaux utilitaires et minibus électriques ont fait leur apparition sur le marché. Le prix moyen a baissé et l’offre s’est étoffée notamment du côté des minibus. Image : ATE

ATE : Mise à jour «Écomobilistepour utilitaires » - Plus d'utilitaires peu nuisibles au climat

(CP) L’offre en véhicules utilitaires électriques s’est récemment renforcée. La Loi sur le CO2 permettra de maintenir cette tendance en faveur de véhicules peu nuisibles pour le climat. L'Écomobiliste pour utilitaires de l'ATE Association transports et environnement évalue les utilitaires et minibus en fonction de leurs nuisances environnementales. (Text auf Deutsch >>)


Depuis l’automne dernier, 16 nouveaux utilitaires et minibus électriques ont fait leur apparition sur le marché. Le prix moyen a baissé et l’offre s’est étoffée notamment du côté des minibus. Citroën, Maxus, Mercedes, Opel, Peugeot et VW proposent ainsi des modèles de ce type pour un prix d’achat débutant à 43 300.- CHF. Si les modèles électriques coûtent toujours un peu plus cher que les modèles thermiques, ils se rattrapent au niveau des coûts d’utilisation avec des frais kilométriques et d’entretien sont bien inférieurs. Au niveau des fourgons et châssis-cabines électriques, les nouveaux modèles Goupil G6, Maxus eDeliver 3, Toyota Proace et le VW ABT e-Transporter ont tous obtenu une très bonne évaluation environnementale. Leur prix débute à 37 150.- CHF.

Alternatives au biogaz ou à l’hydrogène
Pour les longs trajets sans possibilité de recharge, les utilitaires au gaz naturel restent une bonne alternative écologique pour autant qu'ils roulent au biogaz. Fiat, Iveco, Piaggio et VW en proposent divers modèles. Un premier utilitaire à pile à combustible est maintenant disponible : la fourgonnette Renault Kangoo Maxi Hydrogen qui peut être alimentée avec de l’électricité ou de l’hydrogène.

Protection du climat et coûts réduits
Les utilitaires électriques ont le grand avantage d’émettre beaucoup moins de CO2 que leurs homologues thermiques : en moyenne 20 grammes par kilomètre - en tenant compte des émissions du mix électrique suisse - contre 200 g/km pour les modèles diesel. La valeur cible actuellement en vigueur pour les utilitaires est de 186 gCO2/km. Elle deviendra beaucoup plus ambitieuse ces prochaines années grâce à la loi sur le CO2 soumise à votation le 13 juin 2021. Après l'adoption de la loi, les constructeurs seront tenus de proposer des modèles émettant moins de CO2. Les entreprises disposeront ainsi d’une offre plus étendue de véhicules respectueux de l’environnement et moins onéreux, en raison de plus faibles coûts kilométriques.

L'Écomobiliste pour utilitaires de l'ATE Association transports et environnement évalue les utilitaires et minibus légers en fonction des émissions de CO2, du bruit et, pour les véhicules à moteur à combustion, des polluants atmosphériques. Pour les véhicules électriques, il est tenu compte en plus de la nocivité de la production des batteries pour l'environnement.

Ecomobiliste pour utilitaires 2021 >>

Texte : ATE Association transports et environnement

0 Kommentare

Kommentar hinzufügen

Partner

  • Agentur Erneuerbare Energien und Energieeffizienz

Ist Ihr Unternehmen im Bereich erneuerbare Energien oder Energieeffizienz tätig? Dann senden sie ein e-Mail an info@ee-news.ch mit Name, Adresse, Tätigkeitsfeld und Mail, dann nehmen wir Sie gerne ins Firmenverzeichnis auf.

Newsletter abonnieren

Top

Gelesen
|
Kommentiert