Nombre d’heures à prix négatifs, nombre de jours avec des prix horaires négatifs et nombre de jours avec un prix Base négatif par an pour la Suisse comme lieu de livraison. Image : Elcom

Nombre d’heures à prix négatifs, nombre de jours avec des prix horaires négatifs et nombre de jours avec un prix Base négatif par an pour l’Allemagne comme lieu de livraison. Image : Elcom

Nombre d’heures à prix négatifs, nombre de jours avec des prix horaires négatifs et nombre de jours avec un prix Base négatif par an pour la France comme lieu de livraison. Image : Elcom

Elcom : Actualisation de l’étude des analyses des prix négatifs pour la Suisse, la France et l’Allemagne - les prix négatifs sont un mécanisme du marché nécessaire

(Elcom) Ces dernières années, on a pu observer une augmentation du nombre d’heures à prix négatifs sur les marchés Day Ahead en Allemagne, en France et en Suisse. En 2020, année marquée par la pandémie de coronavirus, ces trois pays ont enregistré le plus grand nombre d’heures avec des prix négatifs. En Suisse, il y a surtout des prix horaires négatifs en mars, avril et mai. Ce sont les mois où les cours d’eau ont un débit plus important que d’habitude à la suite de la fonte des neiges. (Text auf Deutsch >>)


Le développement des énergies renouvelables, en particulier de l’éolien et du photovoltaïque, qui intègrent le carnet d’ordres de la bourse avec des coûts marginaux presque nuls, favorise l’apparition de prix négatifs. Le cadre réglementaire ou des restrictions techniques peuvent aussi conduire à ce que des exploitants d’installations ou de centrales continuent de produire malgré des prix négatifs.

Un mécanisme du marché nécessaire
Les prix négatifs sont un mécanisme du marché nécessaire pour garantir que la demande d’électricité corresponde à l’offre à tout moment. Les prix négatifs sont ainsi tout à fait judicieux sur le plan économique, ils créent de bonnes incitations pour gagner en flexibilité dans le cadre du passage aux énergies renouvelables et exploiter toutes les options de flexibilité.

De 2015 à 2020
L’étude examine plus en détail des données récoltées depuis 2015 pour l’Allemagne, la France et la Suisse concernant le nombre d’heures avec des prix négatifs, le nombre de jours avec des prix horaires négatifs et le nombre de jours pendant lesquels le prix Base a été négatif. Elle explique également le pourcentage des heures avec des prix négatifs en fonction de l’heure. La version actualisée de l’étude offre de plus amples informations et une meilleure vue d’ensemble en présentant la répartition des prix (négatifs et autres) lors des enchères sur le marché suisse Day Ahead.

Analyse des prix négatifs pour la Suisse, la France et l'Allemagne entre 2015 et 2020 >>

Texte : Commission fédérale de l'électricité ElCom

0 Kommentare

Kommentar hinzufügen

Partner

  • Agentur Erneuerbare Energien und Energieeffizienz

Ist Ihr Unternehmen im Bereich erneuerbare Energien oder Energieeffizienz tätig? Dann senden sie ein e-Mail an info@ee-news.ch mit Name, Adresse, Tätigkeitsfeld und Mail, dann nehmen wir Sie gerne ins Firmenverzeichnis auf.

Newsletter abonnieren

Top

Gelesen
|
Kommentiert