Les contrats pour l’extension du réseau de chauffage ont été signés à la mairie de Saint-Louis le 21 décembre. ©Photo: Primeo Energie

Primeo Energie : L’extension du réseau de chauffage de Saint-Louis intégrera l’Euroairport

(CP) Le réseau de chauffage urbain de la ville de Saint-Louis entamera l’année prochaine une série d’extensions majeures, pour alimenter l'Euroairport Bâle-Mulhouse et plusieurs nouveaux quartiers et zones d’activités. La construction d'une nouvelle centrale de chauffage à biomasse est programmée. Les contrats ont été signés le 21 décembre avec l’exploitant R-CUE, une filiale de la coopérative suisse Primeo Energie et de la société d’économie mixte strasbourgeoise R-GDS. (Text auf Deutsch >>)


Le réseau de chauffage urbain de l'agglomération de Saint-Louis, alimenté depuis 2013 par une centrale énergétique à biomasse, fournit aujourd’hui de la chaleur décarbonée à l’équivalent de 5000 foyers et produit en même temps de l'électricité. Quatre-vingt-dix pour cent de l'énergie provient de ressources renouvelables. Labellisé « éco-grid » [1] en 2016, le système permet d'économiser en moyenne 10 000 tonnes d'émissions de CO2 par an. La centrale de cogénération injecte par ailleurs sur le réseau électrique l'équivalent de la consommation des logements de la ville de Saint-Louis.

Le Conseil municipal a donné son feu vert
En 2021, l'exploitant R-CUE lancera les plus importants travaux d’extension du réseau depuis sa mise en service en 2011. Le projet répond au double enjeu d’accélération de la transition énergétique du territoire et décarbonation du bouquet énergétique de l'Euroairport Bâle-Mulhouse. Le Conseil municipal de Saint-Louis a donné son feu vert jeudi 17 décembre à cet investissement de 32 millions d'euros, qui bénéficie d’une subvention par le Fonds Chaleur de l'Ademe à hauteur de 49% de l’investissement. Les contrats ont été signés à la mairie de Saint-Louis le lundi 21 décembre.

Un projet ambitieux
L'investissement de 32 millions d'euros fera plus que doubler la longueur du réseau de chauffage urbain ainsi la quantité de chaleur distribuée, avec à la clé une réduction notable du bilan carbone pour le territoire ludovicien. La longueur totale du réseau et de ses ramifications passera de 12.3 km à près de 30 km, distribuant jusqu'à 68 GWh/an de chaleur supplémentaire d'ici 2030, soit l'équivalent de 10’000 foyers. L'aménagement concerne 7 zones : l'hypercentre Saint-Louis, les zones Centre, Sud et Nord, la zone d'aménagement concerté (ZAC) des Lys, l'Euroairport et le Technoport.

Au-delà l'objectif d'extension réseau de chauffage, l'opérateur R-CUE poursuivra ses efforts pour augmenter la densité de l'infrastructure existante, ce qui contribuera à la consolidation de son modèle économique et à la stabilité des prix du chauffage pour les abonnés.

Construction d'une deuxième centrale thermique à biomasse
La construction d'une deuxième centrale thermique à biomasse est prévue, la capacité de la centrale thermique existante n'étant pas suffisante pour couvrir la nouvelle demande de chaleur. Pour y faire face, tout en garantissant le taux contractuel d'énergie renouvelable d'au moins 88 %, R-CUE mettra en service en 2025 une nouvelle centrale énergétique équipée de deux chaudières biomasse et d'une chaudière gaz en appoint/secours.

Les bâtiments de l'Euroairport Bâle-Mulhouse représentent une demande d'énergie de chauffage équivalente à celle de 3000 unités d'habitation. Le raccordement de cette infrastructure aéroportuaire au réseau de chauffage permettra de réduire de 90 % sa consommation de combustibles fossiles d'ici 2022 tout en garantissant des économies à long terme sur les factures de chauffage.

[1] label qui récompense les réseaux de chaleur exemplaires sur les plans environnemental, économique et social.

Texte : Primeo Energie

0 Kommentare

Kommentar hinzufügen

Partner

  • Agentur Erneuerbare Energien und Energieeffizienz

Ist Ihr Unternehmen im Bereich erneuerbare Energien oder Energieeffizienz tätig? Dann senden sie ein e-Mail an info@ee-news.ch mit Name, Adresse, Tätigkeitsfeld und Mail, dann nehmen wir Sie gerne ins Firmenverzeichnis auf.

Newsletter abonnieren

Top

Gelesen
|
Kommentiert