Si le canton du Jura révoque le permis, la Confédération mettra fin aux subventions et obligera Geo-Energie Suisse AG à annuler le projet le plus rapidement possible.

Confédération : CHF 26 mio. de plus pour le projet géothermique Haute-Sorne – même si le canton Jura songe à le stopper complètement

(OFEN/ee-news.ch)  Le plan spécial cantonal « Projet-pilote de géothermie profonde », sur le territoire de la commune de Haute-Sorne, est en vigueur depuis 2015. Compte tenu des évènements négatifs intervenus dans d’autres projets et des réactions fortes dans la population et le monde politique, le 4 avril 2020, le Gouvernement jurassien a pris la décision d’ouvrir une procédure pouvant mener à révoquer l’arrêté à la base du plan spécial. Cependant la Conférération s’en soucie peu, le 30 juin elle a communiqué vouloir augmenter le budget du projet de CHF 26 mio. Affaire à suiver. (Text auf Deutsch >>)


La Confédération augmente la contribution à l'exploration pour le projet pilote de géothermie profonde de Geo-Energie Suisse AG à Haute-Sorne (canton du Jura) d'environ CHF 64 à 90 mio. Cela permettra de soutenir des mesures supplémentaires visant à minimiser les risques de tremblement de terre.

Le projet pilote en Haute-Sorne vise à démontrer la faisabilité technique des systèmes de géothermie stimulés en Suisse en vue de  permettre plus tard l'application de cette technologie dans d'autres régions de Suisse. En septembre 2019, l'OFEN avait déjà attribué une contribution à l’exploration d'un montant maximum de 64,1 millions de francs au projet de Haute-Sorne.

Demande d’augmentation de la contribution
En février 2020, Geo-Energie Suisse AG a déposé une demande auprès de l'Office fédéral de l'énergie (OFEN) pour augmenter la contribution à l'exploration. Cette mesure vise à soutenir des mesures supplémentaires qui réduiront encore plus le risque de tremblements de terre dommageables.

Recommandation du Service sismologique suisse
Ces mesures supplémentaires ont été recommandées par le Service sismologique suisse (SED). L'année dernière, le SED a été chargé par le canton du Jura d'examiner un rapport de Geo-Energie Suisse AG sur la gestion des risques sismiques pour le projet Haute-Sorne. Geo-Energie Suisse AG a dû préparer ce rapport suite à des mesures de stimulation lors d’un projet de géothermie en Corée du Sud en novembre 2017 qui avaient déclenché un séisme causant des dommages. Le permis cantonal existant exige que la gestion des risques aille toujours au-delà de l'état de la technique. Cela inclut l'analyse d’événements dans d'autres projets et, en fonction des résultats de cette analyse, l'ajustement de leur propre gestion des risques doit être effectué.

Tremblement de terre en Corée du Sud
Dans son rapport remis au canton du Jura en janvier 2019, Geo-Energie Suisse AG a conclu, sur la base des conclusions de l’analyse du projet de Corée du Sud, que son concept de stimulation fondamentalement différent et que la gestion du risque sismique du projet de Haute-Sorne n'avaient pas besoin d'être adaptés.

L’avis du SED sur le rapport de Geo-Energie Suisse AG a été publié par le Canton du Jura au début du mois d'avril 2020. Dans ce document, le SED confirme que les mesures prévues pour la gestion des risques sismiques (utilisation de stations sismiques dans les forages peu profonds) sont conformes à l'état reconnu de la technique et satisfont les exigences strictes du permis cantonal de garantie de la sécurité.

Mesures supplémentaires
Le SED a formulé des recommandations pour des mesures supplémentaires qui vont au-delà de l'état actuel des connaissances et de la technologie. Ces mesures ont un caractère innovant et pilote car elles ne sont pas encore utilisées pour d’autres systèmes géothermiques stimulés.

Geo-Energie Suisse AG entend mettre en œuvre les recommandations du SED afin de réduire davantage le risque de dommages dus aux tremblements de terre. Cela entraînera des coûts supplémentaires d'environ 43 millions de francs suisses. Concrètement, il s'agit des mesures supplémentaires suivantes:

  • Installation de systèmes de mesure sismique directement dans les forages
  • Mise en réseau de données provenant de différents systèmes de sécurité dans un seul instrument de contrôle
  • Mesures de stress du sous-sol pour pouvoir mieux estimer la magnitude d'éventuels tremblements de terre
  • Une campagne de mesures sismiques 3D pour identifier les failles sismiques dans la région du réservoir géothermique
  • Nouveau concept de stimulation des forages pour prévoir les volumes de fluide de stimulation et les pressions nécessaires

Tout ce qui est humainement possible
La demande de Geo-Energie Suisse AG a été examinée en détail par un groupe d'experts mandaté par l'Office fédéral de l'énergie (OFEN). Ce groupe d'experts a certifié que les promoteurs du projet avaient effectué une planification de haute qualité qui inclut maintenant tout ce qui est humainement possible pour réduire autant que possible le risque de tremblement de terre.

Sur la base de l'avis d'experts et de l'importance de la géothermie profonde pour la mise en œuvre de la stratégie énergétique 2050, l'OFEN a augmenté la contribution à l'exploration de Geo-Energie Suisse AG d'environ 26 millions de francs, la portant ainsi à 90 millions de francs. Le paiement sera effectué par étape, en fonction de l'avancement des travaux.

Annuler le projet au cas ou
Si le canton du Jura révoque le permis juridiquement contraignant existant confirmé par le Tribunal fédéral, la Confédération mettra fin aux subventions et obligera Geo-Energie Suisse AG à annuler le projet le plus rapidement possible.

Texte: Office fédéral de l'énergie

0 Kommentare

Kommentar hinzufügen

Partner

  • Agentur Erneuerbare Energien und Energieeffizienz

Ist Ihr Unternehmen im Bereich erneuerbare Energien oder Energieeffizienz tätig? Dann senden sie ein e-Mail an info@ee-news.ch mit Name, Adresse, Tätigkeitsfeld und Mail, dann nehmen wir Sie gerne ins Firmenverzeichnis auf.

Newsletter abonnieren

Top

Gelesen
|
Kommentiert