Les préparatifs pour le nouveau chauffage à copeaux de bois. Image : ADEV Ökowärme

Démontage de la centrale de chauffage fonctionnant au mazout. ADEV Ökowärme

ADEV Ökowärme: Trois nouveau réseaux de chauffer à bois en un an

(CP) Il ne s’est pas encore écoulé une année depuis qu’ADEV Ökowärme AG a mis en service le réseau de chauffage de Daleu. Avec le démarrage des réseaux de Margelacker à copeaux et de Bienenberg le premier à pellets en automne 2019, le nombre de chauffages collectifs à bois exploités par ADEV montera à dix d’ici un an. (Text auf Deutsch >>)


Au début, il y avait la centrale à couplage chaleur-force (CCF) à gaz d’Unterwartweg à Muttenz, qu’ADEV Energiegenossenschaft exploite depuis 1991. Après 26 ans de bons et loyaux services, il a fallu trouver une nouvelle solution. « La rétribution à l’injection pour du courant produit par un CCF est tellement faible qu’on a dû renoncer à renouveler l’installation », explique Bernhard Schmocker, directeur général adjoint d’ADEV Energiegenossenschaft. « Et comme il n’était pas question, à Muttenz, d’utiliser la nappe phréatique, cela excluait une pompe à chaleur combinée avec du solaire. Après une analyse poussée, ADEV a donc opté pour un chauffage à copeaux de bois. »

Une école, un jardin d’enfants, une halle de sport
En procédant aux études nécessaires, les collaborateurs d’ADEV ont appris que la commune de Muttenz prévoyait justement de remplacer le chauffage à mazout de l’école de Margelacker. Un coup de chance, car la commune a ainsi pu prendre le train en marche : à la fin novembre 2018, ADEV recevait le feu vert pour intégrer l’école dans le réseau de chauffage projeté à partir de la saison 19–20. La commune mettait en outre à disposition les locaux techniques. Et on a encore pu relier la halle de sports et le jardin d’enfants au réseau de chauffage.

Coop se met sur les rangs
La mise en service du réseau de chauffage est devenue encore plus urgente lorsque la caisse de pension de Coop, possédant des bâtiments dans le même quartier, a fait part de son intérêt pour un raccordement à l’automne 2019. ADEV Ökowärme a donc dû non seulement construire une centrale de chauffage à copeaux de bois d’une puissance de 1.8 MW entre mai et septembre mais aussi poser quelque 1200 mètres de canalisations sous la route. Un chauffage a été installé pour couvrir les périodes de pointe. Il y a de bonnes chances en outre pour que la puissance du réseau de chauffage puisse à moyen terme être augmentée de près d’un mégawatt. En effet, la caisse de pension Coop a encore plusieurs autres immeubles d’habitation à proximité et envisage également de les raccorder. Enfin, il y a aussi plusieurs gros consommateurs dans le même secteur qui pourraient à moyen ou à long terme rejoindre le chauffage collectif.

Le premier réseau de chauffage à pellets d’ADEV
Les travaux du premier réseau de chauffage à pellets d’ADEV ont démarré ce printemps au Bienenberg près de Liestal : composé de six bâtiments, l’hôtel Bienenberg, qui dispose aussi de salles de séminaire, est en train d’être équipé d’une installation dernier cri. Il pourra désormais couvrir 90% de ses besoins en chauffage et eau chaude grâce aux pellets. Pour cela, on a démonté deux des trois chaudières à mazout. La troisième est conservée pour couvrir les périodes de pointe. L’ancienne cuve servira de local de stockage à pellets. « Nous comptons avec une consommation annuelle de près de 100 tonnes de pellets », explique Bernhard Schmocker.

Texte : ADEV Ökowärme AG

0 Kommentare

Kommentar hinzufügen

Partner

  • Agentur Erneuerbare Energien und Energieeffizienz

Ist Ihr Unternehmen im Bereich erneuerbare Energien oder Energieeffizienz tätig? Dann senden sie ein e-Mail an info@ee-news.ch mit Name, Adresse, Tätigkeitsfeld und Mail, dann nehmen wir Sie gerne ins Firmenverzeichnis auf.

Newsletter abonnieren