18. Jul 2019

Surfaces forestières par catégorie de propriétaire, en 2018. ©Photo : OFS

Récolte de bois en 2018. ©Photo : OFS

Comptes d’exploitation d’une sélection d’entreprises sylvicoles, en 2018. ©Photo : OFS

Statistique forestière suisse 2018 : Grosse récolte de bois en 2018 en conséquence du bostryche, de la sécheresse et des tempêtes

(OFEV) 5.2 millions de mètres cubes de bois ont été récoltés en 2018, soit 11% de plus que l’année précédente. Cette hausse sensible est due avant tout à la prolifération des bostryches, qui ont profité de la sécheresse, et aux dégâts causés par les tempêtes de début 2018. C’est la première fois depuis 2011 que la récolte dépasse 5 millions de mètres cubes. (Text auf Deutsch >>)


Ces données proviennent de la statistique forestière de l’Office fédéral de la statistique (OFS) et du réseau d'exploitations forestières de l'Office fédéral de l'environnement (OFEV). En 2018, comme l’année précédente, la récolte a augmenté pour tous les assortiments de bois, sauf pour le bois d'énergie en bûches. La hausse a été particulièrement forte pour le bois de grumes, dont la récolte a atteint 2.7 millions de m3 (hausse de 14%). Le bois d'énergie de copeaux (1.16 million de m3, +10%) et le bois d’industrie (0.59 million de m3, +16%) ont aussi contribué à ce qui est la deuxième plus importante récolte de ces dix dernières années. Pas de changement, en revanche, pour le bois d'énergie en bûches, qui poursuit sa tendance à la baisse: environ 0.74 million de m3 en 2018, soit un peu moins que l’année précédente.

Léger recul de bois de feuillus, augmentation de bois de résineux
La récolte de bois de feuillus est en léger recul: 1,6 million de m3. La récolte de bois de résineux a augmenté de 0,6 million de m3 pour atteindre un total de 3,6 millions de m3. L’épicéa, essence principale pour la production de bois, a été particulièrement touché par les bostryches, ce qui a contraint les propriétaires forestiers à couper nettement plus de résineux que prévu.

De grandes différences entre les régions
C’est sur le Plateau que la récolte de bois a de loin le plus augmenté par rapport à l’année précédente (2.14 millions de m3, +22%). La hausse a été moyenne dans les Préalpes (1.13 million de m3, +8%) et dans les Alpes/Sud des Alpes (0.87 million de m3, + 6%). Dans le Jura, la récolte n’a pratiquement pas changé par rapport à l’année précédente (1.05 million de m3). Ces chiffres montrent que c’est sur le Plateau que le bostryche a été le plus actif au cours de l’été sec de 2018.

Les plus importantes quantités de bois ont été récoltées dans les cantons de Berne (0.99 million de m3), Zurich (0.51 million de m3), Argovie (0.45 million de m3) et Vaud (0.40 million de m3). Ensemble, ces quatre cantons, qui possèdent d’importantes surfaces forestières sur le Plateau, totalisent près de la moitié du bois récolté en Suisse en 2018.

Pas de gros déficit, malgré une situation économique tendue
Les quelque 670 entreprises forestières de Suisse ont enregistré des recettes cumulées de 539 millions de francs en 2018. Leurs dépenses se sont élevées à 578 millions de francs. Il en résulte, malgré le contexte économique difficile, un déficit semblable à celui de 2017, soit approximativement 39 millions de francs. L’indice des prix à la production montre que le prix du bois brut des grumes de résineux a baissé d’environ 2% par rapport à l’année précédente. Malgré les grandes quantités de bois endommagé mis sur le marché, la baisse des prix est donc restée limitée pour l’assortiment principal. Dans ces conditions, près de la moitié des entreprises forestières Suisse ont affiché un résultat d’exploitation positif.

Les entreprises du réseau d’exploitations forestières (160 entreprises sélectionnées), qui n’ont pas été épargnées par les bostryches (récolte en hausse de 13%), ont même vu leur situation financière s’améliorer. Les coûts ont pu être réduits dans le secteur de l’exploitation forestière, où le résultat moyen par hectare de surface forestière productive s’est amélioré de 7 francs. Les recettes des prestations de services (+9 francs/ha) et de la production de biens (+5 francs/ha) ont également contribué à limiter les déficits des entreprises du réseau à 42 francs par hectare (année précédente: 63 francs/ha).

Texte: Office fédéral de l'environnement OFEV


0 Kommentare

Kommentar hinzufügen

Partner

  • Agentur Erneuerbare Energien und Energieeffizienz

Job-Plattform

Suchen Sie einen Mitarbeitenden 
oder eine Stelle? 
Bei uns sind Sie richtig!

Hier geht's weiter >>

Aktuelle Jobs

Technische/r Mitarbeiter/in

Du sorgst dank technischem Geschick für sonnige Aussichten?Wir sind ein in der Schweiz führendes Handelsunternehmen im Bereich Photovoltaik. Unser Ziel ist es, einen nachhaltigen Beitrag zu leisten, um den schne...

Ist Ihr Unternehmen im Bereich erneuerbare Energien oder Energieeffizienz tätig? Dann senden sie ein e-Mail an info@ee-news.ch mit Name, Adresse, Tätigkeitsfeld und Mail, dann nehmen wir Sie gerne ins Firmenverzeichnis auf.

Newsletter abonnieren

Follow us

In order to provide the best quality for you, our system uses "cookies", which are stored on your device. Cookies are necessary to identify what information (job advertisement, questionnaire, etc) you have already seen. IP address is used for the same purposes as described above.

When creating a profile, applying to the newsletter, job subscriptions and etc, you agree that the data, which you have entered, will be stored and processed in the system in order to provide services, which you have applied for.

We do NOT sell your personal data to any 3rd party services.

You must be 18 or older years old to use our services. If you are underage, you must have a permission to use our services from your parent or guardian. It is necessary in order to store and process your data.

By continuing to use our services, you agree with the these terms. You can withdraw your agreement at any time, by deleting cookies from your device and by sending request for deleting your data to the administrator.

Close