L'attestation fédérale « AFP monteur/montrice solaire » sera obtenue après deux ans d'apprentissage, et le certificat fédéral de capacité « CFC installateur/installatrice solaire » après trois ans de formation. #Image : Solarafrica

Swissolar : Un booster pour l’énergie solaire - feu vert pour les apprentissages solaires suisses à partir de 2024

(Swissolar) À partir de l'année scolaire 2024/25 débuteront les nouveaux apprentissages professionnels «AFP monteur/montrice solaire» et «CFC installateur/installatrice solaire». Le 1er novembre 2022, le Secrétariat d'État à la formation, à la recherche et à l'innovation a donné son feu vert à ces nouveaux profils professionnels développés par Swissolar, par le centre de formation Polybat et par des représentants de la branche. Les lieux de formation seront les centres de formation Polybat d'Uzwil (SG) et des Paccots (FR). (Text auf Deutsch >>)


Le lancement de ces apprentissages professionnels constitue, en plus de diverses offres de formation et de reconversion, une étape importante pour couvrir à long terme l’important besoin en main-d'œuvre qualifiée dans le secteur solaire suisse en pleine croissance et pour poursuivre la professionnalisation.

Deux ou trois ans
L'attestation fédérale de formation professionnelle « AFP monteur/montrice solaire » sera obtenue après deux ans d'apprentissage, et le certificat fédéral de capacité « CFC installateur/installatrice solaire » après trois ans de formation. « Ces nouvelles professions constituent une étape importante et urgente pour répondre au besoin croissant de main-d'œuvre qualifiée dans le secteur solaire suisse et pour professionnaliser davantage la branche », explique Rita Hidalgo, responsable de la formation et de la gestion des connaissances chez Swissolar.

Dans des délais record
Les deux filières de formation ont été développées par Swissolar sous haute pression et dans des délais record. De mai à septembre 2022, un groupe de travail, constitué de 20 représentants de la branche de grandes et petites entreprises, a défini les nouveaux profils professionnels sous la direction commune de Swissolar et Polybat. Des spécialistes du solaire aux parcours différents ont défini les compétences techniques que devront posséder les apprentis dans le domaine de l'installation et du montage solaires, sous l'accompagnement pédagogique de la haute école fédérale de formation professionnelle. En outre, des clarifications supplémentaires ont été effectuées avec l'Inspection fédérale des installations à courant fort (ESTI), l'Office fédéral de l'environnement (OFEV) et le Secrétariat d'État à l'économie (Seco).

Mise en œuvre concrète
Les programmes de formation sont désormais disponibles sous forme d’ébauches. Ils seront soumis par Swissolar au Secrétariat d'État à la formation, à la recherche et à l'innovation (SEFRI) fin janvier 2023 après consultation auprès de la branche en novembre 2022. Pendant que le SEFRI examinera les documents en 2023, la mise en œuvre concrète sera élaborée. Il s'agit notamment de définir les objectifs de formation pour l'école professionnelle, d'établir le programme et le contenu des cours interentreprises, de définir les tâches pour la procédure de qualification et de déterminer le programme de formation pour les entreprises formatrices.

Stages et contrats d'apprentissage
Dès aujourd’hui, les entreprises solaires peuvent proposer des stages d'initiation dans les nouvelles professions de montage et d'installation solaires. L'ordonnance de formation définitive sera vraisemblablement édictée par le SEFRI au plus tôt le 1er octobre 2023 et au plus tard le 1er janvier 2024. À partir de cette date, des contrats d'apprentissage pourront également être conclus. Les premiers apprentis commenceront leur formation durant l'année scolaire 2024/25 à partir d'août 2024. Les entreprises qui souhaitent former des apprentis doivent obtenir une autorisation de formation de leur canton. Afin de préparer les entreprises à cette nouvelle situation, des séances d'information organisées par Swissolar auront lieu au printemps 2023. À partir de l'automne 2023, des séances d'information seront organisées pour les futurs formateurs:trices.

De 10'000 à 20'000 emplois à temps d’ici 2050
Actuellement, l'industrie solaire suisse compte environ 10’000 emplois à temps plein. D'ici 2050, ce nombre devrait plus que doubler. David Stickelberger, directeur de Swissolar et membre du comité directeur de Polybat, commente : « Avec diverses possibilités de formation et de perfectionnement, nous sommes en bonne voie pour couvrir à long terme le grand besoin en main-d'œuvre qualifiée. Le secteur solaire offre un travail d'avenir qui a du sens. C'est pourquoi de nombreux jeunes veulent se lancer dans ce secteur ou se réorienter ».

Texte : Swissolar

0 Kommentare

Kommentar hinzufügen

Newsletter abonnieren

Top

Gelesen
|
Kommentiert