Les résultats devraient être disponibles au début 2024 et, s'ils sont prometteurs, détermineront la profondeur visée des forages. La mise en service de l'installation géothermique est prévue au plus tôt pour 2028. Image : Fernwärme Baspo-Magglingen

OFCL : Mesures nécessaires au projet de géothermie de Macolin sont reportées au printemps 2023 - mise en service au plus tôt pour 2028

(OFCL) Les opérations d'exploration profonde du sous-sol d'Évilard / Macolin et de douze autres communes, qui sont prévues dans le cadre du projet de géothermie à Macolin (ee-news.ch du 27.9.21 >>), sont ajournées, car des examens supplémentaires en lien avec la procédure d'autorisation s'imposent. (Text auf Deutsch >>)


L'Office fédéral des constructions et de la logistique (OFCL), chargé de l'exécution du projet pour le compte de l'Office fédéral du sport (OFSPO), a décidé de renvoyer au printemps 2023 les mesures planifiées pour la fin de l'automne 2022. (Text auf Deutsch >>)

L'exploration du sous-sol nécessite l'installation de quelque 2500 appareils et le relevé de divers points de mesure sur un grand nombre de routes et de chemins de campagne à l'aide de camions spécialement équipés à cet effet. Ces travaux doivent faire l'objet d'une autorisation du canton, des communes municipales et bourgeoisiales, des agriculteurs et des particuliers concernés. En général, plus le nombre d'autorisations obtenues est élevé, plus les mesures et la connaissance des propriétés géologiques du sous-sol sont précises. L'obtention des autorisations ayant pris plus de temps que prévu, il est nécessaire d'ajourner les travaux d'exploration.

Risques liés à un hiver précoce
Il n'est pas possible d'ajourner les mesures de quelques semaines en les reportant à décembre. Nombre d'appareils et de points de mesure se trouvent sur les hauteurs du Jura, dans les communes d'Évilard / Macolin, du Plateau de Diesse et d'Orvin. La présence de neige à ces endroits-là empêchera l'exécution des mesures. Le risque d'interruption, voire d'abandon des travaux lié à des chutes de neige précoces est trop élevé dans ces conditions.

Prochaines étapes
L'exploration du sous-sol commencera au printemps 2023, dès que les conditions météorologiques le permettront, et durera de trois à quatre semaines. Ensuite, les données seront analysées et compilées aux fins de l'établissement d'un modèle géologique précis. Les résultats devraient être disponibles au début de l'année 2024 et, s'ils sont prometteurs, détermineront la profondeur visée des forages. À condition que les Chambres fédérales approuvent le financement de ce projet de géothermie, les travaux commenceront vraisemblablement en 2026. La mise en service de l'installation géothermique est prévue au plus tôt pour 2028.

Un première pour la Confédération
À Macolin, l'OFCL réalise plusieurs projets de construction et de rénovation pour le compte de l'OFSPO. Ceux-ci sont l'occasion de renouveler une grande partie de l'approvisionnement énergétique du parc immobilier existant. À l'avenir, l'énergie de chauffage alimentant les bâtiments sera puisée à environ 1300 mètres de profondeur. C'est une première pour les immeubles de la Confédération. Le passage à l'énergie géothermique permettra de faire baisser les émissions de CO2 de plus de 90 %.

Lien vers le dossier sismologique sur le site Internet du projet de géothermie de Macolin

Texte : Office fédéral des constructions et de la logistique

0 Kommentare

Kommentar hinzufügen

Partner

  • Agentur Erneuerbare Energien und Energieeffizienz

Ist Ihr Unternehmen im Bereich erneuerbare Energien oder Energieeffizienz tätig? Dann senden sie ein e-Mail an info@ee-news.ch mit Name, Adresse, Tätigkeitsfeld und Mail, dann nehmen wir Sie gerne ins Firmenverzeichnis auf.

Newsletter abonnieren

Top

Gelesen
|
Kommentiert