Nagra : Le dépôt en couches géologiques profondes sera implanté à Nord desLägern, l’installation de conditionnement sur le site du dépôt intermédiaire Zwilag àWürenlingen

(Nagra) La Nagra a annoncé son intention de construire le dépôt en couches géologiques profondes prévu pour les déchets radioactifs sur le site «Nord des Lägern» (cantons d’Argovie et de Zurich), et l’installation de conditionnement des éléments combustibles sur le site de l’actuel dépôt intermédiaire centralisé, à Würenlingen (canton d’Argovie). Selon la Nagra, par rapport aux autres sites qui ont fait l’objet d’une analyse approfondie (Jura-est et Zurich nord-est), le sous-sol de Nord des Lägern offre le meilleur effet de barrière géologique, la meilleure stabilité des couches rocheuses et une flexibilité élevée pour la disposition du dépôt souterrain. La Nagra va maintenant préparer les demandes d’autorisation générale puis les soumettre, dans deux ans environ, à l’Office fédéral de l’énergie (OFEN). Les autorités fédérales compétentes en matière de sécurité procéderont ensuite à l’examen détaillé des dossiers. (Text auf Deutsch >>)


La recherche de sites pour des dépôts en couches géologiques profondes en Suisse, entamée en 2008, dure donc depuis 14 ans. Elle se fonde sur le plan sectoriel «Dépôts en couches géologiques profondes» qui fixe le déroulement et les tâches. L’Office fédéral de l’énergie (OFEN) conduit la procédure (cf. encadré). Les cantons y sont intégrés, de même que, dans le cadre de la participation régionale, les communes concernées, la population, les organisations et les régions voisines d’Allemagne. La responsabilité des investigations géologiques au cours de la recherche de sites, de la planification et de la réalisation du dépôt incombe à la Nagra. L’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN) définit les prescriptions techniques de sécurité et vérifie, en tant qu’autorité de surveillance, les travaux de la Nagra.

Dépôt combiné à Nord des Lägern
Sur la base des connaissances qu’elle a acquises depuis le début de la recherche de sites et notamment durant les investigations géologiques de l’étape 3, la Nagra propose le site Nord des Lägern pour y construire un dépôt combiné, à savoir un dépôt qui comprend deux zones séparées, l’une dédiée aux déchets hautement radioactifs, et l’autre aux déchets faiblement ou moyennement radioactifs. Les trois domaines d’implantation étudiés sont aptes à accueillir un dépôt en couches géologiques profondes. La Nagra considère cependant que les argiles à Opalinus du site Nord des Lägern offrent le meilleur effet de barrière géologique. De plus, ces argiles sont situées plus en profondeur et mieux protégées de l’érosion grâce aux strates rocheuses dures qui les recouvrent. Enfin, le site repose sur une zone étendue et exempte de perturbations, ce qui permet plus de flexibilité dans la disposition des différentes parties du dépôt.

La Nagra souhaite construire l’infrastructure de surface, comprenant les installations ainsi que les accès au dépôt, dans l’Haberstal, sur la commune de Stadel (canton de Zurich). La conférence régionale Nord des Lägern et le canton du Zurich se sont prononcés en 2021 en faveur de ce site, après avoir envisagé plusieurs lieux possibles lors des discussions menées depuis 2012.

Installation de conditionnement au dépôt intermédiaire
La Nagra entend construire l’installation de conditionnement des éléments combustibles non pas sur le site d’implantation, mais sur le site du dépôt intermédiaire existant, sur la commune de Würenlingen, à côté de l’Institut Paul Scherrer (PSI). Elle considère que cela permettra de profiter de synergies avec les installations nucléaires déjà présentes sur place et d’utiliser une surface moindre.

www.nagra.ch

Texte: Office fédéral de l'énergie

0 Kommentare

Kommentar hinzufügen

Partner

  • Agentur Erneuerbare Energien und Energieeffizienz

Ist Ihr Unternehmen im Bereich erneuerbare Energien oder Energieeffizienz tätig? Dann senden sie ein e-Mail an info@ee-news.ch mit Name, Adresse, Tätigkeitsfeld und Mail, dann nehmen wir Sie gerne ins Firmenverzeichnis auf.

Newsletter abonnieren

Top

Gelesen
|
Kommentiert