Aperçu des trois variantes de corridors. Image: Swissgrid

Le démantèlement de la ligne existante de 145 kilovolts permettra également d’améliorer visuellement le paysage de certaines localités comme, par exemple, Herbetswil. Image: Swissgrid

Swissgrid: Construction d’une nouvelle ligne à très haute tension entre Flumenthal et Froloo

(PM) Swissgrid prévoit de construire une ligne à très haute tension entre Flumenthal (SO) et Froloo (commune de Therwil, BL). Cette nouvelle ligne renforcera à long terme la sécurité d’approvisionnement de l’agglomération bâloise et de toute la Suisse. Swissgrid a élaboré trois variantes possibles concernant le tracé des lignes et la technologie. (Text auf Deutsch >>)


La ligne du réseau de distribution existante de 145 kilovolts, longue d’environ 33 kilomètres, entre Flumenthal (SO) et Froloo (commune de Therwil, BL), actuellement exploitée par IWB (Industrielle Werke Basel), doit être remplacée par une ligne à très haute tension de 220 kilovolts. Cette nouvelle ligne fait partie du Réseau stratégique de Swissgrid. L’agglomération bâloise est actuellement approvisionnée uniquement par les sous-stations de Bassecourt (JU) et Froloo (BL). Grâce au nœud électrique supplémentaire de Flumenthal, la nouvelle ligne augmente considérablement la sécurité d’approvisionnement de l’agglomération bâloise et de toute la Suisse.

La procédure de plan sectoriel: zone de planification, corridors et technologies
Début avril 2022, Swissgrid a déposé la demande de lancement de la procédure de plan sectoriel auprès de l’Office fédéral de l’énergie (OFEN). Le plan sectoriel des lignes de transport d’électricité (PSE) est l’instrument de planification et de coordination principal de la Confédération pour l’extension et la construction de lignes de transport. Tout d’abord, il s’agit d’élaborer des zones de planification, c’est-à-dire des espaces géographiques où doit être construite la nouvelle ligne. Dans le cadre du projet Flumenthal – Froloo, la marge de manœuvre pour plusieurs zones de planification n’étant pas suffisante, Swissgrid et les cantons concernés (Bâle-Campagne, Soleure, Berne et Jura) se sont mis d’accord sur une seule zone de planification. Celle-ci s’étend de Flumenthal (SO) vers le nord jusqu’à Therwil (BL), la commune d’implantation de la sous-station de Froloo. Swissgrid a ainsi défini la zone de planification de manière à éviter les zones de l’IFP (Inventaire fédéral des paysages, sites et monuments naturels) du plateau de Gempen et du Belchen-Passwang, à préserver autant que possible la zone de l’IFP du Weissenstein et à éviter les agglomérations de Bâle au nord, de Delémont à l’ouest et de Soleure au sud.

2e étape
La deuxième étape a consisté à élaborer des corridors possibles à l’intérieur de la zone de planification. La technologie de transport (ligne aérienne, ligne câblée souterraine ou combinaison des deux) est également toujours définie. Pour chaque projet, Swissgrid élabore au moins une variante de corridor par technologie. La priorité est donnée à la protection de l’homme et de la nature. C’est pourquoi Swissgrid s’efforce de trouver des solutions qui affectent le moins possible les zones d’habitation et les zones protégées. La faisabilité technique et la rentabilité jouent également un rôle important.

Trois variantes de corridors possibles
Pour le projet Flumenthal – Froloo, Swissgrid a identifié trois corridors possibles, qui se recoupent en grande partie:

  • Corridor «ligne aérienne»: ce corridor présente des avantages opérationnels et entraîne des coûts relativement faibles. Les défis à relever consistent à minimiser l’impact sur les zones protégées, à intégrer avec ménagement dans le paysage la ligne aérienne qui traverse en partie les vallées et à respecter les distances par rapport aux habitations, hameaux et fermes isolées. Coût: environ 60 à 80 millions de CHF.

  • Corridor «ligne câblée souterraine»: cette variante de corridor permet de préserver au maximum les habitations, le paysage et les zones protégées entre Flumenthal et Therwil, à l’exception des zones forestières au travers desquelles une tranchée serait nécessaire. Par rapport aux deux autres variantes, une ligne câblée souterraine est plus chère. Les conditions géologiques, qui posent des exigences élevées à la construction de tunnels, la préservation des nappes phréatiques et les exigences accrues en matière d’exploitation du réseau constituent autant de défis supplémentaires. Coût: environ 230 à 290 millions de CHF.

  • Corridor «combinaison»: ce corridor combine les deux technologies : ligne aérienne et ligne câblée souterraine. Le tracé du corridor correspond en grande partie au corridor de la ligne aérienne. Il présente par conséquent des avantages et des inconvénients similaires. Le tronçon de ligne câblée souterraine de cinq kilomètres entre Froloo, Therwil et Ettingen permet d’améliorer visuellement les zones d’habitation de Therwil, de Reinach et d’Ettingen, ainsi que la zone de protection du paysage située à l’est de celles-ci. Toutefois, il pose un défi supplémentaire: celui de ménager au maximum le site de reproduction des amphibiens d’importance nationale qui s’y trouve. Coût: environ 80 à 100 millions de CHF.

Les lignes aériennes aussi bien que les lignes câblées souterraines présentent des avantages et des inconvénients lors des études de projets, de la construction, de l’exploitation et de la maintenance. La décision concernant le corridor et donc la technologie ne revient pas à Swissgrid, mais au Conseil fédéral. Celui-ci s’appuie sur la recommandation d’un groupe d’accompagnement mis en place par l’Office fédéral de l’énergie.

Démantèlement de l’ancienne ligne
Le projet permettra d’améliorer visuellement les zones d’habitation entre Flumenthal et Therwil. Il est prévu que la nouvelle ligne sera construite le plus loin possible des zones d’habitation. En outre, la ligne existante de 145 kilovolts, longue d’environ 33 kilomètres, sera entièrement démantelée après la mise en service de la nouvelle ligne de 220 kilovolts. Cela permet notamment de désengorger les zones fortement urbanisées de Herbetswil, Brislach et Zwingen.

Les prochaines étapes
Un groupe d’accompagnement mis en place par l’OFEN discutera prochainement des propositions de corridors élaborées par Swissgrid et les évaluera en termes d’impact sur l’espace, l’environnement, la technologie et les coûts. La recommandation du groupe d’accompagnement sera ensuite intégrée à la procédure de participation de la population. D’ici fin 2023 probablement, le Conseil fédéral fixera le corridor entre Flumenthal et Froloo et donc la technologie de la nouvelle ligne. Swissgrid élaborera ensuite le projet de construction concret et soumettra la demande d’approbation des plans à l’autorité compétente, l’Inspection fédérale des installations à courant fort (ESTI). Ensuite, le projet sera mis à l’enquête publique.

Plus d’informations sur le projet de réseau Flumenthal >>

Text: Swissgrid

0 Kommentare

Kommentar hinzufügen

Partner

  • Agentur Erneuerbare Energien und Energieeffizienz

Ist Ihr Unternehmen im Bereich erneuerbare Energien oder Energieeffizienz tätig? Dann senden sie ein e-Mail an info@ee-news.ch mit Name, Adresse, Tätigkeitsfeld und Mail, dann nehmen wir Sie gerne ins Firmenverzeichnis auf.

Newsletter abonnieren

Top

Gelesen
|
Kommentiert