Stefan Batzli : « le présent contre-projet indirect est une première étape importante. Dans le contexte des défis actuels, la politique et la société doivent toutefois poursuivre leurs efforts». Image : Aeesuisse

Aeesuisse: Le contre-projet indirect à l'initiative sur les glaciers est en bonne voie

(Aeesuisse) Lors de sa séance du 14 juin 2022, le Conseil national s'est clairement prononcé en faveur du contre-projet indirect à l'initiative sur les glaciers. Avec une majorité importante, la Chambre a suivi en grande partie sa commission consultative et soutient ainsi l'objectif net zéro, une trajectoire de réduction contraignante pour les émissions de gaz à effet de serre ainsi que d'autres mesures concrètes importantes pour atteindre les objectifs climatiques de Paris. (Text auf Deutsch >>)


Avec sa décision, le Conseil national reprend des objectifs importants de l’Initiative pour les glaciers. Ainsi, la Chambre se prononce pour que l’objectif net zéro soit réglé au niveau de la loi. Le mandat est clair : d’ici 2050, les émissions de gaz à effet de serre doivent être réduites autant que possible et les émissions restantes doivent être prélevées dans l’atmosphère sous forme d’émissions dites négatives. «En réglementant de manière contraignante l’objectif zéro net au niveau de la loi, le Conseil national crée une sécurité de planification et d’investissement pour l’économie suisse ainsi que pour les particuliers», déclare Stefan Batzli, directeur d’Aeesuisse, l’association faîtière de l’économie suisse pour les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique. Avec sa décision, le Conseil national montre clairement sa volonté d’ancrer dans le droit un objectif climatique efficace et de faire ainsi avancer activement la politique climatique à long terme de la Suisse.

Remplacement des installations de chauffage fossiles et électriques inefficaces
Afin d’atteindre l’objectif net zéro, la Confédération doit encourager directement le remplacement des installations de chauffage fossiles et électriques inefficaces au moyen d’un programme spécial pendant dix ans, à hauteur de 200 millions de francs par an, et accorder des cautionnements pour l’assainissement énergétique des bâtiments. Aeesuisse soutient en principe le programme spécial prévu, mais est clairement d’avis que les moyens d’encouragement supplémentaires ne devraient pas être utilisés exclusivement pour le remplacement des chauffages. «Le programme spécial prévu offre l’opportunité d’étendre le Programme Bâtiments, qui connaît un grand succès», explique M. Batzli. Outre le remplacement du chauffage et les assainissements énergétiques, il serait ainsi possible de créer des incitations pour des mesures d’efficacité dans la technique du bâtiment ainsi que pour le remplacement des anciennes fenêtres par des fenêtres à haute efficacité énergétique.

CHF 1.2 milliard pour les entreprises
Par ailleurs, le Conseil national s’est prononcé – comme la commission consultative avant lui – pour que la Confédération soutienne les entreprises dans leur important engagement à réduire leurs émissions en leur versant jusqu’à 1.2 milliard de francs sur six ans. Le projet de loi prévoit en outre que les flux financiers soient orientés de manière compatible avec le climat et que les mesures d’adaptation au changement climatique soient renforcées.

Selon Batzli, le présent contre-projet indirect est une première étape importante. «Dans le contexte des défis actuels, la politique et la société doivent toutefois poursuivre leurs efforts». En combinaison avec la loi sur le CO2, le contre-projet indirect doit garantir que les objectifs contraignants pour la Suisse de l’accord de Paris sur le climat soient atteints. Les solutions pour y parvenir existeraient déjà. Ainsi, une étude de l’alliance économique «Initiative chaleur Suisse» montre de manière impressionnante qu’un abandon complet de l’approvisionnement en chaleur fossile d’ici 2050 est possible et finançable. «Pour cela, la politique doit toutefois fixer correctement les conditions-cadres», déclare le directeur d’aeesuisse. Pour cela, aeesuisse continuera à s’engager politiquement de manière ciblée, dans l’intérêt de ses membres.

Texte : Aeesuisse

0 Kommentare

Kommentar hinzufügen

Newsletter abonnieren

Top

Gelesen
|
Kommentiert