Photomontage Parc EolJorat Sud - vue aérienne au-dessus- de Vers-chez-les-Blancs ©Image : profil paysage

Suisse Eole: Feu vert du Tribunal fédéral pour 8 éoliennes sur les hauts de Lausanne

(Suisse Eole) Lausanne aura bel et bien son parc éolien. Après 14 années d’études et de procédures, le Tribunal fédéral a validé le plan partiel d’affection voté par le Conseil communal en 2015 pour le parc Eoljorat Sud. Selon la Ville de Lausanne, huit éoliennes s’élèveront d’ici 2026 dans les bois du Jorat fournissant annuellement entre 55 et 70 mio. de kilowattheures. (Text auf Deutsch >>)


La Ville de Lausanne se réjouit de la décision de la justice fédérale, dont elle attend encore les considérants détaillés. La société SI-REN SA peut ainsi aller de l’avant et engager les procédures de mise à l’enquête et d’obtention des permis de construire.

Pour la 4e fois en moins d’une année
Lionel Perret, directeur de Suisse Eole : « Après Sainte-Croix, Grenchenberg et Sur Grati, nous nous réjouissons que le Tribunal fédéral se prononce pour la quatrième fois en moins d’une année en faveur de l’éolien en moins d’un an. Cela montre une fois de plus que les parcs éoliens suisses s’appuient sur une planification solide et techniquement parfaite. »

Mesures de vent en 2007
En 2007, les SiL ont réalisé des mesures de vent, suivies d’autres études exploratoires, qui ont montré le potentiel énergétique des bois du Jorat. Le projet EolJorat Sud a été officiellement lancé en octobre 2008. En 2015, le Conseil communal a adopté le plan partiel d’affectation pour la réalisation - par la société SI-REN SA à 100% en mains de la Ville - de huit éoliennes sur le territoire communal dans les bois du Jorat. Elles produiront entre 55 et 70 mio. de kWh/an, soit l’équivalent de la consommation d’environ 50'000 à 65'000 personnes.

Protection de l’avifaune
Afin de respecter l’environnement immédiat des éoliennes, le projet a intégré, dans sa planification et ses prévisions de production, des arrêts durant les périodes migratoires des oiseaux et d’activité estivale des chauves-souris. Plusieurs études complémentaires et recherches de fournisseurs ont déjà été menées afin d’engager le plus rapidement possible la phase de réalisation et de mise en service des éoliennes. Selon les procédures à venir, Lausanne produira sa propre énergie éolienne d’ici 2026 déjà.

Cette énergie nous appartient vraiment !
Isabelle Chevalley, présidente de Suisse Eole se réjouit : «En hiver, l’éolien permet de réduire les importations de courant qui proviennent surtout de centrales à charbon en Allemagne et de centrales nucléaires en France. L’éolien produit les deux tiers de son électricité en hiver. Cette énergie est donc indispensable pour la sécurité d’approvisionnement et compense la baisse de production de l’hydraulique et du solaire, moins performants en hiver. De plus, contrairement à celle produite à l’étranger, l’électricité éolienne produite en Suisse est directement injectée dans notre réseau et nous appartient vraiment ! »

Texte: Suisse Eole

0 Kommentare

Kommentar hinzufügen

Newsletter abonnieren

Top

Gelesen
|
Kommentiert