Géothermie Suisse : Georisk– identifier et atténuer à temps les possibles risques des projets de géothermie

(géothermie.ch) Le projet Georisk, financé par l’Union européenne, s’est achevé en automne 2021 après trois ans. De nombreux résultats ont été obtenus. Un total de 15 partenaires de 7 pays ont travaillé à améliorer les conditions-cadre des projets de géothermie grâce à de nouveaux instruments (politiques) et produits et ainsi à accélérer l’utilisation de la technologie. La Suisse a également participé au projet. (Text auf Deutsch >>)


La géothermie à moyenne profondeur et profonde présente un énorme potentiel pour l’approvisionnement en chaleur et en électricité, non seulement en Suisse, mais dans le monde entier. Dans un marché bien développé, la géothermie est attrayante sur le plan économique. En outre, elle est également renouvelable, respectueuse de l’environnement, disponible localement et capable de couvrir les besoins de base.

Le grand intérêt des pouvoirs publics
Par conséquent, les pouvoirs publics ont également un grand intérêt à aider la géothermie à moyenne profondeur et profonde à atteindre la maturité commerciale dans le propre pays. Cependant, les projets de géothermie sont exposés à un certain nombre de risques différents, qui peuvent entraîner des conséquences financières diverses pour le projet. Les pouvoirs publics et des particuliers en Europe proposent déjà des instruments ou des produits financiers (d’encouragement) permettant un transfert des risques via des solutions d’assurance, des garanties géothermiques ou une aide financière. Il s’agit d’amortir les conséquences financières d’un certain nombre de risques pour les auteurs de projets. Cependant, seule une partie de ces instruments et produits est couronnée de succès, car il n’y a pas toujours d’adaptation à la maturité du marché.

Texte : Géothermie Suisse

0 Kommentare

Kommentar hinzufügen

Newsletter abonnieren

Top

Gelesen
|
Kommentiert