La suppression de 2 éoliennes est défavorable pour la protection climatique, et par conséquent pour l’avifaune et la biodiversité. L’éolien représente en effet une partie de l’approvisionnement énergétique sans émissions de CO2. Image : D. Knuche

Suisse Eole : Victoire partielle devant le Tribunal fédéral pour le parc éolien de Grenchenberg – de l'électricité renouvelable pour deux grands villages manquera

(CP) Parmi les six éoliennes prévues sur le Grenchenberg, le Tribunal fédéral a donné son accord pour quatre d’entre elles. Deux éoliennes sont supprimées à la suite du recours de Bird Life. Leur production d’électricité correspond approximativement à la consommation d’électricité de deux villages d’environ 5000 habitants. En planifiant seulement six éoliennes, le distributeur local de Grenchen SWG, a pourtant tenu compte de la préservation de la nature et du territoire. En effet, le plan directeur aurait permis d’implanter 12 éoliennes de grande taille en raison de la superficie du site et de son exposition au vent. (Text auf Deutsch >>)


Les objectifs ambitieux de la Confédération en matière de protection climatique s’éloignent peu à peu avec chaque éolienne non construite. Isabelle Chevalley, présidente de Suisse Eole, déclare: «Le Tribunal fédéral ne prend pas assez en considération le fait que le courant éolien est indispensable pour notre approvisionnement en courant éolien sans émissions de CO2. Ce qui est particulièrement étrange, c’est qu’au moment de la plainte, les mesures concernant la protection des oiseaux ont essentiellement été critiquées. L’ennemi majeur des oiseaux est et reste le changement climatique. Deux tiers des espèces sont menacés. Mais l’électricité issue d’énergies renouvelables – y compris l’énergie éolienne – est indispensable pour la protection du climat.» Suisse Eole lira le jugement pour tenter de comprendre la décision prise par le Tribunal fédéral.

70% d’énergies fossiles
«La suppression des deux éoliennes est défavorable, aussi bien pour l’exploitation de l’énergie éolienne que pour la protection climatique, et par conséquent pour l’avifaune et la biodiversité. L’énergie éolienne représente en effet une partie de l’approvisionnement énergétique sans émissions de CO2 qui est particulièrement important pour la protection de la biodiversité: 70% de notre consommation d’énergie proviennent encore d’énergies fossiles. Les pompes thermiques et les voitures électriques sont 3 à 4 fois plus efficaces que les chauffages et les voitures à combustible fossile», explique Lionel Perret, directeur de Suisse Eole. Dès que le jugement aura été rédigé, la SWG l’analysera avec les administrations compétentes de la ville de Grenchen et du canton de Soleure et décidera de la suite à donner.

La Confédération, le canton et la commune ont donné leur accord
La planification du parc éolien de Grenchenberg avait commencé dès 2007 en raison de son exposition au vent très favorable. Aussi bien la commune de Grenchen que le canton de Soleure et la confédération avaient approuvé le projet avec six éoliennes. Dès 2013, l’étude d’impact sur l’environnement était terminée. Parallèlement aux vents, l’infrastructure existante présente aussi une bonne situation de départ pour l’aménagement d’un parc éolien et son raccordement nécessaire au réseau électrique. Si toutes les éoliennes étaient construites, SWG pourrait couvrir à l’avenir près de 25% de ses besoins en électricité avec de l’énergie éolienne.

L’éolien est aussi écologique que l’hydraulique
Avec la Slovénie et la Slovaquie, la Suisse occupe la fin du classement en matière d’éolien en Europe. «Bien que la technologie soit aujourd’hui en mesure de se mesurer à l’énergie hydraulique en termes de coûts et d’impact environnemental!», comme le rappelle Lionel Perret. De plus, c’est le partenaire idéal de l’hydraulique et du solaire car elle produit deux tiers de son électricité en hiver, lorsque les besoins sont particulièrement élevés, mais aussi à une période où le solaire et l’hydraulique produisent moins d’électricité.»

Texte : Suisse Eole

0 Kommentare

Kommentar hinzufügen

Newsletter abonnieren

Top

Gelesen
|
Kommentiert