Le Conseil fédéral entend s’assurer que le potentiel de production d’électricité photovoltaïque le long des parois antibruit pourra être mieux exploité à l’avenir. l’Ofrou va produire quelque 35 GWh supplémentaires par an d’ici 2030.

Conseil fédéral : Un potentiel de production d’électricité photovoltaïque de 101 GWh le long des autoroutes et des voies ferrées

(Conseil fédéral) Lors de sa séance du 27 octobre 2021, le Conseil fédéral a adopté un rapport en réponse à un postulat du conseiller national Storni (20.3616 >>). Ce rapport montre qu’il serait possible de produire au total 101 gigawattheures (GWh) d’électricité photovoltaïque par an le long des autoroutes et des voies ferrées. Des adaptations juridiques sont toutefois nécessaires pour pouvoir mieux exploiter ce potentiel. Le DETEC va désormais les préparer rapidement. (Text auf Deutsch >>)


Le potentiel de production d’électricité qui pourrait être exploité grâce à des installations photovoltaïques placées sur des parois antibruit le long des routes nationales et des voies ferrées est évalué à 101 GWh (routes nationales : 55 GWh, voies ferrées : 46 GWh), ce qui correspond à la consommation d’électricité annuelle d’environ 22 000 foyers. Telles sont les conclusions d’une étude commandée par l’Office fédéral des routes (Ofrou) en réponse au postulat Storni (20.3616 >>). À l’heure actuelle, la question de l’installation de panneaux solaires sur des parois antibruit dépend fortement des coûts d’investissement et de la possibilité d’utiliser l’électricité produite à des fins de consommation propre.

Quelque 35 GWh supplémentaires par an d’ici 2030
Le Conseil fédéral entend s’assurer que le potentiel de production d’électricité le long des parois antibruit pourra être mieux exploité à l’avenir. Dans le cadre de la mise en œuvre du train de mesures sur le climat pour l’administration fédérale, l’Ofrou va produire quelque 35 GWh supplémentaires par an d’ici 2030 et investir 65 millions de francs à cet effet. Ces investissements seront amortis sur toute la durée d’exploitation des installations compte tenu de la baisse du coût de l’électricité. Partout où l’OFROU ne pourra pas utiliser lui-même le courant, il continuera de mettre les surfaces disponibles à la disposition de tiers, et ce à titre gracieux. Mis en place en 2020, le train de mesures sur le climat pour l’administration fédérale renferme des mesures visant à réduire l’impact environnemental de l’administration fédérale.

Le DETEC va préparer la modification nécessaire de l’ordonnance sur les routes nationales. Il examine également la question de l’opportunité de permettre le financement d’investissements en faveur de la production de courant de traction via le fonds d’infrastructure ferroviaire.

Rapport du Conseil fédéral : Etude de potentiel de production d’énergie photovoltaïque sur les parois anti-bruit le long des routes nationales et des voies ferrées >>

Texte : Le Conseil fédéral

0 Kommentare

Kommentar hinzufügen

Newsletter abonnieren

Top

Gelesen
|
Kommentiert