L'appel d'offres se déroulera en deux étapes. Il s'adresse à des partenariats de recherche composés de hautes écoles, d'établissements de recherche à but non lucratif, du secteur privé et des pouvoirs publics.

OFEN: Lancement du troisième appel d’offres du programme d’encouragement SWEET

L’Office fédéral de l’énergie (OFEN) a lancé le troisième appel d’offres dans le cadre du programme d’encouragement SWEET (Swiss Energy Research for the Energy Transition). Le thème principal de cet appel d’offres, doté d'un budget total de 10 millions de francs, est intitulé «Infrastructures critiques, changement climatique et résilience du système énergétique suisse» (Critical Infrastructures, Climate Change and Resilience of the Swiss Energy System). Il s’agit d’une collaboration avec le National Centre for Climate Services (NCCS). Le délai de soumission est fixé au 3 décembre 2021. (Text auf Deutsch >>)


Dans ce troisième appel d'offres, l'accent est mis sur les infrastructures critiques telles que les centrales électriques, les ouvrages d'accumulation ou le réseau électrique. Les questions de recherche sont les suivantes:

  • Comment la transition du système énergétique influence-t-elle les infrastructures critiques?
  • Quel est le degré de vulnérabilité du système énergétique face aux dangers techniques, naturels et sociétaux?
  • Comment réduire les risques pour le système énergétique et la population et améliorer la résilience du système énergétique?

On entend ici par «système énergétique» le système en pleine transition sur la période allant de 2021 à 2050. C'est pourquoi les dangers résultant de la décentralisation accrue de l'approvisionnement en électricité et de sa numérisation (cyberrisques) sont également pris en compte. Les risques induits ou renforcés par le changement climatique présentent un intérêt particulier.

Deux des dix risques les plus importants sont liés au système énergétique
L'analyse nationale des risques de l'Office fédéral de la protection de la population (OFPP) de 2020 a montré que deux des dix risques les plus importants sont liés au système énergétique. Le troisième appel d'offres a donc été élaboré en étroite collaboration avec l'OFPP et le National Centre for Climate Services (NCCS) et est mené conjointement avec ce dernier.

10 millions de francs, sera réparti sur 6 à 8 ans
L'appel d'offres se déroulera en deux étapes. Il s'adresse à des partenariats de recherche composés de hautes écoles, d'établissements de recherche à but non lucratif, du secteur privé et des pouvoirs publics. Ces partenariats sont invités à soumettre des pré-propositions (pre-proposals) jusqu'au 3 décembre 2021. Les deux partenariats qui auront présenté les meilleures pré-propositions seront invités à soumettre une proposition complète (full proposal). À la fin, un partenariat sera sélectionné. Le budget de l'appel d'offres, qui s'élève à 10 millions de francs, sera réparti sur 6 à 8 ans. L'adjudication ressortant de ce troisième appel devrait être communiquée en juillet 2022 et les travaux de recherche devraient débuter en octobre 2022.

«Call guideline» pour le troisième appel d’offres SWEET >>

Texte : Office fédéral de l'énergie

0 Kommentare

Kommentar hinzufügen

Partner

  • Agentur Erneuerbare Energien und Energieeffizienz

Ist Ihr Unternehmen im Bereich erneuerbare Energien oder Energieeffizienz tätig? Dann senden sie ein e-Mail an info@ee-news.ch mit Name, Adresse, Tätigkeitsfeld und Mail, dann nehmen wir Sie gerne ins Firmenverzeichnis auf.

Newsletter abonnieren

Top

Gelesen
|
Kommentiert