Les États membres de l’Union européenne ont annoncé 176 projets d’électrolyseur d'ici 2030 et plus de 230 projets de Power-to-Hydrogen d’une puissance de près de 136 GW d’ici 2040. Image : © Solar Promotion GmbH | Source : Hydrogen Europe

ees Europe Restart 2021 : L’hydrogène vert en vedette

(CP) L’hydrogène vert est un élément essentiel de la transition énergétique et une formidable opportunité pour bâtir une société et une industrie tournées vers la protection du climat, l’innovation et le développement durable. La production d’hydrogène à partir d’énergies renouvelables est au cœur de la plateforme d’innovation The smarter E Europe Restart 2021 et du salon spécialisé ees Europe Restart 2021 organisés du 6 au 8 octobre au centre des congrès de Munich, Messe München. Le forum « The smarter E – Green Hydrogen Forum » qui se tiendra en parallèle du salon constituera une vitrine pour les représentants de l’ensemble de la chaîne de valeur. Par ailleurs, les fabricants d’hydrogène, de piles à combustible, d’électrolyseurs et de systèmes de Power-to-Gas se retrouveront dans l’espace d’exposition « Green Hydrogen Forum & Expo » au hall B6. (Text auf Deutsch >>)


Catalyseur d’une Europe décarbonée et compétitive à l’international, la production d’hydrogène vert stimule le développement du photovoltaïque et de l’éolien. Le potentiel est gigantesque : l’hydrogène vert permet en effet de décarboner les applications industrielles, les transports maritime et aérien, ainsi que le trafic des poids lourds non directement électrifiables. « L’association des énergies renouvelables et de l’hydrogène pourrait bientôt devenir le nouveau duo gagnant de la transition énergétique », déclare Werner Diwald, président de l’association allemande de l’hydrogène et des piles à combustible DWV. 

Une alliance européenne pour l’hydrogène propre 
Un constat également dressé par l’Union européenne : avec sa stratégie en faveur de l’hydrogène, elle entend investir au moins 470 milliards d’euros dans la production d’hydrogène renouvelable, de préférence, dans les trois prochaines décennies, dont 340 milliards dans le photovoltaïque et l’éolien. D’ici 2030, 80 gigawatts (GW) de capacités de production d’hydrogène vert doivent être crées en Europe. C’est pourquoi l’Union a fondé l’Alliance européenne pour l’hydrogène propre (ECH2A), rejointe par plus de 1 460 entreprises, organismes et ministères. Ses membres planifient et réalisent de projets équivalant à une capacité de production de 8,97 millions de tonnes d'hydrogène en 2030, dont 84 pour cent d’électrolyseurs (alimentés en électricité renouvelable), 15 pour cent d’unités de méthanisation et 1 pour cent d’installations de production d’hydrogène à partir de matières biogènes. 239 projets portent sur les applications industrielles de l’hydrogène, 379 concernent les transports, 191 le secteur de l’énergie et 89 celui du bâtiment.

Transport par pipelines 
Jorgo Chatzimarkakis, secrétaire général de l’association professionnelle européenne Hydrogen Europe, a aussi souligné l’excellente dynamique des investissements dans l’hydrogène et son fort potentiel lors de la « Green Hydrogen Conference » qui s’est tenue en ligne en juillet 2021. Ainsi, le projet européen HyDeal a pour objectif d’acheminer l’hydrogène produit grâce à l’énergie solaire par pipeline à prix compétitifs depuis la péninsule ibérique vers la France et l’Allemagne. Les États membres de l’Union européenne ont annoncé 176 projets d’électrolyseur d'ici 2030 et plus de 230 projets de Power-to-Hydrogen d’une puissance de près de 136 GW d’ici 2040. L’Ukraine pourrait devenir un important partenaire de l’Union européenne. D’ici 2030, ce pays souhaite se doter de 10 GW de capacités de production d’hydrogène vert et utiliser les réseaux de transport de gaz longue distance pour l’acheminer vers l’Europe. De pays de transit gazier, l’Ukraine deviendrait ainsi un lieu de production de gaz vert et d’hydrogène propre.

Jusqu’ici, le principal point d’achoppement de la production d’hydrogène vert est son coût : celui-ci s’élevait à 4.75 € le kilogramme l’année dernière. Mais les experts en ont la certitude : plus les coûts des électrolyseurs et de la production d’électricité photovoltaïque et éolienne seront faibles, plus la production d’hydrogène vert sera importante et plus les coûts de production chuteront. Selon les calculs de Jorgo Chatzimarkakis, ils devraient être au mieux inférieurs à 3.00 € le kilogramme en 2030 et passer nettement sous la barre des 2.00 € en 2050. Il est essentiel d’accélérer la mise en place du marché de l’hydrogène vert dans les prochaines années en simplifiant le cadre réglementaire, en instaurant des incitations financières et autres (notamment une taxe carbone ambitieuse) et en développant massivement le photovoltaïque et l’éolien.


« The smarter E – Green Hydrogen Forum », forum moteur
Des intervenants de renom feront le point sur les dernières évolutions, innovations et technologies lors du « Green Hydrogen Forum », qui aura lieu du 6 au 8 octobre dans le cadre du salon ees Europe Restart 2021 au centre des congrès de Munich Messe München. Le 6 octobre, Jorgo Chatzimarkakis animera la conférence « l’hydrogène, facteur clé d’une économie circulaire ». D’autres experts (de Linde, Roland Berger et AVL, par exemple) dresseront un aperçu de l’état de l’art et des perspectives des technologies d’hydrogène, comme le lien entre hydrogène, photovoltaïque et éolien pour la neutralité carbone, et les chaînes de valeur de l’hydrogène.

Le 7 octobre, des experts présenteront les méthodes de transport et de stockage de l’hydrogène avant de débattre de leurs avantages et inconvénients. En outre, ils tenteront de répondre à la question de savoir comment le développement du photovoltaïque et de l’éolien, la flexibilité du réseau, le couplage sectoriel et les centrales virtuelles peuvent soutenir la production d’hydrogène. Le troisième jour du forum sera dédié aux cas concrets de production d’hydrogène décarbonée pour l’industrie, aux applications dans les secteurs ferroviaire, maritime et aéronautique, et aux méthodes d’atteinte de la parité réseau de l’hydrogène. Sur « The smarter E – Green Hydrogen Forum », interviendront notamment des experts de la filière issus d’Air Liquide, de SMA Sunbelt Energy, de Siemens, d’Alstom Group, de Toyota Motor Europe et de l’association européenne de l’industrie gazière Eurogas. Les organisateurs de ce forum sont l’association professionnelle européenne de l’hydrogène Hydrogen Europe et l’association allemande des professionnels des piles à combustible et de l’hydrogène ; l’European Fuel Cell Forum (EFCF) en constitue le partenaire du programme.

Pour plus d'informations sur le « The smarter E – Green Hydrogen Forum » cliquez ici.

Levier du développement de la filière, The smarter E Europe Restart 2021 consacre un espace d’exposition à part entière à l’hydrogène vert dans le cadre de son salon professionnel dédié à l’énergie. Situé dans le hall B6, l’espace « Green Hydrogen Forum & Expo » informera sur les technologies, les services et les solutions d’infrastructure liés à l’hydrogène, aux piles à combustible, à l’électrolyse et au Power-to-Gas. Ce sera également le point de convergence des entreprises venues du monde entier, tous secteurs confondus.


ees Europe aura lieu du 6 au 8 octobre à la Messe München sous le nom d’ees Europe Restart 2021 dans le cadre de la plateforme d’innovation The smarter E Europe Restart 2021.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur :

0 Kommentare

Kommentar hinzufügen

Partner

  • Agentur Erneuerbare Energien und Energieeffizienz

Ist Ihr Unternehmen im Bereich erneuerbare Energien oder Energieeffizienz tätig? Dann senden sie ein e-Mail an info@ee-news.ch mit Name, Adresse, Tätigkeitsfeld und Mail, dann nehmen wir Sie gerne ins Firmenverzeichnis auf.

Newsletter abonnieren

Top

Gelesen
|
Kommentiert