Depuis 2014, les prix des pellets affichent un léger recul. Mais il est tout à fait possible que la tendance enregistrée depuis plusieurs années avec des prix de plus en plus bas soit interrompue. Photo: prixpellets.ch

Depuis 2008, les propriétaires de chaudières à pellets ont toujours chauffé à un prix beaucoup plus avantageux qu’avec le gaz et hormis quelques exceptions, à un prix nettement plus avantageux qu’avec le mazout. Photo: prixpellets.ch

Pellets: C’est le moment de remplir les stocks ! Le mazout est 28 % plus cher que les pellets, le gaz naturel même 43%

(CP) Bien que le prix du bois augmente en Suisse, en Europe et dans le monde entier, les pellets n’ont jamais été aussi bon marché en Suisse avec CHF 333.10* par tonne en moyenne. Comme le dit le proverbe, on n’est jamais assez prudent tout le monde a donc intérêt à remplir dès maintenant son stock de pellets. (Text auf Deutsch >>)


Par rapport au mois de juillet, les prix ont juste légèrement progressé d’environ quatre francs. Comparés à l’année précédente, les prix ont même chuté d’environ 5%: en août 2020, une tonne coûtait CHF 350.40 en moyenne alors que cette année, la tonne de pellets, avec CHF 333.10 en moyenne, n’a jamais été aussi bon marché au mois d’août depuis le début du sondage indépendant de prixpellets.ch en 2008.

Une légère tendance à la baisse?
Depuis 2014, les prix des pellets affichent un léger recul, sachant qu’ils sont au plus bas du mois de mai jusqu’au début de la saison de chauffage. Généralement, plus l’automne est doux, plus la hausse des prix est faible. Mais il est tout à fait possible que la tendance enregistrée depuis plusieurs années avec des prix de plus en plus bas soit interrompue. En effet, dès le mois d’avril, l’industrie du bois suisse avait annoncé une hausse des prix du bois dans le monde entier (voir ee-news.ch du 14 avril 2021 >>). Au mois de mai, la Task Force Forêt + Bois + Énergie de l’industrie suisse du bois a également attiré l’attention sur le fait que la demande internationale de produits à base de bois explosait soudainement. En même temps, les scieries suisses ont seulement augmenté leurs prix d’achat et de vente de manière modérée en moyenne. En juillet, les producteurs de pellets ont également déclaré qu’ils avaient été jusqu’à présent été épargnés de l’augmentation des prix pour la sciure de bois, la matière première utilisée pour produire les pellets.

Bien meilleur marché que le mazout et le gaz naturel
Le comparatif des combustibles de prixpellets.ch montre que depuis 2008, les propriétaires de chaudières à pellets ont toujours chauffé à un prix beaucoup plus avantageux qu’avec le gaz. Hormis quelques rares exceptions, ils ont également chauffé à un prix nettement moins élevé que pour le mazout. Les comparaisons de prix du mois de juillet reflètent également cette évolution: les pellets coûtaient 6.71 centimes par kilowattheure, le gaz était près de 44% plus cher avec 9.66 centimes par kilowattheure et le mazout coûtait plus de 28% de plus avec 8.64 centimes par kilowattheure. L’installation d’une chaudière à pellets a par conséquent non seulement un intérêt écologique, mais elle aussi rentable sur le long terme. De plus, il s’agit d’une solution intéressante dans les bâtiments anciens, là où des températures élevées sont nécessaires pour chauffer les radiateurs. Dans ce type de bâtiments, l’installation d’une pompe à chaleur air-eau peut entraîner des coûts de chauffage élevés.

Une bonne enveloppe de bâtiment
La meilleure garantie contre des frais de chauffage élevés est cependant une enveloppe de bâtiment bien isolée, que ce soit dans du neuf ou dans des bâtiments plus anciens dans lesquels cette isolation peut être réalisée dans le cadre de travaux de rénovation. Plus la consommation d’énergie pour le chauffage sera basse, moins les prix augmenteront. Si les fenêtres sont optimisées et que le toit et la cave sont isolés, la consommation d’énergie chutera automatiquement. De plus, des bâtiments bien isolés protègent non seulement du froid, mais aussi de la chaleur. On oublierait presque cet avantage, vu l’été plutôt frais que nous avons cette année en Suisse.

Quoi qu’il en soit, nous sommes en août, la saison de chauffage approche et les prix des pellets vont augmenter au cours des prochains mois, que la demande de bois élevée ait une influence sur les prix ou non. Pensez donc dès maintenant à faire vos réserves de pellets !


*Prix moyen, TVA et livraison incluses

Texte: Anita Niederhäusern, éditrice de prixpellets.ch et ee-news.ch

0 Kommentare

Kommentar hinzufügen

Newsletter abonnieren

Top

Gelesen
|
Kommentiert