Jürg Grossen reprend le flambeau de Roger Nordmann qui cède sa présidence après 11 ans. En complément aux vice-présidents actuels David Galeuchet et Andreas Haller, Gabriela Suter a été élu au poste de vice-présidente. Image : Swissolar

Swissolar: Jürg Grossen élu nouveau président et Gabriela Suter nouvelle vice-présidente

(Swissolar) Lors de l’assemblée générale, à l’occasion de la réélection complète du comité directeur, Jürg Grossen a été élu nouveau président de l’Association des professionnels de l’énergie solaire Swissolar le 27 mai 21. Le conseiller national vert’libéral reprend la fonction de Roger Nordmann (PS). En la personne de la conseillère nationale Gabriela Suter (PS), élue au poste de vice-présidente, le comité disposera désormais aussi d’une politicienne accomplie dans le domaine de l’énergie. (Text auf Deutsch >>)


Lors de l’assemblée générale, les trois politiciens ont une nouvelle fois souligné l’importance de la votation de la loi sur le CO2. Son adoption le 13 juin 2021 permettra le développement rapide de l’énergie solaire en un pilier central de l’approvisionnement énergétique de la Suisse… le seul moyen de nous diriger vers un avenir au bilan climatique neutre.

C'est avec une grande majorité que les membres Swissolar ont aélu Jürg Grossen et Gabriela Suter aux postes de président et de vice-présidente au sein du comité directeur de Swissolar. Le comité avait proposé la candidature de ces deux personnes à l’élection par l’assemblée générale.

11 ans de présidence de Roger Nordmannn
Jürg Grossen reprend le flambeau de Roger Nordmann qui cède sa présidence après 11 ans. Pendant cette période, l’énergie solaire a quitté son existence de niche et s’est positionnée comme pilier essentiel pour la transformation énergétique suisse. La puissance photovoltaïque installée dans notre pays s’est multipliée par 28 durant cette décennie, et le nombre de membres Swissolar a presque triplé. David Stickelberger, directeur de Swissolar, déclare : « La compétence et l’engagement de Roger Nordmann ont énormément contribué aux progrès de l’association. »

Dans son discours d’adieu, Roger Nordmann a dit : « L’ajout photovoltaïque record de l’an passé est formidable. Mais il doit être multiplié par 4 pour que nous puissions réussir la transition énergétique. Un oui à la loi sur le CO2 le 13 juin est une condition indispensable. L’adoption de la loi sur le CO2 nous permettra de garantir l’approvisionnement énergétique, de créer un grand nombre d’emplois et d’augmenter la création de valeur en Suisse. »

Roger Nordmann souligne que la demande en personnel dans l’industrie solaire dépasse actuellement l’offre : « Beaucoup d’employés ayant perdu leur travail suite à la pandémie trouvent d’ores et déjà de nouveaux jobs porteurs d’avenir dans le secteur solaire. »

Jürg Grossen, un homme venant de la pratique
En la personne du conseiller national Jürg Grossen, une nouvelle voix de poids de la politique énergétique suisse va maintenant prendre la tête de Swissolar. Le président du parti des Vert’libéraux est parfaitement armé pour occuper cette position.

Jürg Grossen est un homme qui vient de la pratique : en tant que co-directeur, il co-pilote trois entreprises du secteur de la planification électrique et de la technique du bâtiment à Frutigen. « Nous formons aussi des apprentis dans nos entreprises. La conception et la réalisation d’installations électriques et solaires, ainsi que la mise en place d’une immotique intelligente et économe en énergie fascine tout particulièrement les jeunes. Le tournant énergétique va créer d’excellentes perspectives d’avenir pour la jeunesse », affirme-t-il.

Gabriela Suter, engagement pour la promotion des femmes dans la technologie environnementale
En complément aux vice-présidents actuels David Galeuchet et Andreas Haller, les membres de Swissolar ont élu Gabriela Suter au poste de vice-présidente. La conseillère nationale (PS) s’investit pour une politique énergétique durable au sein de la Commission de l’environnement, de l’aménagement du territoire et de l’énergie CEATE-N du Conseil national.

Gabriela Suter déclare : « En tant que vice-présidente de Swissolar, je m’engagerai notamment pour que les métiers de la construction gagnent en attractivité aussi pour les femmes. Je suis certaine qu’il existe un grand potentiel, peu exploité jusqu’ici, pour les femmes dans le conseil énergétique, la planification et l’installation de technologies environnementales. »

Faits sur le marché du travail
Quel effet la transition énergétique et la décarbonisation auront-elles sur le marché du travail ? Quelles seront les professions les plus recherchées ? La Suisse dispose-t-elle de suffisamment de personnel spécialisé pour l’extension nécessaire du solaire ? Et comment les personnes intéressées peuvent-elles acquérir les connaissances spécialisées dans le secteur solaire ? Une documentation présentée par Swissolar à l’assemblée générale fournit des réponses à ces questions et à d’autres relatives au marché du travail solaire et à la formation de base et continue.

Campagne pour une qualité encore meilleure
Pour clore son assemblée générale, Swissolar a présenté sa nouvelle campagne publicitaire pour le label de qualité Les Pros du solaire. Seules les entreprises qui satisfont aux critères rigoureux définis par Swissolar se voient décerner ce label et sont enregistrées dans le répertoire des Pros du solaire. Ainsi, Swissolar propose aux donneurs d’ordre l’orientation et la transparence nécessaires en matière de qualité pour la planification et l’installation des systèmes solaires. La campagne est destinée à accroître la notoriété des Pros du solaire® auprès des maîtres d’ouvrage et des professionnels, leur permettant de trouver rapidement des entreprises solaires fiables et qualifiées.

Documentation « L’ajout solaire crée de  nombreux  jobs » >>

Texte: Swissolar

0 Kommentare

Kommentar hinzufügen

Newsletter abonnieren

Top

Gelesen
|
Kommentiert