Weltec a équipé l'habillage du digesteur d'une couche d'isolation particulièrement épaisse, assurant ainsi des pertes de chaleur aussi faibles que possible lors des froids hivers finlandais. Image : Weltec Biopower

Weltec Biopower : Unité de méthanisation en Finlande - un digesteur de 4903 mètres cubes pour 40’000 tonnes de lisier de porc

(ee-news.ch) Weltec Biopower a récemment mis en service une unité de méthanisation près de Turku, dans le sud-ouest de la Finlande. Cette région étant dominée par les exploitations d'élevage, la centrale de 250 kilowatts est alimentée uniquement par du lisier. La centrale énergétique appartient à un groupement communauté de trois éleveurs porcins. Le fabricant allemand coopère au projet avec son partenaire finlandais de longue date, Doranova. (Text auf Deutsch >>)


La structure de l'exploitation et les conditions du site des éleveurs de porcs finlandais offrent le meilleur cadre pour le nouveau projet de biogaz. En plus des bâtiments existants pour l’élevage de porcelets, trois porcheries d'engraissement sont actuellement en cours d'achèvement. Cela signifie qu'environ 40’000 tonnes de lisier de porc seront disponibles chaque année comme matière première pour le digesteur en acier inoxydable de 4903 mètres cubes. Aucun autre substrat n'est utilisé.

Pour la fermentation, afin de chauffer le lisier initialement stocké dans une préfosse, la chaleur est extraite de l'unité de cogénération de 250 kilowatts. Weltec a équipé l'habillage du digesteur d'une couche d'isolation particulièrement épaisse, assurant ainsi des pertes de chaleur aussi faibles que possible lors des froids hivers finlandais. Il en résulte un processus de fermentation plus efficace.

Séparation des digestats
Le fonctionnement entièrement automatisé de l'installation de méthanisation est complété par la séparation des digestats. En comprimant les nutriments, leur transportabilité est accrue, ce qui contribue à équilibrer les excédents régionaux de nutriments et à réduire leurs apports dans la mer Baltique et d'autres étendues d’eau.


Video : Weltec Biopower

Traiter 50% des d'effluents d'élevage
En Finlande, d'ici 2025, 50 % des quelque 17.3 millions de tonnes d'effluents d'élevage annuels devront être traités. En plus de la production d'énergie, plus des trois quarts des besoins en phosphore, essentiels pour les cultures arables, peuvent être couverts de cette manière. L'utilisation de nutriments dans l'or noir constitue églement, à terme, un élément fondamental pour l'amélioration de tous les systèmes d'eau du pays.

Texte : ee-news.ch, source : Weltec Biopower

0 Kommentare

Kommentar hinzufügen

Newsletter abonnieren

Top

Gelesen
|
Kommentiert