La part des énergies renouvelables dans la production nette d’électricité en Allemagne en % de 2002 à 2020. Image : ISE Fraunhofer

Avec 183 TWh, les énergies solaire et éolienne ont dépassé pour la première fois la production de l’ensemble des énergies fossiles et fissiles (178 TWh). Image: ISE

Ensemble, les centrales solaires et éoliennes ont devancé l’ensemble des énergies fossiles (charbon, pétrole, gaz) et nucléaire. Image : ISE

Production d’électricité 2020 en Allemagne : la part des énergies renouvelables dépasse pour la première fois les 50 % - l’ éolien à nouveau la plus importante source d’électricité

(Suisse Eole) Selon l’enquête de l’Institut Fraunhofer pour les systèmes d’énergie solaire ISE, la part des énergies renouvelables dans la production nette d’électricité en Allemagne a dépassé pour la première fois les 50 % : depuis 2019, elle a grimpé de 46 % à 50,5 %. L’énergie éolienne a de nouveau été la source d’énergie la plus importante, représentant 27 % de la production totale d’électricité. Avec 183 TWh, les énergies solaire et éolienne ont dépassé pour la première fois la production de l’ensemble des énergies fossiles et fissiles (178 TWh). (Text aur Deutsch >>)


L’énergie éolienne a produit environ 132 TWh d’électricité en 2020 (soit une augmentation de 4,6 % par rapport à 2019) et a de nouveau représenté la source d’énergie la plus importante en Allemagne, suivie par le lignite, le nucléaire, le gaz et le photovoltaïque. En dix mois, la production d’énergie éolienne a dépassé la production de lignite et en douze mois, l’énergie éolienne a devancé l’énergie nucléaire. L’énergie éolienne a atteint une capacité de production maximale d’environ 46,9 GW le 22/02/2020 à 20h30, enregistrant une part de 67,4 % de la production d’électricité. La production d’énergie éolienne onshore a représenté 105 TWh. Les éoliennes offshore ont quant à elles produisent 27 TWh, contre 24,5 TWh l’année précédente. Fin octobre 2020, la puissance installée de l’éolien terrestre était de 54,64 GW (en hausse de 1,5 GW par rapport à 2019) et celle de l’éolien offshore de 7,74 GW (en hausse de 0,14 GW).

Les installations photovoltaïques allemandes ont injecté environ 50,7 TWh dans le réseau public en 2020, soit une hausse de 9,3 % par rapport à l’année précédente. L’ajout de 4,4 gigawatts a porté la puissance installée à près de 53,6 gigawatts (état novembre 2020). Le rendement solaire maximal a été atteint le 1er juin 2020 à 13 heures, avec environ 37,25 gigawatts, soit 56 % de la production totale d’électricité à ce moment-là. De mars à septembre, la production mensuelle d’électricité des centrales solaires photovoltaïques a été supérieure à celle des centrales à charbon.

Ensemble, les centrales solaires et éoliennes ont produit environ 183 TWh en 2020. Pour la première fois, elles ont devancé l’ensemble des énergies fossiles (charbon, pétrole, gaz) et nucléaire, qui ont produit 178 TWh (contre 207 TWh en 2019).

La part élevée des énergies renouvelables peut être attribuée à des conditions de vent favorables et à un nombre élevé d’heures d’ensoleillement. Dans le même temps, la demande d’électricité industrielle a connu une baisse substantielle en raison de la pandémie de coronavirus.

L’énergie nucléaire et les centrales au charbon en recul
La production nette d’électricité d’origine nucléaire a chuté de 14 % en raison de la fermeture de la centrale nucléaire Philippsburg 2. La production à partir du lignite a baissé de 19.6%, sa part dans la production nette d’électricité se situant à 16,8 %. Une situation qui s’explique par la hausse des prix des certificats de CO2, l’augmentation de la production d’électricité à partir d’énergies renouvelables, la baisse des prix du courant à la bourse, la baisse des prix du gaz, la diminution de la consommation d’électricité et la diminution des exportations d’électricité. Pour les raisons mentionnées ci-dessus, la production nette d’électricité à partir de la houille a diminué de 28 %. Sa part n’est plus que de 7,3 %.

La production d’électricité à partir de gaz a augmenté de plus de 11%
En Allemagne, la production d’électricité à partir de gaz a augmenté de 11,7 % pour atteindre 59 TWh. Comme elle génère nettement moins d’émissions de CO₂ que l’utilisation de lignite, elle nécessite aussi moins de certificats de CO₂. Outre les centrales destinées à l’approvisionnement public en électricité, il existe également des centrales à gaz dans les industries minières et manufacturières pour leur propre approvisionnement en électricité. Celles-ci ont produit environ 25 à 30 TWh supplémentaires pour leur propre consommation, ce qui n’est pas pris en compte dans l’étude de l’Institut Frauenhofer pour les systèmes d’énergie solaire ISE.

L’excédent des exportations diminue de 47%
L’excédent des exportations (flux physiques) est passé de 34 à 18 TWh en 2020. Le principal marché d’exportation était la Pologne, devant l’Autriche, la République tchèque et la Suisse. L’Allemagne a importé 10,3 TWh d’électricité de France.

Traduction: Suisse Eole, source et graphiques : Institut Fraunhofer pour les systèmes d’énergie solaire

0 Kommentare

Kommentar hinzufügen

Partner

  • Agentur Erneuerbare Energien und Energieeffizienz

Ist Ihr Unternehmen im Bereich erneuerbare Energien oder Energieeffizienz tätig? Dann senden sie ein e-Mail an info@ee-news.ch mit Name, Adresse, Tätigkeitsfeld und Mail, dann nehmen wir Sie gerne ins Firmenverzeichnis auf.

Newsletter abonnieren

Top

Gelesen
|
Kommentiert