Les juges estiment que tous les aspects sont conformes au droit fédéral. Certaines mesures, notamment celles prévues pour la protection des chauves-souris, sont d’ailleurs jugées comme allant bien au-delà des seuils usuels.

Suisse Eole: Le Tribunal cantonal neuchâtelois balaie le recours contre le parc éolien Montagne de Buttes

(Suisse Eole) Le tribunal cantonal administratif du canton de Neuchâtel a rejeté tous les recours contre le parc éolien de la Montagne de Buttes. Il est susceptible de fournira 10% de la consommation du Canton de Neuchâtel. Les développeurs ont ficelé un projet remarquable, car les juges ont balayé tous les oppositions. Les recourants, sommés de payer CHF 8000.- de frais de procédures, ont déjà signalé qu’ils feront recours auprès du Tribunal fédéral. (Text auf Deutsch >>)


Les juges estiment que tous les aspects sont conformes au droit fédéral. Certaines mesures, notamment celles prévues pour la protection des chauves-souris, sont d’ailleurs jugées comme allant bien au-delà des seuils usuels. Le tribunal rejette les griefs concernant le givre et refuse la demande de vérifier la migration nocturne dès lors que des passages ont été observés durant la journée. Même son de cloche quant au bruit : les valeurs seront bien respectées. Quant aux critiques d'ordre général sur l’énergie éolienne, les juges ne sont pas entrés en matière. Ils ont statué que le site a été bien choisi et que l’évaluation du plan directeur était complète. Ils ont enfin confirmé que le seuil à 20GWh de l’intérêt national est dûment motivé par le DETEC et n'a pas à être remis en cause.

Permis de construire validé en 2019
Les opposants utilisent tous les moyens juridiques à leur disposition afin de stopper le parc qui serait en mesure de couvrir 33% de la consommation des ménages neuchâtelois : en mai, le Tribunal fédéral avait déjà rejeté le recours d'opposants au projet éolien de la Montagne de Buttes (NE). Ceux-ci estimaient que le conseiller d'Etat neuchâtelois Laurent Favre aurait dû se récuser dans ce dossier car il a présidé Eole Suisse par le passé. En mai 2019 déjà, le Conseil d'Etat neuchâtelois avait validé le plan cantonal du parc de la Montagne de Buttes comptant 19 éoliennes et a signé le permis de construire.

343 mio. de kilowattheures en attente
« Avec la décision des opposants de faire recours, il y a dorénavant six parcs éoliens sur lesquels le Tribunal fédéral doit se prononcer », explique Lionel Perret, directeur de Suisse Eole. « Cela représente une puissance de 180 MW et une production annuel 343 mio. de kilowattheures. De quoi dépasser les objectifs intermédiaires de la stratégie énergétique 2050 ! » C’est la consommation d’électricité de quelques 300'000 personnes. Le parc éolien Sainte-Croix est en attente du Tribunal fédéral depuis bientôt trois ans.

Text: Suisse Eole

0 Kommentare

Kommentar hinzufügen

Newsletter abonnieren

Top

Gelesen
|
Kommentiert