Atout non négligeable du charbon végétal: la séquestration de carbone (CO2). Incorporé aux sols, un kilogramme de charbon stocke plus de trois kilos de CO2. ©Bild: Ökozentrum.

Le matériel de base utilisé se compose souvent de plaquettes de bois, de fractions fines résultant du tamisage ou de résidus tamisés issus du compostage. ©Image: Ökozentrum.

Energie-bois : Le charbon végétal - l’or noir issu du bois avec unimpact environnemental positif

(Energie-bois) Les peuples autochtones du bassin amazonien utilisaient déjà le charbon végétal pour fertiliser les minces couches des sols pauvres en nutriments dans les forêts vierges. Après plusieurs millénaires, surprise par les possibilités d’utilisation diverses et l’effet écologique positif, l’humanité redécouvre aujourd’hui l’utilisation du charbon végétal pour diverses applications. (Text auf Deutsch >>)


Le charbon végétal est un charbon produit par pyrolyse en milieu anaérobie à des températures comprises entre 550 et 650°C environ. Les agriculteurs et horticulteurs l’utilisent surtout pour les plantations, le labourage, l’élevage du bétail et la composition des sols.

Le charbon végétal à partir du bois
En raison de sa teneur élevée en carbone, le bois est un ingrédient très apprécié pour la production de biochar. Le matériel de base utilisé se compose souvent de plaquettes de bois, de fractions fines résultant du tamisage ou de résidus tamisés issus du compostage. Le bois employé doit avoir été très récemment séché, car la décomposition fait rapidement baisser la teneur en carbone. Les plaquettes de bois sont donc séchées en utilisant une partie de la chaleur émise par l’installation de pyrolyse. Le produit fini contient plus de 80% de carbone.

Une quantité innombrable de petits trous rend le biochar extrêmement poreux. Un gramme typique peut présenter une surface spécifique de plus de 250 m2! Le biochar doit ses effets multiples à sa porosité élevée: comme une éponge, il est capable d’absorber jusqu’à cinq fois son poids en eau et d’en libérer autant en cas de sécheresse. Il règle l’équilibre hydrique dans les sols tout en servant de réservoir d’eau.

Les horticulteurs et pépiniéristes tirent parti de cette propriété. En ajoutant du charbon végétal au terreau, ils peuvent économiser jusqu’à 30% d’eau. Le biochar est également utilisé en zone urbaine: beaucoup d’arbres plantés en ville sont touchés par la sécheresse. Par manque de place ou pour des motifs de conception, ils n’ont souvent pas assez de terre à disposition. L’ajout de charbon végétal au substrat du sol, combiné à un agrandissement de l’espace offert aux racines, permet de soulager les arbres urbains et de lutter contre le problème de la sécheresse.

Amendement des sols au biochar
Grâce à sa porosité, le biochar contribue au binage du sol et à l’apport d’oxygène supplémentaire, vital pour la croissance des plantes et l’activité des organismes vivant dans le substrat. Sa structure quasi cristalline confère au charbon végétal une excellente longévité. Capable de se maintenir dans les sols pendant plusieurs siècles, il contribue ainsi à la formation d’humus sur une longue durée.

Beaucoup d’usines de compostage ajoutent du biochar au compost et créent une combinaison parfaite garantissant des sols fertiles. Sa grande surface spécifique permet au charbon végétal de lier des nutriments qui abondent dans le compost et de les libérer progressivement par la suite. Il améliore la structure des sols grâce à sa teneur élevée en carbone. Associées à la bonne rétention en eau mentionnée, les propriétés du bio-char créent des conditions optimales pour produire un compost de qualité.

Exigences de qualité
Or, le charbon doit remplir certaines exigences de qualité. La procédure de certification et d’assurance qualité pour le biochar prescrite par les directives de l’EBC (European Biochar Certificate) lui garantit une teneur en hydrocarbures aro-matiques polycycliques (HAP) toxiques et en polychlorobiphényle (PCB) ainsi qu’en métaux lourds suffisamment basse pour qu’il soit admis à l’emploi comme alimentation animale et dans l’horticulture. Les prescriptions de l’EBC exigent en outre une teneur en carbone suffisamment élevée et une surface spécifique supérieure à 150 m2/g (valeur BET) pour le biochar. Afin d’en garantir la qualité, on prélève régulièrement des échantillons de la production de charbon végétal. Ils sont datés et conservés pendant trois ans à titre d’échantillons de réserve. Ces démarches permettent de garantir un usage agricole impeccable. Il convient donc de choisir un charbon qui possède une garantie de qualité et a été certifié EBC.

Complément alimentaire pour les animaux
Les agriculteurs utilisent le biochar comme complément alimentaire pour les animaux afin de favoriser leur digestion et d’améliorer l’assimilation des aliments. Ajouté au purin ou au fumier, le charbon végétal lie les odeurs et des nutriments tels que l’ammonium, améliorant ainsi le climat dans l’étable et réduisant les pertes en ammoniaque et en méthane. Gorgé de nutriments et d’eau, le charbon est ensuite épandu dans les champs où il déploie ses nombreuses propriétés bénéfiques pour la fertilité des sols.

Epuration des eaux usées et séquestration du CO2
Le charbon végétal est également utilisé pour l’épuration des eaux. Lorsqu’il est employé comme charbon actif ou de filtrage, sa grande surface spécifique et sa structure lui permettent de filtrer les micropolluants issus de médicaments, de détergents, de cosmétiques et de pesticides présents dans les eaux usées. Près de 100 stations d’épuration suisses vont faire l’objet d’une mise à niveau technique au cours des années à venir. Une étape d’épuration supplémentaire va devoir permettre de contrevenir l’impact nocif de micropolluants problématiques.

Autre atout non négligeable du charbon végétal: la séquestration de carbone (CO2). Incorporé aux sols, un kilogramme de charbon stocke plus de trois kilos de CO2. Son application dans l’agriculture est donc prise en compte pour l’effort de réduction du CO2.

Plus d’informations sur le charbon végétal (en allemand):

Texte : Energie-bois

0 Kommentare

Kommentar hinzufügen

Partner

  • Agentur Erneuerbare Energien und Energieeffizienz

Ist Ihr Unternehmen im Bereich erneuerbare Energien oder Energieeffizienz tätig? Dann senden sie ein e-Mail an info@ee-news.ch mit Name, Adresse, Tätigkeitsfeld und Mail, dann nehmen wir Sie gerne ins Firmenverzeichnis auf.

Newsletter abonnieren

Top

Gelesen
|
Kommentiert