L'objectif du projet est d'étendre "move", le démonstrateur de mobilité de l'Empa, dans lequel des projets de mobilité électrique et hydrogène sont déjà en cours, pour y inclure une installation de production de méthane synthétique. Photo : Empa

Canton de Zurich et Empa : Le gaz synthétique au lieu de l'énergie fossile

(Empa) La conversion de notre système énergétique à des sources d'énergie purement renouvelables pose un défi majeur : l'hiver ou plus exactement la pénurie en approvisionnement énergétique à cette période. La conversion du surplus d'électricité d'été en gaz de synthèse offre un moyen de garantir que l'énergie renouvelable soit disponible en quantité suffisante pendant les mois d'hiver. Ceci permettrait également l'approvisionnement en énergie du secteur du transport routier de longue distance. Le canton de Zurich a un grand intérêt à remplacer les énergies fossiles par des énergies renouvelables et soutient donc financièrement le projet de recherche de l'Empa. (Text auf Deutsch >>)


L'abandon complet des combustibles fossiles est réclamé de plus en plus fort, non seulement en Suisse mais aussi dans l'UE et dans de nombreux autres pays. Alors que dans de nombreux secteurs, des projets de mise en œuvre correspondants sont déjà en cours ou en cours de planification, il existe des défis pour lesquels des solutions claires et pratiques font encore défaut. L'un d'entre eux consiste à alimenter la Suisse en énergie renouvelable en hiver, un autre à convertir le trafic aérien, lourd et longue distance, aux carburants renouvelables. Dans ce contexte, un projet de recherche de l'Empa porte sur la production de méthane synthétique. Le canton de Zurich soutient le projet avec un total de 500'000 CHF provenant du crédit-cadre pour soutenir des projets pilotes dans le secteur de l'énergie.

Utiliser les voies de transport existantes
Le méthane synthétique peut être produit à partir d'électricité renouvelable, d'eau et de dioxyde de carbone (CO2) et être transporté à l'échelle internationale via le réseau de gaz. L'infrastructure est en place, tout comme les mécanismes commerciaux, les normes et l'expertise. Il s'agit donc de l'une des rares possibilités d'approvisionnement de la Suisse en énergie renouvelable au cours du semestre d'hiver. Il peut également être utilisé sous forme liquéfiée comme alternative au diesel dans le transport de marchandises à longue distance, et il permet de coupler les secteurs de l'électricité, du chauffage et des transports à des fins énergétiques. La recherche sur la production de méthane synthétique sert également de base au développement du kérosène synthétique, qui devrait permettre à l'avenir le transport aérien neutre en CO2.

"C'est une question clé pour la protection du climat : comment pouvons-nous rendre le surplus d'énergie solaire de l'été utilisable toute l'année afin de devenir une société sans CO2 – en particulier dans le domaine des transports", déclare Martin Neukom, Directeur des travaux publics du canton de Zurich. Bien que la conversion de l'électricité renouvelable en méthane synthétique ne soit pas nouvelle, divers éléments fondamentaux manquent encore pour la classification et l'évaluation comparative des futurs concepts d'approvisionnement énergétique et de mobilité.

Brigitte Buchmann, membre de la direction de l'Empa et responsable stratégique du projet, souligne que le développement de données énergétiques et économiques fiables dans cet environnement est donc l'un des principaux axes du projet. "Le consortium du projet se compose de partenaires qui couvrent l'ensemble de la chaîne de création de valeur énergétique, technique et économique, c'est-à-dire des chercheurs de l'Empa aux fournisseurs d'énergie, aux exploitants de stations-service et de flottes et aux partenaires industriels des secteurs de la technologie et des installations."

Empa fueling station with synthetic methane
L'objectif du projet est d'étendre "move", le démonstrateur de mobilité de l'Empa, dans lequel des projets de mobilité électrique et hydrogène sont déjà en cours, pour y inclure une installation de production de méthane synthétique d'ici 2021. Dans la station-service connectée, les camions d'un partenaire du projet seront ensuite ravitaillés en méthane synthétique neutre en CO2. Un procédé développé à l'Empa sera utilisé pour produire ce méthane. Parallèlement, les structures de coûts seront étudiées et des modèles économiques seront élaborés, qui pourront servir de base aux décideurs pour définir les conditions cadres de la future mobilité post-fossile.

Le consortium du projet soutient ainsi les efforts visant à remplacer progressivement les combustibles fossiles par des sources d'énergie renouvelables produites de manière durable. L'engagement financier du canton de Zurich et de divers partenaires industriels montre que ces solutions suscitent un grand intérêt.

Text: Empa

0 Kommentare

Kommentar hinzufügen

Newsletter abonnieren

Top

Gelesen
|
Kommentiert