Dans la catégorie des voitures électriques, la Hyundai Ioniq, la BMW i3 et la Mitsubishi i-MiEV sont en tête, des voitures très économes en énergie, silencieuses avec des batteries dimensionnées de façon à préserver au maximum l’environnement.

Moteurs à combustion – Top Ten de toutes classes Image : ATE

Voitures 100 % sur batterie – Top Ten de toutes classes. Image : ATE

Ecomobiliste 2020: Les 25 modèles gagnants sont tous équipés d’une motorisation alternative

(ATE) L’Ecomobiliste évalue les nouveaux modèles de voitures de tourisme en fonction de leur impact sur l’environnement et établit le classement de ceux qui lui causent le moins de nuisances. Les 25 modèles gagnants de l’Ecomobiliste 2020 sont tous équipés d’une motorisation alternative: électrique, à gaz ou (semi-)hybride. (Text auf Deutsch >>)


Dans la catégorie des voitures électriques, la Hyundai Ioniq, la BMW i3 et la Mitsubishi i-MiEV se partagent la première place. Ces voitures sont très économes en énergie, silencieuses, et leurs batteries sont dimensionnées de façon à préserver au maximum l’environnement. Pas moins de douze modèles occupent la quatrième place, parmi lesquels la nouvelle Seat Mii électrique ainsi que la Skoda Citigo-e iV, la JAC e-S2 et la Mini Cooper SE.

Avec ces nouveaux modèles, entre autres, le marché des véhicules électriques commence à bouger. L’offre continuera à s’élargir au cours de l’année, ce qui accélérera encore le déclin des motorisations classiques à essence ou diesel, au profit des voitures électriques.

Fini l’essence et le diesel
Dans les voitures de tourisme avec moteur à combustion, les sept meilleures fonctionnent au gaz naturel. Les marques du groupe VW et de Seat en particulier, se classent en tête. Le gaz brûle plus proprement que l’essence ou le diesel, et celui des stations-service suisses contient 20% de biogaz issu de déchets organiques: une proportion quasiment neutre en CO2. Les rangs 8 à 10 sont occupés par des modèles à propulsion hybride (Toyota Prius et Corolla) ou semi-hybride (Mazda 2). On ne trouve plus de modèles à essence ou diesel parmi les meilleurs.

La plus haute distinction, soit cinq étoiles, est désormais réservée à des modèles émettant au maximum 115 g de CO2/km et qui respectent ainsi la valeur cible de 95 g convertie à la norme WLTP (Worldwide harmonized light vehicles test procedure).

L’Ecomobiliste tient compte des émissions de CO2 – un gaz à effet de serre –, des nuisances sonores et, pour les voitures avec moteur à combustion, de la pollution atmosphérique. Avec les modèles électriques, les dommages environnementaux dus à la fabrication des batteries sont pris en considération.

L’Ecomobiliste pondère le plus fortement la contribution des émissions de CO2 aux changements climatiques. Pour limiter le réchauffement global à 1,5 °C, le secteur des transports doit abandonner les combustibles fossiles. C’est possible aujourd’hui avec les véhicules à biogaz ou électriques.

www.ecomobiliste.ch
Le site web www.ecomobiliste.ch propose une base de données en ligne avec des informations sur un millier de modèles récents de voitures de tourisme, y compris leur évaluation environnementale. La version PDF de l’Ecomobiliste 2020 est également disponible sur le site.

Texte : ATE

0 Kommentare

Kommentar hinzufügen

Newsletter abonnieren

Top

Gelesen
|
Kommentiert