Des questions de politique énergétique et climatique de même que le rôle de l’industrie en ce qui concerne le changement de paradigme nécessaire feront l’objet d’une discussion critique sous différents angles au 7e Congrès national sur l’énergie.

Congrès national sur l’énergie de l’AEE Suisse du 26.03.2020 : Accélération ! Plus d’élan pour la révolution énergétique

(Publicité) La mission est claire : la Suisse a voté en faveur de la révolution énergétique et s’est engagée à atteindre l’objectif des 2 degrés de l’accord de Paris. L’accélération nécessaire ne s’est toutefois pas concrétisée jusqu’à présent. Tout le monde semble attendre que quelqu’un appuie sur le bouton rouge. Ce dont la révolution énergétique a besoin maintenant, c’est de plus d’élan – d’un changement de paradigme. Le 26.03.2020, nous explorerons ce thème à fond au Congrès de l’AEE Suisse. (Text auf Deutsch >>)


La volonté politique était claire et forte quand John F. Kennedy a annoncé en 1961 que les Etats-Unis atterriraient sur la lune à la fin de la décennie. Un but, une volonté, une stratégie. La Suisse ne doit pas aller sur la lune mais rendre durable son système énergétique terrestre : davantage d’énergies renouvelables et d’efficacité énergétique, moins de dépendance envers l’étranger et une plus grande sécurité d’approvisionnement en hiver. La mission est claire depuis que la population a dit Oui à la loi sur l’énergie. Le Parlement a lui aussi approuvé l’accord de Paris et, partant, la décarbonisation de notre approvisionnement en énergie. Et le Conseil fédéral veut rendre la Suisse climatiquement neutre d’ici 2050. Mais quand cette mission sera-t-elle enfin prise au sérieux ? Quand lui donnera-t-on enfin de l’élan au lieu de la freiner ? Et comment doit-on s’y prendre au juste ?

Le septième Congrès national sur l’énergie
Des questions de politique énergétique et climatique de même que le rôle de l’industrie en ce qui concerne le changement de paradigme nécessaire feront l’objet d’une discussion critique et seront abordés sous différents angles au septième Congrès national sur l’énergie de l’AEE Suisse le 26 mars 2020 à Soleure. Quelque 300 participantes et participants sont attendus – le who’s who du secteur de l’énergie, de la science, de l’administration et de la politique.

Sommes-nous à la veille d’une révolution ?
Pour commencer la journée, des représentantes et représentants de la politique, de la science et de la société partageront avec le public leurs pensées au sujet du changement de paradigme dans le cadre d’événements actuels ou passés. Sommes-nous à la veille d’une révolution ? Ou sommes-nous déjà en plein milieu ? Comment la révolution énergétique peut-elle enfin prendre vraiment son essor ? D’éminents représentantes et représentants de l’économie expliqueront ensuite comment et où leurs entreprises donnent un coup de pouce à la révolution énergétique. Des solutions concrètes dans les domaines du bâtiment intelligent, de la mobilité alternative, de la grille intelligente et de la décarbonisation du parc immobilier seront discutées de façon approfondie l’après-midi dans le cadre de différentes séances en petits groupes.

« Vous en avez plein le dos ? Nous aussi ! »
La génération Z prend elle aussi la parole ; c’est en fin de compte son avenir qui prend forme aujourd’hui. Des représentantes et représentants du mouvement Grève du climat et du Parlement des Jeunes expliqueront comment eux-mêmes agissent. Ils discuteront avec des chercheurs et des congressistes la raison pour laquelle la révolution avance trop lentement et ce qu’il faut à leur avis faire.

Congrès « Energiewende im öffentlichen Verkehr » (« Transition énergétique dans les transports publics »)
L’événement, qui se tiendra en parallèle l’après-midi, est placé sous la devise « Neue Partnerschaften für klimaschonende Mobilität » (« De nouveaux partenariats pour une mobilité respectueuse du climat »). Il rapproche les branches des transports et de l’électricité. Des entreprises de transport décriront dans de brefs exposés ce qu’elles font déjà pour accroître leur efficacité énergétique et utiliser de plus en plus d’énergies renouvelables. Des idées de projet seront développées et des partenariats de mise en œuvre seront noués dans le cadre du « Café de l’innovation » consécutif. Des projets innovants pourront postuler pour une subvention par le programme SETP 2050 de l’OFT. S’ils sont rapides, ils pourront même remplir et soumettre leur demande de projet sur place.

Renseignements sur le congrès

Texte: AEE Suisse

0 Kommentare

Kommentar hinzufügen

Newsletter abonnieren

Top

Gelesen
|
Kommentiert