04. Jul 2019

L'augmentation de la consommation et des émissions de CO2 est notamment due à la part croissante de 4x4 (2018: 48.9%) ainsi qu'au recul des véhicules diesel. Graphique : OFEN

OFEN : La consommation de carburant et les émissions de CO2 des voitures de tourisme neuves ont sensiblement augmentéde 3.6% et de 2.8% respectivementen 2018

(OFEN) En 2018, la consommation moyenne des voitures de tourisme nouvellement immatriculées en Suisse était de 6,08 litres d’équivalent essence aux 100 kilomètres, ce qui représente une hausse de 3.6% par rapport à l’année précédente (5.87 l/100 km). Atteignant 137.8 g de CO2 / kilomètre, la moyenne des émissions des voitures neuves a elle aussi augmenté par rapport à l’année précédente (134.1 g de CO2/km). Les émissions de CO2 des voitures de livraison et des tracteurs à sellette légers soumis eux aussi à partir de 2020 aux prescriptions concernant les émissions de CO2, se situaient à 183.3 g de CO2/km et étaient ainsi en baisse par rapport à l’année précédente (185.3 g de CO2/km). (Text auf Deutsch >>)


En 2018, environ 301 000 voitures de tourisme ont été nouvellement immatriculées. La part des véhicules de tourisme totalement ou partiellement électriques dans le parc des véhicules neufs s'élevait à 3.2% cette même année (2017: 2.7%). La part de diesels a quant à elle diminué pour s'établir à 30.3% (2017: 36.2%).

La moyenne des émissions de CO2 des véhicules neufs s'élevait à environ 137.8 g de CO2/km, soit une augmentation de 2.8% par rapport à l'année précédente (2017: 134.1 g de CO2/km). La consommation moyenne d'énergie tous types de propulsion confondus, exprimée en équivalents essence, a aussi légèrement augmenté pour atteindre 6,08 litres d'équivalent essence aux 100 kilomètres (augmentation de 3.6%). Le faible accroissement des émissions de CO2 par rapport à la hausse de la consommation est imputable à l'augmentation du nombre de véhicules électriques (valeur CO2 de 0 g/km).

Croissante de 4x4
L'augmentation de la consommation et des émissions de CO2 est notamment due à la part croissante de 4x4 (2018: 48.9%) ainsi qu'au recul des véhicules diesel. De plus, les valeurs de mesure déterminées selon des conditions de mesure WLTP plus proches de la réalité et converties en valeurs NCEC ont entraîné, pour certains véhicules, une légère hausse des émissions de CO2 (voir lien). Parallèlement, l'écart par rapport à la consommation réelle, qui a dépassé les 40% ces dernières années, a légèrement diminué.

Le poids à vide moyen des nouveaux véhicules est de 1680 kg et s'avère légèrement plus élevé que l'année précédente (2017: 1672 kg). L'efficacité technique des véhicules neufs s'est dégradée en 2018. La consommation d'énergie par 1000 kg de poids du véhicule est passée de 3.5 à 3.6 litres d'équivalent essence aux 100 km.

Baisse des émissions pour les voitures de livraison et les tracteurs à sellette légers
En 2018, environ 30’200 voitures de livraison et tracteurs à sellette légers, dont 88% de véhicules diesel, ont été nouvellement immatriculés. Les émissions de CO2 de ces véhicules s'élevaient en moyenne à 183.3 g de CO2/km en 2018 (2017: 185.3 g de CO2/km) et la consommation moyenne s'établissait à 8 litres d'équivalent essence aux 100 km. Le poids moyen à vide de l'ensemble des voitures de livraison et des tracteurs à sellette légers a diminué de 0.7% par rapport à 2017 pour s'établir à 2202 kg (2017: 2218 kg). Ceux propulsés au diesel sont nettement plus lourds et génèrent donc davantage d'émissions de CO2 (poids à vide de 2290 kg, 187.6 g de CO2/km) que ceux roulant à l'essence (poids à vide 1564 kg, 165.9 g de CO2/km).

Résultats d'exécution des prescriptions concernant les émissions de CO2 des nouvelles voitures de tourisme
Les émissions de CO2 des voitures de tourisme immatriculées pour la première fois en Suisse auraient dû baisser à 130 g de CO2/km en moyenne à l'horizon 2015. Avec une valeur de CO2 moyenne de 137.8 g de CO2/km, les importateurs de véhicules suisses n'ont pas atteint cet objectif pour la troisième année consécutive. Sur les 301’000 voitures de tourisme contrôlées dans le cadre des prescriptions sur les émissions de CO2, 300’000 ont été acquises par 74 grands importateurs et près de 1000 par de petits importateurs.

Montant des sanctions et frais d'exécution 2018
Les montants perçus en 2018 à titre de sanction avoisinent les 31.7 millions de francs (2017: 2.9 millions de francs), dont 97.3% concernent les grands importateurs et 2.7% les petits importateurs avec des frais d'exécution d'environ 1.1 million de francs (2017: 1.1 million de francs). Il en résulte des recettes nettes d'environ 30.6 millions de francs pour 2018 (2017: 1.8 million de francs), recettes réparties entre la Suisse et le Liechtenstein en fonction du nombre d'immatriculations et d'importateurs (part du Liechtenstein: 172’000 francs, 2017: 3000 francs). La part suisse (30.5 millions de francs de recettes nettes) sera versée au fonds pour les routes nationales et le trafic d'agglomération FORTA.

Aperçu
En 2019, la valeur cible de 130 g de CO2/km reste inchangée. À compter de 2020, cette valeur cible passera à 95 g de CO2/km pour les voitures de tourisme et des prescriptions seront également introduites pour les émissions de CO2 des voitures de livraison et des tracteurs à sellette légers (valeur cible 147 g de CO2/km).


Ordonnance sur les exigences relatives à l'efficacité énergétique
L'ordonnance sur les exigences relatives à l'efficacité énergétique (OEEE, art. 11) exige que les données relatives à la consommation d'énergie des voitures de tourisme neuves en Suisse soient saisies et analysées chaque année. Depuis le milieu de l'année 2012, les prescriptions relatives aux émissions de CO2 des voitures de tourisme et de livraison neuves sont mises en œuvre par l'OFEN, en étroite collaboration avec l'OFROU, conformément à la loi et à l'ordonnance sur le CO2.


Texte : Office fédéral de l'énergie

0 Kommentare

Kommentar hinzufügen

Partner

  • Agentur Erneuerbare Energien und Energieeffizienz

Job-Plattform

Suchen Sie einen Mitarbeitenden 
oder eine Stelle? 
Bei uns sind Sie richtig!

Hier geht's weiter >>

Aktuelle Jobs

Solarberater Nordwestschweiz 100% (m/w)

Die AGROLA AG ist eine Tochtergesellschaft der fenaco Genossenschaft und ein führender Energieanbieter in der Schweiz. Das umfangreiche Angebotsportfolio umfasst den Energiehandel mit fossilen Bre...

Ist Ihr Unternehmen im Bereich erneuerbare Energien oder Energieeffizienz tätig? Dann senden sie ein e-Mail an info@ee-news.ch mit Name, Adresse, Tätigkeitsfeld und Mail, dann nehmen wir Sie gerne ins Firmenverzeichnis auf.

Newsletter abonnieren

Follow us

In order to provide the best quality for you, our system uses "cookies", which are stored on your device. Cookies are necessary to identify what information (job advertisement, questionnaire, etc) you have already seen. IP address is used for the same purposes as described above.

When creating a profile, applying to the newsletter, job subscriptions and etc, you agree that the data, which you have entered, will be stored and processed in the system in order to provide services, which you have applied for.

We do NOT sell your personal data to any 3rd party services.

You must be 18 or older years old to use our services. If you are underage, you must have a permission to use our services from your parent or guardian. It is necessary in order to store and process your data.

By continuing to use our services, you agree with the these terms. You can withdraw your agreement at any time, by deleting cookies from your device and by sending request for deleting your data to the administrator.

Close