Une seule éolienne produit assez de courant pour alimenter 2500 voitures électriques parcourant 15’000 km par an. Et ceci pendant au moins 20 ans. Image: Suisse Eole

Energie éolienne suisse : Une alliée du climat mais les lois suisses ne le prennent pas en compte

(Suisse Eole) Les jeunes du pays manifestent pour clamer l’urgence climatique. Ils ont raison car les solutions existent. Il est, par exemple, possible de diminuer de 25% les émissions de CO2 des voitures en Suisse en couplant éolien et mobilité électrique. (Text auf Deutsch >>)


Tandis qu’en France, en Allemagne, en Autriche et même aux Etats-Unis, les études d’impact sur l’environnement (EIE) tiennent compte des effets positifs pour l’environnement des projets étudiés et notamment des projets éoliens, en Suisse les EIE se focalisent uniquement sur les atteintes négatives. C’est le résultat d’une étude réalisée sur mandat de l’Office fédéral de l’énergie. Dans le contexte d’une augmentation de l’utilisation de l’électricité pour le chauffage et la mobilité, ce qui est bénéfique au climat, l’éolien est l’un des piliers d’un approvisionnement sûr, indigène et surtout neutre en CO2. Les 4.3 milliards de kWh de courant éolien inscrits dans la stratégie énergétique de la Confédération permettraient ainsi d’alimenter annuellement 1.1 million de voitures électriques.

650 g de CO2 par kilowattheure
Lionel Perret, directeur romand de Suisse Eole, explique : « Un des leviers principaux de réduction de nos émissions sera la mobilité électrique, mais cette mobilité électrique doit être alimentée par des énergies renouvelables. Un facteur général de 650 g de CO2 par kilowattheure pourrait être utilisé dans les études d’impact sur l’environnement EIE pour quantifier l’impact positif des énergies renouvelables sur le bilan climatique suisse à travers la mobilité électrique. » Ainsi en remplaçant 1.1 million de voitures à combustion par des voitures alimentées par du courant éolien, on obtient une réduction de 2.8 millions de tonnes de CO2 par an, soit 25% des émissions de CO2 des voitures en Suisse.

Une éolienne peut alimenter 2500 voitures électriques
Une seule éolienne produit assez de courant pour alimenter 2500 voitures électriques parcourant 15’000 km par an. Et ceci pendant au moins 20 ans. Suisse Eole demande que la Suisse comble les lacunes dans sa législation afin d’accélérer au lieu de freiner les projets éoliens. Lionel Perret explique : « La Loi fédérale sur la Protection de l’Environnement (LPE) focalise entièrement sur les atteintes et les nuisances sans considérer les potentiels apports bénéfiques des installations. » Cependant, dans le droit européen et les pratiques des pays voisins comme la France, l’Allemagne et l’Autriche, il est demandé aux EIE de considérer « les effets directs et indirects secondaires, cumulatifs, à court, moyen et long termes, permanents et temporaires, positifs et négatifs » des projets sur l’environnement.

Texte : Suisse Eole

0 Kommentare

Kommentar hinzufügen

Newsletter abonnieren

Top

Gelesen
|
Kommentiert