14. Mai 2019

Par cette révision de la LCEn et les mesures ambitieuses proposées, le Canton de Neuchâtel franchira d'ici à 2035 une première étape importante vers la société à 2000 Watts.

Neuchâtel: Le Conseil d'État veut réduire lesémissions de CO2 de moins de 60% pour 2035 et signe le permis de construire pour la Montagne de Buttes

(ee-news.ch) Pour relever le défi climatique, Neuchâtel a révisé sa loi sur l'énergie en y introduisant des objectifs comme la société à 2000 watts en 2050. Le canton annonce avoir signé les permis de construire pour le parc éolien de la Montagne de Buttes. Le Conseil d'Etat a fixé comme objectif cantonal la réduction des émissions de CO2 de moins de 60% pour 2035.Pour le même horizon, il veut tripler la production d'énergies renouvelables. (Text zu Montagne de Buttes auf Deutsch >>)


«Notre projet est ambitieux mais réaliste car il est capable de convaincre le Grand Conseil et la population. Comme la loi est contraignante, cela reste toutefois un défi et on a vu que les Bernois et les Soleurois n'y sont pas arrivés, leur loi ayant été rejetée dans les urnes», a déclaré mardi à Neuchâtel Laurent Favre, conseiller d'Etat.


Un tiers du potentiel éolien
Le Conseil d'Etat neuchâtelois a validé le plan cantonal du parc éolien de la Montagne de Buttes et a signé le permis de construire. Avec ce projet, un tiers du potentiel éolien du canton sera prochainement réalisé, sous réserve qu'il n'y ait pas de recours auprès des tribunaux.
La production moyenne estimée du parc comptant 19 éoliennes est de 100 mio. de kilowattheures. Cela représente 10% de la consommation totale du canton de Neuchâtel ou 33% de la consommation des ménages du canton.

Parc éolien Montagne de Buttes


Répondre aux nouvelles dispositions de la Stratégie énergétique 2050
Afin de réussir le tournant énergétique et relever le défi climatique, le Conseil d'État neuchâtelois présente sa révision de la loi cantonale sur l'énergie (LCEn), en concrétisant la Conception directrice cantonale de l'énergie adoptée par le Grand Conseil en 2017. Cette révision permettra de répondre aux nouvelles dispositions de la Stratégie énergétique 2050 fédérale ainsi qu'au Modèle de prescriptions énergétiques des cantons (MoPEC). La LCEn propose des mesures ambitieuses et réalistes pour gagner en efficacité énergétique et promouvoir les énergies renouvelables.
 
Elaborée à la lumière des travaux du GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat), de la loi sur le CO2 et de la stratégie énergétique 2050, la nouvelle Conception directrice cantonale de l'énergie - adoptée par le Grand Conseil début 2017 - nécessite la révision de la loi cantonale sur l'énergie (LCEn) pour une bonne mise en œuvre. Depuis lors, la nouvelle loi fédérale sur l'énergie qui consacre la stratégie énergétique 2050 est entrée en vigueur le 1er janvier 2018. De son côté, le Modèle harmonisé de prescriptions énergétiques des cantons (MoPEC) demande également une révision de la législation cantonale. Le Conseil d'État a dès lors adopté un rapport à l'appui d'une révision de la LCEn qui s'inscrit pleinement dans le cadre des législations fédérales avec pour objectifs de relever le défi climatique et de réussir le tournant énergétique. 

Réduction des émissions de CO2 de moins 60% pour 2035
Face au défi climatique, le Conseil d'État neuchâtelois fixe un objectif cantonal ambitieux de réduction des émissions de CO2 de moins 60% pour 2035. Pour le même horizon, il veut faire tripler la production d'énergies renouvelables et réduire de 40 % la consommation d'énergie finale par habitant. Pour 2050, il veut atteindre les objectifs du concept de société à 2000 Watts. Ces objectifs seront désormais inscrits dans la législation.

Concrètement, parmi les 28 mesures annoncées dans le cadre de la Conception directrice, plusieurs nouveautés sont proposées :

  • Promotion de la mobilité électrique par une incitation à équiper les parkings collectifs privés ou publics de bornes de recharge.
  • Renforcement de l'exemplarité des collectivités publiques en matière de rénovation énergétique, de motorisation électrique et de réduction de consommation.
  • Réalisation obligatoire de plans communaux de l'énergie d'ici à 2025.
  • Renforcement de l'obligation de production de chaleur renouvelable au remplacement de chaudière.
  • Renforcement des exigences énergétiques pour les nouveaux bâtiments.
  • Optimisation de l'exploitation dans les grands bâtiments d'entreprises.

En matière de mobilité électrique, afin d'anticiper les besoins futurs de la population, la loi prévoit que les nouveaux bâtiments soient pré-équipés pour l'installation ultérieure de bornes de recharge. Pour les bâtiments existants, la loi sera complétée avec l'introduction d'une subvention pour l'installation de bornes de recharge. À ces fins, un crédit-cadre de
2 millions de francs sollicité via le programme d'impulsion doit permettre de multiplier le déploiement de bornes de recharge sur le territoire.

8 millions de francs par année
En terme d'exemplarité, un programme d'assainissement énergétique du parc immobilier de l'État est en voie de finalisation. Plus largement, le nouveau programme bâtiment cantonal - doté depuis 2018 de quelque 8 millions de francs par année - permet de soutenir de manière optimale les propriétaires dans la mise en œuvre des nouvelles exigences en matière d'efficacité énergétique et de production renouvelable de chaleur et d'électricité. Globalement, les investissements nécessaires permettront à la population, aux entreprises, aux collectivités publiques, aux propriétaires et locataires de réaliser sur la durée des économies dans leurs consommations énergétiques. Les mesures proposées s'inscrivent donc pleinement dans les trois dimensions - environnementale, sociale et économique - du développement durable.

Par cette révision de la LCEn et les mesures ambitieuses proposées, le Canton de Neuchâtel franchira d'ici à 2035 une première étape importante vers la société à 2000 Watts. Il concrétise le tournant énergétique et apporte à son échelle sa réelle contribution pour relever le défi climatique. Il y contribue d'ailleurs d'autant plus largement en étant à la pointe en matière de recherche photovoltaïque.

Text : ee-news.ch et Canton de Neuchâtel

0 Kommentare

Kommentar hinzufügen

Partner

  • Agentur Erneuerbare Energien und Energieeffizienz

Job-Plattform

Suchen Sie einen Mitarbeitenden 
oder eine Stelle? 
Bei uns sind Sie richtig!

Hier geht's weiter >>

Aktuelle Jobs

Projektleiter/-in PV-Eigenverbrauch (80-100%)

Energie Zukunft Schweiz geht als treibende Kraft für eine zukunftsfähige Schweizer Energiewelt voran. Unser vielfältiges Expertenteam für Energiefragen hat das Ganze im Blick. Es unterstüt...

Ist Ihr Unternehmen im Bereich erneuerbare Energien oder Energieeffizienz tätig? Dann senden sie ein e-Mail an info@ee-news.ch mit Name, Adresse, Tätigkeitsfeld und Mail, dann nehmen wir Sie gerne ins Firmenverzeichnis auf.

Newsletter abonnieren

Follow us

In order to provide the best quality for you, our system uses "cookies", which are stored on your device. Cookies are necessary to identify what information (job advertisement, questionnaire, etc) you have already seen. IP address is used for the same purposes as described above.

When creating a profile, applying to the newsletter, job subscriptions and etc, you agree that the data, which you have entered, will be stored and processed in the system in order to provide services, which you have applied for.

We do NOT sell your personal data to any 3rd party services.

You must be 18 or older years old to use our services. If you are underage, you must have a permission to use our services from your parent or guardian. It is necessary in order to store and process your data.

By continuing to use our services, you agree with the these terms. You can withdraw your agreement at any time, by deleting cookies from your device and by sending request for deleting your data to the administrator.

Close