18. Dez 2018

Selon Bloomberg, le prix des dispositifs de stockage devrait encore baisser de 52 % d’ici 2030. Les industriels et les investisseurs devraient donc profiter de l’association du photovoltaïque et des technologies de stockage. ©Poto : Greencells

Le futur de l’énergie comme modèle d’affaires : Intégration des systèmes de stockage d’énergie et des énergies renouvelables au système électrique

(CP) Centrale virtuelle, centrale solaire photovoltaïque, parc éolien : partout dans le monde, les installations de valorisation des énergies renouvelables sont de plus en plus couplées à des systèmes de stockage d’énergie de grande puissance. Ce sont surtout lorsqu’ils sont raccordés à des centrales solaires photovoltaïques que ces systèmes démontrent tout leur potentiel. Car avec la baisse des prix des systèmes PV, l’électricité solaire devient de plus en plus intéressante. (Text auf Deutsch >>)


Les économies ainsi réalisées dégagent de nouvelles marges de manœuvre pour investir dans des solutions de stockage d’appoint. Et l’association du photovoltaïque et des technologies de stockage rend d’importants services pour la sécurité d’approvisionnement et la stabilisation du réseau électrique du monde de l’énergie de demain. Il en résulte en outre de solides incitations financières, car les grands accumulateurs d’énergie permettent à leurs exploitants de dégager des revenus supplémentaires tirés, par exemple, des opérations d’arbitrage, des services de régulation de la fréquence du réseau et, dans les pays tels que la Grande-Bretagne, des marchés de capacités. Les investisseurs, développeurs de projets et fournisseurs de technologies venus du monde entier qui contribuent à cet essor se retrouveront du 15 au 17 mai 2019 à Munich sur le salon ees Europe, le salon professionnel le plus grand et le plus fréquenté des batteries et systèmes d’accumulation d’énergie en Europe.

Le photovoltaïque et l’éolien sont devenus les énergies les moins chères
Le prix de l’électricité solaire et éolienne ne cesse de baisser, et ces nouvelles énergies sont en passe de supplanter les énergies fossiles. De nombreuses études récentes attestent de cette évolution rapide, notamment celle de novembre 2018 du cabinet de conseil Bloomberg NEF portant sur le coût actualisé de l'énergie (LCOE - Levelized Cost of Electricity). Réalisée tous les semestres, celle-ci examine en détail l’évolution des coûts de revient de l’électricité des principales sources d’énergie et des accumulateurs à batteries. Résultat : au second semestre 2018, le photovoltaïque et l’éolien sont devenus les énergies les moins chères sur tous les principaux marchés mondiaux, à l’exception du Japon. En Chine et en Inde aussi, où le charbon représentait encore pendant longtemps le vecteur énergétique le moins onéreux, le photovoltaïque et l’éolien font désormais la course en tête. Actuellement, plus de 120 milliards de dollars sont investis dans le photovoltaïque chaque année dans le monde. Les objectifs de développement ambitieux fixés par de nombreux pays renforcent encore cet essor. Ainsi, l’Espagne entend assurer la totalité de son approvisionnement électrique par des énergies renouvelables d’ici 2050.

La baisse des prix donne des ailes aux marchés
Cette évolution positive du photovoltaïque s’accompagne d’une croissance du marché des systèmes de stockage d’énergie qui profite également d’un recul des prix. Selon les chiffres actuels du baromètre « Annual Forecast » de Bloomberg NEF, cette chute des prix devrait générer 620 milliards de dollars d’investissements d’ici 2040 et le marché des accumulateurs d’énergie devrait se développer pour atteindre 942 GW en cumulé ou 2 857 GWh à l’horizon 2040. Toujours selon cette étude, le prix des dispositifs de stockage de grande capacité devrait encore baisser de 52 % d’ici 2030 après le repli des prix des dernières années.

Les industriels et les investisseurs devraient donc profiter de l’association du photovoltaïque et des technologies de stockage. Ce ne sont pas seulement les nombreux projets réalisés dans le monde qui attestent de la compétitivité de ce couplage, mais aussi les produits de placement actuels, comme les emprunts à taux fixe dont les revenus permettent de construire ces systèmes de stockage industriels.

Des projets passionnants partout dans le monde
Au cœur de l’actualité figure par exemple le premier projet de batterie de stockage urbain de Grande-Bretagne mis en place dans le comté du Sussex de l’Ouest. Pour le parc solaire de Westhampnett, le fabricant allemand de batteries de stockage d’énergie Tesvolt a fourni une unité haute tension de 4.4 MW qui, couplé à ce parc d’une puissance unitaire de 7.4 MW, doit stabiliser le réseau électrique. Porteuse du projet, la commune a bâti son modèle économique autour des services réseau. Selon ses responsables, cette installation est une des premières du Royaume-Uni à être équipée d’un dispositif de stockage à batterie et à se passer de subventions publiques.

Le fournisseur d’électricité italien Edison a aussi récemment mis en place une solution de stockage raccordée à un centrale solaire d’une puissance de 500 kW et d’une capacité de stockage de 822 kWh en Italie. Ce projet doit contribuer à allonger la disponibilité temporelle de l’électricité solaire et simultanément à examiner les possibilités de ces systèmes de stockage de rendre d’autres services réseau. Cette année également, le constructeur automobile et fabricant chinois de batteries BYD a mis en service son premier projet de stockage d’énergie sur le marché polonais. Connecté à une centrale photovoltaïque de 1 MW, ce système lithium-ion d’une puissance de 1.26 MW et d’une capacité de stockage de 2.52 MWh sert à écrêter les pointes de charge et à stabiliser le réseau.

Salon ees Europe de Munich, le point de rencontre de toute la filière
Ces exemples montrent comment les accumulateurs de taille industrielle couplés à des centrales photovoltaïques peuvent remplir des fonctions importantes et s’avérer rentables dès aujourd’hui. Les principaux fournisseurs de système de stockage de grande puissance seront présents du 15 au 17 mai 2019 sur le salon ees Europe de Munich, notamment Tesla, BYD, Tesvolt, LG Chem, Samsung SDI, Hoppecke, Alfen, Eaton, Nidec, Socomec, Saft et le producteur de batteries sud-coréen Kokam, qui a récemment déployé dans son pays deux dispositifs de stockage en oxyde de lithium nickel manganèse cobalt (NMC) d’une puissance unitaire respective de 24 MW (9 MWh) et de 16 MW (6 MWh) pour la régulation de la fréquence du réseau d’électricité national. Au total, 1300 exposants sont attendus à The smarter E Europe à Munich, dont 450 fournisseurs de systèmes de stockage.

C’est le lieu de rendez-vous des investisseurs et partenaires internationaux dont les entreprises ont besoin pour la réalisation de leurs ambitieux projets de centrale et de leurs accumulateurs d’énergie, mais aussi des principaux constructeurs de centrales et développeurs de projets, comme l’Indien Sterling and Wilson, l’Allemand Siemens et le Finlandais Wärtsilä. L’énergie du futur est connectée et les systèmes opèrent de manière globale. The smarter E Europe est synonyme de représentativité de tous les secteurs : de la production à la consommation et des technologies solaires à la mobilité électrique. Les centrales de valorisation des énergies renouvelables et les centrales hybrides et combinées seront au cœur d’ees Europe et d’Intersolar Europe, le premier salon professionnel de l’industrie solaire au monde, qui se déroulera en parallèle.

ees Europe Conference et autres manifestations
Outre lors du salon, les principales et plus récentes thématiques de la filière seront approfondies lors de l’ees Europe Conference du 14 au 15 mai 2019. Dans le cadre du riche programme de cette conférence, des experts de renom issus du monde de l’industrie et de la recherche débattront en outre des différents marchés du stockage, des modèles d’affaires et des technologies d’avenir.

En 2019, Power2Drive Europe, le salon professionnel international pour les infrastructures de recharge et l’électromobilité, aura lieu pour la deuxième année parallèlement à ees Europe. L’accent placé sur les batteries de traction et tous les aspects des infrastructures de chargement complètera de manière optimale les thèmes d’ees Europe. Se tiendront en outre parallèlement Intersolar Europe, le premier salon professionnel du monde pour l’industrie solaire, et EM-Power, le salon professionnel pour l’utilisation intelligente de l’énergie dans l’industrie et le bâtiment. Ces quatre salons se tiennent sous l’enseigne commune The smarter E Europe, plateforme d’innovation pour les nouvelles solutions énergétiques.

ees Europe et les manifestations parallèles auront lieu du 15 au 17 mai 2019 dans le cadre de la plateforme d’innovation The smarter E Europe au centre des congrès de Munich Messe München. L’ees Europe Conference se tiendra du 14 au 15 mai 2019 à l’ICM (Internationales Congress Center München).

Texte : ees Europe

0 Kommentare

Kommentar hinzufügen

Newsletter abonnieren

Follow us

In order to provide the best quality for you, our system uses "cookies", which are stored on your device. Cookies are necessary to identify what information (job advertisement, questionnaire, etc) you have already seen. IP address is used for the same purposes as described above.

When creating a profile, applying to the newsletter, job subscriptions and etc, you agree that the data, which you have entered, will be stored and processed in the system in order to provide services, which you have applied for.

We do NOT sell your personal data to any 3rd party services.

You must be 18 or older years old to use our services. If you are underage, you must have a permission to use our services from your parent or guardian. It is necessary in order to store and process your data.

By continuing to use our services, you agree with the these terms. You can withdraw your agreement at any time, by deleting cookies from your device and by sending request for deleting your data to the administrator.

Close