En 2017, grâce aux investissements supplémentaires en rapport avec l’énergie déclenchés, Le Programme Bâtiments a eu un effet sur l’emploi avec 1’900 équivalents plein temps et près de 70 millions de francs de création de valeur ajoutée dans le pays.

Le Programme Bâtiments : Rapport annuel 2017

(CP) Le Programme Bâtiments de la Confédération et des cantons est un élément efficace de la politique énergétique et climatique suisse. En 2017, il a soutenu des rénovations énergétiques de bâtiments ainsi que des constructions neuves à haute efficacité énergétique et équipées de systèmes de chauffage utilisant de l’énergie renouvelable à hauteur d’environ 174 millions de francs. Ceci a permis d’économiser près de 5,8 milliards de kilowattheures d’énergie et près de 1,4 million de tonnes de CO2 sur la durée de vie des mesures encouragées. (Text auf Deutsch >>)

Les projets d’isolation thermique sont arrivés en tête pendant l’année de référence, bénéficiant d’un soutien à hauteur de 102 millions de francs. A la deuxième place figure le remplacement du système de chauffage, avec 36 millions de francs (remplacement des chauffages utilisant des énergies fossiles ou une alimentation électrique par des systèmes de chauffage utilisant des énergies renouvelables). Les subventions restantes ont été allouées à des projets de rénovation de bâtiments (14 millions de francs), de constructions neuves (12 millions de francs) et de réseaux de chauffage (9 millions de francs). Réduction durable
Les mesures encouragées entre 2010 et 2017 par Le Programme Bâtiments permettent globalement au parc immobilier suisse de réduire sa consommation annuelle d’énergie de 1.9 milliard de kilowattheures et ses émissions de CO2 de 0.5 million de tonnes. Sur toute la durée de vie des mesures, ce sont presque 50 milliards de kilowattheures et plus de 12 millions de tonnes de CO2. L’effet le plus important est dû aux systèmes de chauffage et aux réseaux de chauffage à distance qui, grâce au Programme Bâtiments, ont désormais recours aux énergies renouvelables.

En 2017, grâce aux investissements supplémentaires en rapport avec l’énergie déclenchés, Le Programme Bâtiments a eu un effet sur l’emploi avec 1’900 équivalents plein temps et près de 70 millions de francs de création de valeur ajoutée dans le pays. La réduction de la consommation d’énergie a également des effets économiques positifs.

Le Programme Bâtiments : Rapport annuel 2017 >>

Texte : Le Programme Bâtiments

0 Kommentare

Kommentar hinzufügen

Newsletter abonnieren

Top

Gelesen
|
Kommentiert